Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : International

Emmanuel Macron a décidé de “restituer” les Îles éparses à Madagascar

Emmanuel Macron a décidé de “restituer” les Îles éparses à Madagascar

Les îles Éparses de l’océan Indien, couramment appelées les îles Éparses, sont de petites îles françaises de l’ouest de l’océan Indien, situées autour de Madagascar. On distingue généralement cinq entités au sein de cet ensemble éclaté : les îles Europa, Bassas da India et Juan de Nova d’une part, situées dans le canal du Mozambique, et les îles Glorieuses et Tromelin d’autre part, situées respectivement au nord et à l’est de Madagascar. Emmanuel Macron a décidé de les restituer à Madagascar d’ici le 26 juin 2020.

Haja Rasolonjatovo, porte-parole du mouvement République souveraine, écrit dans Causeur :

[…] L’ONU considère certes ces terres comme devant être restituées à Madagascar (résolution 34/91 du 19 décembre 1979) et les garder dans le giron français contribue à discréditer cette instance internationale. Mais vu la configuration géopolitique sur place, c’est un mal nécessaire : la France doit, pour le moment, désobéir à l’ONU et conserver les Iles Eparses sous son contrôle car bien plus que les réserves de pétrole, elles sont l’interface des trafics et de l’économie informelle qui nourrit l’islamisme galopant en Afrique. Alors pas de pudeur de gazelles : Madagascar n’a pas aujourd’hui les moyens humains ni techniques de gérer ces enjeux titanesques.

Les îles sont également au centre de l’attention des États-Unis qui les lorgnaient déjà à l’époque de Barack Obama. Dès le mois d’avril 2012, l’US Geological Survey a ainsi remis au président un rapport stratégique sur le bassin de Morondava, selon lequel Juan de Nova et la province malgache regorgeaient potentiellement de quelque 17 milliards de barils de pétrole et 167 000 milliards de pieds cubes de gaz – soit autant que l’Angola. En se faisant passer pour un Mendès France qui cède magnanimement l’Indochine, Emmanuel Macron offre en réalité les Iles Eparses sur un plateau d’argent à ses amis américains qui sans nul doute vont rafler la mise. Bon soldat de la French-American Foundation, notre président – qui a notamment bradé Alstom à General Electric, avec les conséquences sociales que l’on sait – n’en est pas à sa première trahison. […]

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

16 commentaires

  1. Seulement on n’est plus à l’époque où ces cessions de territoires dépendaient des caprices du monarque.
    Aujourd’hui cela veut dire un transfert de souveraineté, qui ne peut s’opérer sans consulter les populations concernées.
    N’y aurait-il pas un os?

  2. Le terme “restituer” est impropre, puisque ces îles n’ont JAMAIS appartenu à Madagascar. Le verbe correct est “abandonner à” ou “donner à”…

  3. Depuis fort longtemps déjà, la plupart des français se f… de ces territoires ultramarins que le Monde entier nous envie. Ces îles seront larguées à la concurrence sans contrepartie, ce en dépit du fait que Macron n’a AUCUN droit d’en disposer !!

  4. De plus, “restituer” n’est pas le terme approprié, il faut dire abandonner !

  5. Gageons que les américains avec leur soft power laisseront la souveraineté officielle à Madagascar mais que le sous sol leur appartiendra avec son pétrole, quel nul ce micron.

  6. Je suis passé sur plusieurs de ces îles.
    C’est un mensonge de plus que d’employer le mot “restituer”, car jamais aucun des peuples malgaches n’a exercé la moindre souveraineté sur ces îles.
    Où est donc la République “une et indivisible” ? cet abandon de souveraineté est-il constitutionnel ?
    Abbé Bernard Pellabeuf

  7. Le verbe de “restituer” est mal choisi, il faudrait rectifier: Donner.
    En effet ces îles très loin des côtes malgaches n’ont jamais été occupées par qui que ce soit et donc pas par les malgaches. La faune et la flore y soit rois.
    on devrait donc dire: “Du droit des crabes à disposer d’eux-mêmes”.

  8. Je ne comprends pas comment ces trahisons vis à vis de la France, Alstom en particulier, n’ont pas plus d’impact sur les “consciences électorales” !

  9. Exactement ! Modifier le territoire de notre pays devrait être décidée par le peuple (referendum) ou ses représentants (parlement). Il est sidérant que les chefs de partis poltiques, ou l’Eglise ne montent pas créneaux. En un mot c’est un crime d’état. C’est homme est dangereux. Jacques Garello, le patron de l’ALEPS, une association de libéraux chrétiens, l’avait jugé dès le premier jour.

  10. Juste une question: pour quel montant la “république de Madagascar” émarge-t-elle encore au budget de la France en prébendes diverses?

  11. Certes oui : l’os c’est l’oligarchie et le Gouvernement mondial qui installe son “NOVUS ORDO” à l’obéissance duquel tous les Présidents, premiers Ministres et beaucoup de Ministres récents depuis 20 ans sont asservis car mis en places pas lui ! L’aveuglement populaire créé par la désinformation dans le parcours scolaire et entretenu par des stimulis médiatiques quotidiens pendant et après a conduit à la mise en place non sans trucages divers de “la lessive Macron”.

  12. Micron-Jupiter n’est décidément qu’une gouape qui vend la ferme et les chevaux ! Et encore, est ce que la France va en tirer profit au moins ? J’en doute… Et je suis bien d’accord avec les commentaires précédents, il n’est pas du tout question de restituer ! A qui ?

    Hélas, même si on faisait un réferendum sur la question de ces îles, la réponse de nos Français est connue d’avance… On s’en fout, vous pouvez les donner à qui vous semble !

    Il me semble que sur l’Ile d’Europa se trouvent quelques militaires qui s’occupent d’une station météo et veillent sur l’environnement, si les amerloques débarquent là-bas, vous voulez parier que dans un an on y trouvera un débarcadère pour paquebots de luxe, des salles de jeux et des distributeurs de coca sous chaque malheureux palmier ?

    Et la France perdra quelques précieux milles nautiques… Qu’est ce qu’il y a, sous le sable de ces îles ? du pétrole ? de la perlouze ou bien du jonc ? ou autre chose qui intéresse le Donald et ses copains milliardaires ? Pour le coup, on va le trouver beaucoup moins sympa, le cow-boy de la Maison Blanche ! Et si ça se trouve, en bon amerloque, il ne doit même pas être fichu de connaître l’emplacement de ces îles sur la carte…

    A moins que ce soit la Chine qui louche dessus… L’Empire du Milieu se croit tout permis en Afrique (et pas qu’en Afrique d’ailleurs), alors ce ne sont pas quelques milles marins qui vont les gêner…

  13. Version corrigée :
    Et que fait-on de la zone économique exclusive des 200 milles marins ? Il en fait quoi, le gugusse de l’Élysée ? On va finir par la jouer façon puzzle : il va falloir disperser, ventiler. Au 4 coins de Paris, on va le retrouver. On va le renvoyer au paradis des prétentieux…
    En hommage respectueux au regretté Michel Audiard (“Les tontons flingueurs” – chapitre 7 – versets 8 et suivants).
    À 56 ans de distance, quelle étonnante vision prophétique !.
    🤗😇🤗😇🤗😇🤗

  14. C’est une erreur de parler de restitution car ces îles n’ont jamais appartenu à Magadascar, ce qui rend cette décision de M. Macron d’autant plus incompréhensible.

  15. J’ajoute que ces îles sont des sortes de petits paradis terrestres : les Malgaches n’ont absolument pas les moyens de faire respecter ces réserves naturelles.
    Où sont les prétendus écologistes ?
    Abbé Bernard Pellabeuf

  16. Haute trahison !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services