Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société / Médias : Désinformation / Médias : Nouveaux médias

E. Ménard : “Faisons le pari du talent des journalistes : supprimons les aides publiques à la presse”

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Le mal est fait. La presse officielle, les merdias, les journalopes sont totalement et définitivement discrédités. On ne veut plus de cette immonde propagande et de cette nauséabonde manipulation.
    L’information, la vraie, il faut savoir la trouver ailleurs.

  2. Courageuse Madame Ménard qui dit tout haut ce que beaucoup de français ne supportent plus. Avec cette presse subventionnée par les deniers publics, nous finançons notre propre désinformation. Les instructions de Bismarck à l’ambassadeur de Paris en 1871 sont toujours d’actualité : “. Entretenez dans les feuilles radicales françaises à notre dévotion la peur de l’épouvantail clérical, en faisant propager les calomnies ou les préjugés qui font naître cette peur… Faites aussi parler, dans ces feuilles, des dangers de la réaction…, des crimes de l’absolutisme, des empiètements du clergé. Ces balivernes ne manquent jamais leur effet sur la masse ignorante. Oui! Mettez tous vos soins à entretenir cet échange de services mutuels entre les républicains et la Prusse! C’est la France qui paiera les frais! … »

  3. Ben voyons…
    Supprimons la presse-papier.
    Ne subventionnons plus que les smartphones et tablettes des collégiens, la TV publique et privée, etc.
    et surtout ne laissons survivre que les journaux publiés par des banquiers et milliardaires (LE MONDE, LIBé, LE FIGARO)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services