Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme / Pays : Allemagne

En 1932, plus on était catholique, moins on votait pour Hitler

Lu sur le blog consacré à Pie XII :

"Les résultats des élections libres de juillet 1932 sont très clairs. C’est dans les régions catholiques de l’Allemagne méridionale que le parti nazi fait ses plus mauvais scores. La première carte montre la proportion de la population catholique en Allemagne et la deuxième le pourcentage du vote national-socialiste (d’après le recensement du 16 juin 1925) lors des élections du 31 juillet 1932.

Le contraste entre les deux cartes est saississant : partout où les catholiques sont majoritaires, le vote national-socialiste est inférieur à 30%; cela se vérifie jusque dans les détails, à l’exception d’un arrondissement de Haute-Bavière."

Vote allemagne nazi catho

Partager cet article

14 commentaires

  1. Eh bien un jour on fera une carte des grandes villes de France entourées par des minarets, bases avancées de l’ennemi chez un occupant façon ravis de la Crêche et on dira à la Bourvil : ah ben dis donc c’est beaucoup moins rigolo 😉

  2. C’est très intéressant.
    Par ailleurs, il me semble que le début de la haine anti-Pie XII remonte très exactement au moment où il attaqua (à juste titre) le bien fondé des procès de Nuremberg, remarquant, à juste titre, qu’ils n’étaient jamais qu’une version à peine remodelée du “Væ victis” des Romains.
    In XC
    PdH

  3. Hitler était un disciple de Nietzsche, faux-prophète de la “mort de Dieu”, lui-même issu d’une lignée de 8 générations de pasteurs protestants.
    les catholiques ont l’ anti dote à ce genre de poison.

  4. La superposition des deux cartes est d’une remarquable précision.
    Mille mercis à ceux qui se sont donné la peine de diffuser plus largement cette découverte !

  5. N’empêche que le vote catho n’a pas vraiment empêché la prise de pouvoir de Hitler qui l’a obtenu grâce à la collaboration d’une partie de la droite (de la droite d’Hindenburg…). Il faut se souvenir que Hitler n’avait pas vraiment eu la majorité (en 33, il n’avait que 44% des siéges, c’est moins de 50%…) et que s’il est arrivé à prendre le pouvoir et c’est dû à une absence d’oppositions et un soutien d’une partie de la droite… Il manquait un vrai parti anti-nazi catho…
    A méditer…

  6. Hitler était un farouche anticatholique car il les persécuta terriblement. Il fit fermer des églises, arrêta bon nombre de fidèles qui protestaient contre sa politique et en expédia soit dans des camps de concentration ou au sein de la Baltique en 1944-1945 sur des bâteaux-soupe. Cela ne nous rappelle-t-il pas les noyades de Nantes opérées par le citoyen Carrier ? Eh bien, savez-vous que c’est son ami Hermann Goering qui réalisa les noyades de la Baltique, car selon lui au tribunal de Nuremberg, il avait pris exemple sur la France révolutionnaire, à l’étonnement des juges alliés ? Goering était un admirateur de Carrier le noyeur de Nantes ! comme quoi les exemples de crimes contre l’humanité ont été copiées sur les conventionnels et les généraux terroristes de Robespierre qui sévissaient en Vendée…
    Donc, c’est bien un régime révolutionnaire, jacobin et montagnard qui a sévi pendant douze ans en Allemagne au vu et au su des millions de catholiques allemands… Et Hitler est le parfait successeur de Robespierre, ne l’oublions pas…
    On peut maintenant dire : Hitler = Robespierre…
    Mêmes idées, mêmes idéologies c’est kif-kif Bourricot !
    Le nazisme s’est inspiré de la Révolution Française pour exterminer les juifs, les chrétiens et les autres peuples européens…

  7. Par contre en France, plus on est catholique, plus on vote Sarkozy-Fillon… allez comprendre.

  8. La haine envers Pie XII date de la pièce de théâtre « Le vicaire »

  9. Lénine aussi est venu en Vendée pour prendre des cours de génocides.
    Révolution française: mère de tous les crimes modernes

  10. La vérité perce de plus en plus le mur du mensonge de l’Oural à la pointe du raz: tel est l’authentique “réchauffement climatique”.

  11. A SD – Vintage,
    Non, le discrédit orchestré publiquement à propos de Pie XII s’enracine dans une intervention de Radio-Moscou de juin 1945.

  12. @ POL: vous faites erreur, ce sont les cathos progressistes (ceux qui lisent La Croix, Bayard Presse…) qui votent sarkö. Les tradis (Présent, l’Homme nouveau…) votent plus massivement FN.

  13. la pièce anti Pie XII le “Vicaire” a été écrite , financée, diffusée par le KGB sur orde du camarade Kroutchev.
    elle a eu tous les résultats escomptés d’une action de propagance organisée par l’ Etat bolchévique.

  14. Excellent ! La superposition des cartes produit un effet étonnant (bien que tout géographe averti aura sans doute remarqué le choix un tantinet “orienté” et “exagéré” du code couleur).
    A conserver, et à ressortir en toute occasion ! Pour défendre leurs Papes, les cathos ont de la ressource ! 😉
    Un grand merci au Salon Beige pour l’info !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services