Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Médias : Désinformation

En 2017, l’AFP était accusée d’avoir étouffé l’affaire Ferrand pour protéger le pouvoir

En 2017, l’AFP était accusée d’avoir étouffé l’affaire Ferrand pour protéger le pouvoir

Le rebondissement récent de cette affaire avec la mise en examen de Richard Ferrand permet de rappeler ces compromissions permanentes entre l’AFP et le pouvoir :

« L’AFP est et doit rester indépendante, [et] ses journalistes doivent pouvoir enquêter librement et publier toute information même si elle est gênante pour tout type de pouvoir, en particulier le pouvoir politique. » C’est la conclusion d’un communiqué du syndicat SNJ-CGT de l’Agence France-Presse (AFP) daté du 22 juin [2017] (…). Dans ce texte, le SNJ-CGT accuse la hiérarchie de l’AFP d’avoir « étouffé des informations gênantes pour le nouveau pouvoir ». Une mise en cause embarrassante pour une institution liée à l’Etat, a fortiori dans un début de quinquennat où les relations entre pouvoir et médias sont scrutées.

Que s’est-il passé pour justifier une si grave accusation ? Selon nos informations, confirmant ce que rapporte le syndicat, des journalistes du bureau de Rennes (Ille-et-Vilaine) de l’AFP disposaient d’éléments sur l’affaire Richard Ferrand avant que Le Canard enchaîné ne révèle, dans son édition du 24 mai, le montage immobilier imaginé par le député du Finistère.

 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. L’AFP, c’est l’équivalent de l’Agence Tass du temps de la défunte Union Soviétique : une machine à désinformer au service du Pouvoir en place …

  2. – Ferrand Président de l’AN en examen et soutenu par le PR. On est certains que le contrôle de l’exécutif par le législatif sera garanti… : séparation des pouvoirs ???
    – Moscovocidose à la Cour des Comptes (dont 33% des conseillers Maîtres et 25% des conseillers référendaires sont nommés par le PR – EHPAD pour anciens ministres, fils d’aubergistes de feu Mimite et directeur d’hopital du Grand Quevilly copain de Fabius), ancien ministre des finances et nommé par le PR : séparation des pouvoirs ???
    – Conseil d’Etat avec comme Président par construction le 1er Ministre (nommé par le PR), ancien magistrat au même CE (dont 33% des conseillers d’état et 25% des maitres des requêtes sont nommés par le PR), EHPAD pour anciens ministres, copains …); séparation des pouvoirs ???
    – Conseil constitutionnel : EHPAD pour anciens PR et PM (Fabius, Jospin, Juppé) ; séparation des pouvoirs ???

    Au bilan, exécutif = législatif = judiciaire = confusion des pouvoirs = “tout pays dont la séparation des pouvoirs n’est pas assurée n’a point de constitution”.

    Bref, l’Ancien Régime n’était sans doute pas mieux, mais avec des gens un peu plus chics et qui au moins risquaient leur peau aux armée.
    Nos politiques ne risque de perdre que leur vertu, à supposer qu’ils l’aient encore et à supposer qu’ils en aient eu un jour.

  3. De toute façon, ce gouvernement est un scandale permanent.
    Un apprenti mafieux à l’Intérieur
    Une VRP des vaccins foireux à la Santé
    Une VRP des pesticides à l’Ecologie
    Une bouffonne en pyjama, porte-parole
    La ripoucratie dans toute sa splendeur. La police protège le gang mafieux au pouvoir.
    Tout va bien.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!