Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Emmanuel Macron s’attaque à la liberté de la presse

Emmanuel Macron s’attaque à la liberté de la presse

Cette information, publiée dans Challenges, ferait les choux gras des médias scandalisés s’il s’agissait de Donald Trump ou Vladimir Poutine…

Face à l’info, l’émission animée par Christine Kelly et avec Eric Zemmour bat des records d’audience, de 80 000 téléspectateurs il y a un peu plus d’un an, à plus de 600 000 le 5 octobre.

Ce succès inquiète le régime. D’après la revue Challenges, Emmanuel Macron se méfie de plus en plus du journaliste. Son inquiétude est telle qu’il serait contre le rachat d’Europe 1 par Canal+ et donc par Vincent Bolloré, le milliardaire qui possède également CNews.

Les négociations, qui allaient bon train cet été, sont aujourd’hui au point mort. L’Elysée ferait tout pour qu’Europe 1 et les autres médias du groupe Lagardère, Paris Match et le JDD entre autres, ne tombent pas entre les mains du milliardaire breton.

Partager cet article

4 commentaires

  1. he oui le pôvre micron sans les lèche-bottes patentés de la presse aux ordres que deviendrait-il? Cela prouve une fois de plus qu’on a à faire à un gigolo incapable de gouverner sans ses porte-voix

  2. La liberté de la presse est réservée à celle qui soutient la réélection de JUPITER en 2022. Tous les autres seront étouffés par suppression des subventions, des conditions d’acheminement privilégié, de la distribution ostracisée dans les kiosques et magasins de presse (ainsi ont disparu Minute, le Choc du mois, …).

  3. Que 90% des médias soient aux mains de la gauche ne dérange pas le CSA, mais qu’un léger glissement vers la droite se fasse sentir par la volonté de Bolloré de racheter Europe 1 (avec Paris Match et le JDD comme cerise sur le gâteau) et c’est la panique chez les ploutocrates progressistes au point que le CSA envisage la mise en place d’une cellule de réflexion. La bête immonde défend ses citadelles qu’elle croyait imprenables. Tout cela fleure bon.

  4. les “progressistes” peuvent dire ce qu’ils veulent, lancer une fawa de mort contre riyanna sans être poursuivie au titre de la loi pléven, ils peuvent même demander que zemmour ne puisse plus penser” (ex dirigeant du club de rugby de toulon)
    mais quand zemmour, au nom de la sécurité des français demande l’interdiction d’entrée aux mineurs” isolées, là toute la presse et les partis politiciens (y compris marine le pen) c’est haro sur le beaudet, ce pelé ce galeux d’où vient tout le mal ! les 120 coups de couteaux quotidiens en france, ça n’est que fantasme!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services