Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Emmanuel Macron quitte le Puy-en-Velay sous les huées

Emmanuel Macron quitte le Puy-en-Velay sous les huées

Venu visiter (en surprise, pour éviter les mauvaises…) le préfet dont la préfecture a été incendiée samedi dernier par les gilets jaunes, le président est reparti sous les huées

En sortant de la préfecture, le président de la République a voulu ouvrir la vitre pour saluer les gens autour de lui, mais il a été rapidement conspué et hué, certains criant « Tous pourris » et « Macron démission ». Le cortège présidentiel a été poursuivi, et la garde rapprochée du président a dû sortir d’un véhicule pour protéger le cortège. Les carottes sont cuites…

 

 

Partager cet article

4 commentaires

  1. Les pots de vins c’est pas bien (version les 3 inconnus)

    Le maire de Beaune, Alain Suguenot, placé en garde à vue [Actualisé]
    https://www.bienpublic.com//edition-cote-de-beaune/2018/12/04/alain-suguenot-en-garde-a-vue

  2. Je n’aime pas du tout cette expression « fils de pute », gazouillis (si l’on peut dire) que le SB reprend en double d’ailleurs !

    Si une personne l’est vraiment, ce n’est pas sa faute et cela montre surtout le côté inculte de celui qui profère l’injure. Si sa mère en est une, il faut peut-être penser d’abord à Marie-Madelaine face à Jésus plutôt qu’à une perfide conspiratrice.

    Il y a tellement, mais tellement de reproches très graves à faire à Macron, y compris de trahison dans l’esprit, que ce n’est pas la peine de reprendre ce mot avec insistance.

    La photo, le lien vers la vidéo et le premier «tweet » suffisaient largement. Et croyez-moi, mon message n’est pas contraignant car je lutte de manière acharnée contre la censure.

    • Oui “fils de pute” c’est pas terrible ! On dirait du Gainsbourg…. “eh dis donc David… fils de p…. ! qu’est ce que t’as fait d’ ma harley ????”

  3. C est sur ça n éleve pas le niveau . Apres on s étonne que Jupiter déteste le peuple mais c est lui qui l enferme dans une telle bassesse , lui et ses prédécesseurs , depuis 1789. Avant , au passage du roi , on se mettait à genou et on priait et même on se sentait joyeux des qu on le voyait car toute la grâce que Dieu lui donnait, rejaillissait sur le peuple .

Publier une réponse