Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Education

Emmanuel Macron va annoncer la scolarisation obligatoire dès 3 ans

Lu dans Le Figaro :

Unknown-15"En ouverture des Assises de la maternelle, mardi matin à Paris, le président de la République devrait annoncer la scolarisation obligatoire des enfants dès l'âge de 3 ans, au lieu de 6 ans aujourd'hui. Une annonce qui n'est pas uniquement symbolique, car la proportion d'enfants scolarisés en maternelle, quoique très forte, a tendance à baisser depuis 2000. Si presque 100 % des enfants de 5 ans fréquentent l'école maternelle, seuls 97 % des enfants de 3 ans et 99 % de ceux qui sont âgés de 4 ans y sont inscrits. Cela signifie que de 20.000 à 30.000 enfants ne sont pas scolarisés chaque année".

La République trouve cela intolérable que l'éducation de certains enfants lui échappe. C'est l'idéologie de Vincent Peillon, qui voulait arracher l'enfant à sa famille. Les adulateurs du franc-maçon Jean-Michel Blanquer ouvriront-ils les yeux ?

Robespierre disait déjà :

"la patrie a seule le droit d’élever ses enfants ; elle ne peut confier ce dépôt à l’orgueil des familles ni aux préjugés des particuliers, aliments éternels de l’aristocratie, et d’un fédéralisme domestique qui rétrécit les âmes en les isolant, et détruit avec l’égalité tous les fondements de l’ordre social."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

14 commentaires

  1. Vaccination obligatoire, école obligatoire…çà commence vraiment à sentir le totalitarisme cette histoire! Ras-le-bol!

  2. @Cazabelmo, ça ne commence pas c’est déjà la dictature en marche. L’article précédent résume très bien la situation, en résumé le Lieutenant colonel est un Homme, en face les politiques à partir du plus haut sont des lavettes qui vendent la France, quand aux dégoulinants de belles paroles sur les télé et qui donne des leçons de morale ripoublicaine sur toutes les chaines de télé et les radios, ce ne sont pas des lavettes ce ne sont que de vulgaires serpillères en fin de vie d’ailleurs

  3. Aujourd’hui, la “scolarisation” n’est nullement obligatoire, pas plus à 10 ans qu’à 3 ans.
    C’est l’instruction qui l’est.
    Si donc Macron veut passer à une “scolarisation” obligatoire, c’est une vraie révolution, bien plus conséquente que la portée apparente. Et c’est une vraie liberté retirée aux parents. Ce serait dramatique, car la fermeture programmée à court ou moyen terme des écoles hors contrats mettra nos enfants sous la coupe absolue de l’Etat et de ses sbires.
    Il va falloir surveiller les termes employés et le fonds réel de la loi envisagée…

  4. Cette obligation est à croiser avec le calendrier de l’obligation de vaccination des bébés : aucun bébé ne pourra échapper à la vaccination précoce des nouveaux-nés. Il apparait de plus en plus clairement la volonté de rendre malade toute une classe d’âge. Tout le potentiel d’avenir des français de souche est condamné, ce qui rendra la submersion migratoire indispensable. Le grand remplacement aura été fabriqué de façon implacable, en l’espace d’une génération.
    C’est une machination diabolique.
    Que faire ? A court terme, dans les familles, s’organiser, à l’aide des grands parents des paroisses.
    A mal spirituel, réponse spirituelle, il faut prier pour que toute cette machination soit anéantie par la conversion des athées et par des évènements providentiels.

  5. Dès trois ans… C’est tellement malléable à cet âge-là.
    Ça sent l’URSS et la Chine Populaire !

  6. 97% des enfants sont déjà scolarisés, l’Etat exige que ce soit 100% (certaines voudraient que ce soit à deux ans, car 3 ans c’est déjà trop tard pour un endoctrinement parfait!)
    97% des PMA le sont “sans donneurs” actuellement en France…exigeont que ce soit 100%
    Cela n’a rien à voir me direz-vous…si,dans les deux cas on applique la logique de l’Etat : pas d’exception!

  7. Fake news! Sad.
    La “scolarisation obligatoire à 3 ans” ne veut pas dire “l’école publique obligatoire à 3 ans”. Les parents pourront “scolariser” leur enfant à la maison ou en école privée, selon leur choix. Si ce n’était pas le cas, ce serait contraire à la constitution, qui garantit la liberté d’enseignement.

  8. Eh oui, la démocratie a vécu… et le plus triste, c’est que les gens en redemandent, de ce totalitarisme “soft” (ça dépend pour qui) d’un Etat qui s’occupe de tout… et surtout de ce qui ne le regarde pas !

  9. Dans certains cas, sinon dans tous, le mot “aristocratie” signifiait “catholique”. Donc, ce que voulait l’infâme Robespierre, ce serial killer démoniaque, quand cet ignoble individu prétendait nous arracher notre progéniture pour l’éduquer à sa foutue façon, c’est qu’il entendait éradiquer NSJC – qui est le Chemin, la Vérité et la Vie – du cœur des petits enfants pour en faire des monstres passibles de l’enfer. Rien ne change jamais dans cette république qui fut maudite dès le commencement.

  10. Les fantasmes desdites “Lumières” continuent de nous mener à amplifier la Révolution, elle prônait la confiscation des enfants à 5 ans*, maintenant le conditionnement au politiquement correct commencera à 3 ans, un âge où la personnalité est encore plus malléable… Une agression de plus à l’égard des valeurs familiales. Immonde !
    * « Les enfants sont la propriété de l’Etat, les parents n’en sont que les dépositaires. Ils seront enfermés dans des maisons d’éducation nationale de cinq à quinze ans pour les garçons et de cinq à onze ans pour les filles. » (Le Peltier de Saint-Fargeau, Conventionnel)

  11. On voit tout de suite ou se trouvent les priorités de ce gouvernement alors que le pays est à nouveau touché par le terrorisme…

  12. Marre que l’on gère notre vie de famille ! Notre vie privée n’appartient pas aux prérogatives de l’état !
    Un chef d’état n’a pas à régler la vie familiale comme il lui semble. D’abord que sait -il d’une famille normale et comment on élève ses enfants?

  13. C’est l’amour qui commande la croissance de tout individu et à tout âge. Tout le reste est secondaire.

  14. Ce triste sire ne recule devant rien, pour empoisonner l’âme des enfants, pour les formater, l’éducation ne regarde que les parents SEULEMENT.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services