Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Emeutes : le diagnostic matérialiste

Le matérialisme capitaliste est aussi utopique que le matérialisme marxiste. Et pourtant nos médias, passés du 2è au 1er comme on change de veste, veulent à tout prix l’ignorer. Ainsi, les seules causes des émeutes seraient : la précarité, le chômage, l’urbanisation massive, la pauvreté, etc. Ce diagnostic est une terrible erreur, qui ramène les émeutes à une phase historique de la lutte des classes. Nos pauvres banlieusards se révoltent contre les riches bobos incarnés par la police. C’est croire que seul l’argent fait le bonheur et qu’il suffit de donner du pain et des jeux à ces jeunes pour résoudre le problème. D’où l’échec de toutes les politiques de la ville. Certes, ces problèmes économiques sont bien réels et on ne peut les nier, mais ils ne sont pas à la cause de ce qui devient sous nos yeux, une guerre civile (des armes ayant été sorties cette nuit, je crois que l’on peut désormais parler de guerre).

Or, ces jeunes ne veulent pas de notre mode de vie matérialiste. Ils haïssent la France et ses pseudo-valeurs républicaines à base de télé, de voiture, de petit pavillon,… Nos gouvernants n’ont pas voulu que ces jeunes aiment la France, car ils ont renié l’histoire du pays (la repentance) et son identité (chrétienne). Le véritable drame est bien là : l’intégration de ces enfants d’immigrés n’aurait pu se faire qu’en défendant l’identité française. Identité pétrie de catholicisme. Ces gens éprouvent un vide d’idéal, un vide spirituel (car la crise de l’Eglise post-68 a empêché leur évangélisation) que seul l’Islam a osé combler.

Pour réparer les dégats, il semble être bien tard. L’islam occupe le terrain et nous savons depuis les attentats de Madrid et Londres que ce totalitarisme ne recrute pas seulement de pauvres défavorisés. L’Etat doit donc rétabir l’ordre car c’est désormais sa propre existence qui se joue. Ensuite, ce n’est pas l’égalité des chances qu’il faudra promouvoir, comme l’a affirmé Chirac hier soir, mais la redécouverte de l’identité française. Laquelle passe nécessairement par la nouvelle évangélisation catholique.

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Très juste. C’est l’épuisement de la culture républicaine laïque. Bruno Moysan

  2. “ces jeunes ne veulent pas de notre mode de vie matérialiste. Ils haïssent la France et ses pseudo-valeurs républicaines à base de télé, de voiture”
    Ah bon ?
    et les BMW, les portables, les chaines en or, le luxe Mac des rappeurs, la Star Académie, etc…
    Ils sont on ne peut plus attirés par le matérialiste Yankie
    Et vous voulez les évangéliser ?
    pour mieux les garder ?
    non merci, on a déjà donné..

  3. Je n’ai pas dit qu’ils aimaient la pauvreté et d’ailleurs beaucoup sont plus riches que vous et moi grâce au trafic de drogue…
    Mais cela ne les satisfait pas. Ces gens, comme nous, rêvent d’idéal. Or, quoi qu’on en dise, ils le trouvent dans l’Islam.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services