Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Emeutes : plus personne n’est épargné !

La neuvième nuit de violences montre que tant la banlieue, riche ou pauvre, que la province sont touchées. Plus de 900 véhicules ont été incendiés (dont le quart en province) et 258 personnes ont été interpellées dans toute la France. Chaque nuit ces chiffres augmentent… jusqu’à quand ?

En province, les principaux départements touchés ont été le Nord (Lille et Calais), l’Ille-et-Vilaine (Rennes), le Bas-Rhin (Strasbourg), les Alpes-Maritime (Nice), la Gironde (Bordeaux) et la Haute-Garonne (Toulouse).

La préfecture des Yvelines a fait état d’affrontements aux Mureaux entre une cinquantaine de jeunes et une soixantaine de CRS. Selon la directrice de cabinet du préfet Nathalie Colin, trois policiers ont été légèrement blessés et une personne a été interpellée. A Achères, une école maternelle a été incendiée, ainsi que quelques voitures, alors que la ville n’avait pas connu de tels débordements récemment. A Suresnes (Hauts-de-Seine), un parking couvert a été incendié vers 00H00, brûlant 44 voitures. Environ 100 pompiers sont intervenus sur le sinistre.

En Seine-Saint-Denis, les actes de violences s’étaient multipliés dans la soirée, un premier bilan faisant état de 33 voitures incendiées. Un bus vandalisé a essuyé des tirs à balles réelles à Sarcelles, un magasin "Franprix" a été attaqué à Montmagny, et un parking souterrain à Persan, et un entrepôt à Aubervilliers ont été incendiés. A Pierrefitte, l’incendie d’une voiture a provoqué une coupure d’électricité dans une partie du village. Une soixantaine de personnes sont allés se réfugier sur la place de l’église. au calme. A Torcy (77), l’espace culturel "Mosaïque", mitoyen du collège Jean-Monnet, a été incendié, mais les flammes ne se sont pas propagées à l’établissement scolaire.

A Cléon, dans la banlieue d’Elbeuf, à une trentaine de kilomètres de Rouen (Seine-Maritime), un bus a été incendié. Plusieurs individus sont montés à bord et ont jeté des bouteilles incendiaires qui se sont immédiatement enflammées. Il n’y a pas eu de blessés. Les passagers avaient eu le temps de s’extraire du bus, mais ce dernier a été totalement ravagé par les flammes.

Ce n’est plus une révolte, Sire, c’est une Révolution !

Michel Janva

Partager cet article

1 commentaire

  1. “A Torcy (77), l’espace culturel “Mosaïque”, mitoyen du collège Jean-Monnet, a été incendié, mais les flammes ne se sont pas propagées à l’établissement scolaire.”
    Je tenais à rectifier la mauvaise information concernant l’étendue du sinistre de l’espace Mosaique de Torcy. La cantine du collège Jean Monnet a été ravagée. Ce lundi 07 novembre 2005, les collégiens ont déjeuné en extérieur ; les plats ont été réchauffés au groupe scolaire voisin Louise Michel.

Publier une réponse