5 réflexions au sujet de « En 2012, Einstein aurait été avorté »

  1. jpr

    Michel Petrucciani, ce grand pianiste de jazz qui nous a fait vibrer si souvent, aurait aussi été “interrompu médicalement” :
    http://video.google.com/videoplay?docid=-1172784483135614308
    Ces personnes dont tout le monde plaindra le sort et qui rayonnent de joie de vivre également :
    http://www.youtube.com/watch?v=ZOPf8rHV-Tk&feature=related
    Cet organiste inconnu aussi, qui joue Mendelssohn :
    http://fr.gloria.tv/?media=56767
    Depuis 40 ans, combien d’Einstein, de Petrucciani, de saints ? Tous étaient uniques et irremplaçables. Comment peut-on encore oser parler de civilisation ? de droits de l’homme ? Combien d’hommes et de femmes tous petits supprimés au nom de cette idéologie hédoniste et égoïste ? Le refus de Dieu entraine la négation de l’homme.

  2. Quousque Tandem

    Il y avait un professeur de médecine qui proposait le cas suivant à ses étudiants: femme enceinte syphilitique, père alcoolique invétéré. Que faites-vous? Les étudiants, en chœur: il faut avorter, bien sûr! Et le professeur: Félicitations, vous venez de tuer Beethoven.

  3. Criticus

    Pour un Einstein, combien de Youssouf Fofana ou de Liès Hebbadj ?
    Ce que je viens de dire n’est pas une justification de l’avortement, auquel je suis opposé. Mais je ne suis pas d’accord avec les arguments utilitaristes du type « Ces génies qu’on assassine ».
    L’avortement doit disparaître (c’est-à-dire réduit dans les faits au maximum, plutôt que de se contenter d’abroger la loi sur l’IVG et de laisser les avortements continuer) non pas parce qu’il tue des génies (c’est faux dans l’immense majorité des cas) mais parce qu’il est un meurtre et que « tu ne tueras point », simplement.
    Cela étant posé, pour faire disparaître l’avortement, il faut s’attaquer à toutes ses causes, et pas seulement à l’IVG.
    Parmi ces causes : l’État-Providence qui permet à des gens de faire des enfants avec l’argent des autres. S’il n’y avait pas cette incitation à la prolifération des pires (Fofana et Hebbadj) au détriment des meilleurs, il y aurait bien moins d’avortements, parce que la procréation redeviendrait un acte responsable.
    Curieusement, je n’ai jamais lu ce type d’argument sur un site catholique. Or, une bonne partie du problème se trouve là…
    [Nous sommes bien d’accord. Le seul intérêt de cet argument est de répondre à celui avancé par les pro-avortements, consistant à dire “cet enfant a un chromosome de moins, une mère adolescente -ou je ne sais quoi d’imparfait…- il sera malheureux, c’est plus simple de l’éliminer”…
    A ma connaissance, aucun pro-avortement ne prend l’exemple de Fofana ou Hebbadj pour justifier l’avortement.

  4. H5N1

    A Strasbourg a lieu ce forum sur la bioéthique mais ce n’est pas très clair au niveau des représentants de l’éthique?
    J’ai regardé le site mais je ne sais pas quoi penser de tout ça… Les sujets sont très graves.
    A Strasbourg, y a-t-il mobilisation autour de cet événement? Des personnes qui ont prévu de témoigner? La fondation Lejeune par exemple n’est a priori pas présente…

Laisser un commentaire