Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Emmanuel Delhoume rejoint le MPF

Faisant le chemin inverse de Xavier Lemoine, Emmanuel Delhoume a décidé de rejoindre le MPF suite à son éviction du Parti Chrétien-démocrate (ex FRS) de Christine Boutin :

Delhoume "La mise en place du nouveau gouvernement dont Christine Boutin, présidente de l'ex-Forum des Républicains Sociaux a été évincée nous conduit à en tirer les leçons pour notre action politique.

En qualité de secrétaire national à la culture du FRS, j'ai été exclu pour avoir voulu rester fidèle aux positions historiques du FRS durant la campagne des élections europénnes : j'ai pris position en faveur des listes conduites par  Philippe de Villiers et le MPF, notament sur le rejet du traité de lisbonne et le refus de l'entrée de la Turquie dans l'Europe, positions que le FRS a soutenues dans le passé.

L'éviction de Christine Boutin montre qu'il faut rester fidèle à ses convictions et pas seulement se placer dans un tactique politicienne comme elle l'a fait. Durant de longs mois j'ai dénoncé cette méthode dont la conséquence est le suicide électoral que le parti de Madame Boutin vient de s'infliger.

Aujourd'hui le constat s'impose : le FRS n'a plus de ministre, il n'a pas d'élu au Parlement Européen, son poids politique est faible, son influence minime, sa légitimité contestée jusque sans son mouvement.

C'est pourquoi j'invite les élus, adhérents, amis de l'ex-FRS à rejoindre le Mouvement Pour La France, comme je le fais, afin de rester fidèles à leurs convictions et au combat politique." [source : e-deo]

Partager cet article

15 commentaires

  1. Je suis de plus en plus étonné par l’étonnante inculture politique de nos amis. Les citoyens continuent à se rendre aux urnes à l’appel des pantins qui les y convient. Il croient élire des institutions nationales, changer telle ou telle orientation politique par des consultations sporadiques, alors qu’un nouveau pouvoir planétaire global, échappant à tout contrôle démocratique s’est substitué au pouvoir moribond des gouvernements officiels ! Le pouvoir réel n’est plus celui qui se voit et s’expose à chaque changement de gouvernement. Il s’est déplacé vers de nouveaux centres de réflexion et de décisions que les moins somnolents d’entre nous commencentà percevoir
    La planète est d’ores et déja gouvernée par une constellation d’organismes divers investis d’un authentique rôle exécutif. 80 % des lois appliquées par les Etats membres de l’Union européenne ont été adoptées par la Commission de Bruxelles alors que ses membres ne sont même pas élus ! Et toutes les instances qui encombrent notre horizon médiatique gèrent réellement notre quotidien… sans la moindre réaction : OCDE, FMI, Banque Mondiale, sans parler des clubs : “Le Siècle”, le “Forum de Davos”… et la Trilatérale, le groupe Bildeberg, le CFR….
    Alors, les états d’âme de Christine Boutin, qui ferait mieux de se préoccuper de la Doctrine Sociale de l’Eglise que de son éventuelle réélection à droite, à gauche ou au centre ne devraient intéresser plus personne !

  2. Voici une excellente nouvelle ! M. Delhoume est logique avec lui même. Pourvu que d’autres hommes politiques de la vraie droite (pure et intelligente) fassent comme lui pour continuer de renforcer le MPF qui est en train de devenir la référence à droite.

  3. Je rejoins tout à fait Max Barret dans son analyse. Je dirais qu’il faut, sans se lasser, prier pour l’avenement du Christ Roi sur notre terre, plutot que continuer à faire comme si notre participation aux leurres que les “Césars” d’aujourd’hui nous agitent sous le nez par l’intermediaire des media allait changer quoi que ce soit à notre devenir.
    Comme nous le rappellent tous les grands saints et, en particulier le Saint curé d’Ars, faisons nous un trésor dans le ciel et le reste nous sera donné par surcroit.

  4. ” renforcer le MPF qui est en train de devenir la référence à droite.”
    j’adore
    quel humour!
    au lendemain des elections les girouettes sont de sortie et aucun parti n’est épargné…

  5. Le MPF n’est pas une “référence” à droite. Avec son petit 4,5% aux européennes, jamais le MPF n’a été si faible!!
    Delhoume, un illustre inconnu, quitte le FRS, un mouvement qui ne représente rien, pour rejoindre un autre mouvement, le MPF, qui ne représente plus grand chose.
    no comment

  6. @ Max et Olivier : Et bien justement, en m’engageant en politique, je rends à César ce qui est à César : le souhait de voir hâter le règne de Dieu ne doit pas nous empêcher de nous occuper de la chose publique, la Res Publicae, avec les outils, les institutions et les personnes de notre temps.

  7. Dieu ne nous enjoint point à rejoindre les bataillons de la Gueuse francmaçonne…Autant etre communiste dans ce cas-là!

  8. Je partage tout à fait le point de vue d’O.A., nous devons agir hic et nunc avec les personnes et institutions de notre temps, même si nous en préférions d’autres…
    Quand je dis que le MPF devient la référence à droite, je ne parle pas de suffrages mais d’idées et de valeurs. L’UMP s’étant fourvoyé et gauchisé, on ne peut plus se dire de droite et y adhérer. Quant au FRS, il n’existe même plus…et au FN, on ne peut que le classer à l’extrême droite et dans les infréquentables. Si le MPF retrouve une dynamique après la déception des européennes, il pourra réunir d’autres Delhourme, venant de l’UMP, du ex-FRS, conscients de la dérive de leur parti mais également des frontistes, convaincu de l’impasse inhérente à ce parti.

  9. @ Max Barret
    bravo ! ras le bol de cette politique et de ceux qui cherchent un fromage deci delà. Les souris et les rats sont plus intelligents : ou il y a fromage, ou il y a pas fromage..
    Quant à Mme Boutin, elle pourra vivre de ses rentes : aussi logtemps ministre pour rien, elle doit bien avoir une retraite d’ancien ministre… J’espère que c’est imposable !

  10. …. et la démagogie qui va avec ?
    Assez de compromissions aux résultats insignifiants et inexistants.

  11. Oui Max, cela est la réalité de la situation : un gouvernement mondial qui se montre de plus en plus .
    Oui Olivier , il faut tout miser sur le Seigneur qui a vaincu le monde.
    Oui O d’Arcachon, il faut s’investir en politique ( non partisane ) mais localement, à échelle humaine et pour le bien commun.
    Quelle que soit notre implication, la doctrine sociale est le meilleur outil.

  12. Emmanuel Delhoume n’était qu’un simple adhérent du FRS qui ne représentait que lui-même. Aussi, son exclusion du FRS n’est aucunement une infirmation d’importance et son arrivée au MPF n’en fait qu’un colleur d’affiches en plus pour Villiers !

  13. A Scat,
    Parce que vous croyez qu’un FN à 6%, c’est mieux qu’un MPF à 4,5% ? Plus qu’un esprit de chapelle, c’est un esprit de secte qui semble habiter certains Frontistes.
    Villiers a su conserver son capital électoral (entre 4 et 5%), tandis que Le Pen a vu son score fondre comme neige au soleil, puisque divisé par trois en l’espace de 5 ans (de 18 à 6%).
    Le MPF ne dispose d’aucune influence sur le plan national, mais se maintient dans ses fiefs. A l’inverse, le FN – déjà moribond – finit d’agoniser, y compris dans les grandes cités de PACA comme Marseille, Toulon, Nice, Orange…
    D’ailleurs, quelle aura été la contribution du FN pendant ces 20 dernières années ? Poser la question, c’est y répondre… Y répondre par un grand soupir blasé et las : “Ffffffffffff… Pas grand’ chose !”

  14. On ne parle peut-être pas de la même droite.
    La nôtre, celle représentée par le MPF est propre, catholique et patriote.
    Et il n’ y a surement pas de leçons à recevoir de la part de l’ autre droite à ce sujet.
    Vous savez.. celle qui fait de l’ antisémitisme son fonds de commerce au point de trouver les ayatollas trés sympathiques et convenables.
    De puiser ses sources dans les élucubrations d’un herr doktor Rosenberg..
    Etc…
    Et vouloir nous faire croire en plus que le FN serait un refuge du catholicisme et des pensées de Saint-Augustin ou de Saint-Thomas d’ Aquin….

  15. Absolument d’accord avec Xtophe !
    Allez voir en Vendée (surtout) mais ailleurs aussi : il nous faut des Villiers dans chaque région (il y en a dans de nombreuses mairies pour le moment).
    La grande différence entre le MPF et le FN, c’est la cour dans laquelle ils jouent : locale pour le premier, nationale pour 2° (essentiellement en tous cas à l’exception de 2 ou 3 mairies par ci par là).
    Deuxième différence, qui découle de la première : le MPF agit (allez voir en Vendée, ça vaut le détour…) ; le FN… parle. Pourquoi pas cela dit mais à condition d’être clair.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]