Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Emeutes du nouvel an : plus de 660 interpellations et 6600 verbalisations. Et une “rave party” toujours en cours

Emeutes du nouvel an : plus de 660 interpellations et 6600 verbalisations. Et une “rave party” toujours en cours

Malgré le couvre-feu, des émeutes ont éclaté un peu partout en France au cours de la nuit du 31 décembre : voitures, arrêts de bus, bureau de poste, poubelles brûlés… Un état des lieux est en ligne sur Fdesouche. 25 policiers et gendarmes ont été blessés, selon le ministre de l’Intérieur, 660 personnes ont été interpellées et 6600 verbalisées pour 45 400 contrôles. ministre. Quelque 100.000 policiers et gendarmes étaient mobilisés pour faire respecter l’interdiction de sortie et de déplacement entre 20h et 6h.

L’impuissance de l’Etat se révèle criant avec une rave party qui a lieu en Bretagne, depuis le 31 décembre. Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin a convoqué vendredi soir une réunion de crise afin d’évoquer cette affaire, qui était encore en cours dans la soirée en Bretagne. 2500 personnes sont réunies dans une rave party clandestine organisée à l’occasion du réveillon du Nouvel an à Lieuron en Ille-et-Vilaine. Au terme de cette réunion, Gérald Darmanin a indiqué que “toutes les sorties de véhicules” étaient désormais “contrôlées et systématiquement verbalisées”, précisant que “plus de 200 verbalisations” avaient déjà eu lieu. Si les lieux sont bloqués, la rave party se poursuit…

“Les contrôles gendarmerie aux abords du site se poursuivent. Verbalisation systématique de toutes les personnes quittant les lieux, plus de 200 PV déjà relevés”.

Les lieux sont bloqués, les sorties font l’objet de verbalisations“, a ajouté Camille Chaize, porte-parole du ministère de l’Intérieur. Depuis jeudi soir, un dispositif de gendarmerie est en place afin de sécuriser les abords du site et les axes de circulation mais les forces de l’ordre rencontrent des difficultés pour évacuer la zone. Trois gendarmes ont été blessés, et un véhicule de gendarmerie incendié.

Partager cet article

10 commentaires

  1. La France à deux vitesses. Le GVT se plaint du citoyen lambda honnête et respectueux mais c’est une minorité qui pose des problèmes graves en toute impunité

  2. Macron, ” qu’avez-vous fait de l’autorité de l’État ? “, comme aurait dit votre père spirituel…
    On nous prend vraiment pour des pangolins quand on nous explique que les organisateurs de ces “rave parties” sont inconnus, que l’on ne peut pas les empêcher parce que l’on ne sait pas à l’avance où elles se produisent (alors que plus de 2000 personnes le savent, elles !) : il suffirait que le préfet prenne un arrêté de fermeture administrative du hangar concerné.
    Mais comme dans le cas des Blacks Blocs, on ferme les yeux délibérément pour impressionner l’opinion… Macron, démission !

  3. C’est triste à dire mais il faut avouer qu’il n’y a plus que cette catégorie de Français (en Bretagne) qui résiste à la dictature macroneuse. La grosse masse de la population est entrée en apathie résignée et consentante et c’est bien cela le plus inquiétant pour l’avenir de notre pays.

  4. Ils doivent bien rigoler les “teufeurs” verbalisés. Ils sont tous au RSA ou autres minimas sociaux ; donc insolvables.

  5. le gvnmt n’a que ce qu’il mérite : in aurait fallu le 31 decembre suspendre le couvre-feu à un heure du matin pour permettre à la jeunesse de respirer un peu : quand il n’y a pas de soupape, il faut que cela exoplose quelque part.

  6. Les personnes qui ont blessé les gendarmes étaient-ils des « producteurs de musique » selon la nouvelle expression consacrée ? Les journalistes ont oublié de le préciser cette fois…

  7. 2500 participants, 200 verbalisations. Dard-malin nous prend pour des c**s. Après avoir affirmé donner des ordres pour la plus grande fermeté dans le contrôle des contrevenants au couvre-feu et aux réunions clandestines, seuls 8% des contrevenants sont verbalisés.
    Et on évoque si peu les verbalisations dressées dans les enclaves musulmanes : on nous a vaguement et brièvement parlé des habituels mortiers d’artifice, très peu des incendies habituels de voitures et de poubelles, et encore moins des suites données par les subordonnés de Ducon-mord-Yéti aux quelques centaines de gardes-à-vue décidées par des policiers et des gendarmes courageux et probablement effectuées en dehors des enclaves…

    • je reprends ici le message parti trop vite : il n’y a pas de verbalisation dans les “cités” sinon la police remplirait sa mission d’ordre public…ce qui gênerait le pouvoir en place. Il y a toujours eu des collabos…

  8. Génial….. (ne gueulez pas encore mdr). Cette rave party a été organisée par une association grassement subventionnée par….. la mairie de Paris. Comme je suis un super complotiste à la mode voici mon oint de vue (qui n’engage que moi… beh oui quand même!). Imaginons que Macron ait demandé à sa copine de Paris de foutre cette merde (pour être clair)… Il envoie ensuite la police pour ramasser les PV donc 135 euros par personne qui partent. La police reste là mais ne chasse pas les teuffeurs qui continuent. Ensuite il fait dire à ses spécialistes médecins de plateau que ces personnes venant de toute la France transportent le virus et vont éparpiller le covid… il ne lui restera plus, après avoir encaissé le pognon des amendes, qu’à nous reconfiner totalement (piour bloquer entre autre les gikets jaunes etc) sous prétexte que ces salopards ont éparpillé le covid. Bon jusque là ça tient… Seulement le souci c’est que le covid… y en a plus puisque les tests ne le dépistent pas mais dépistent une immunité à on ne sait pas trop quoi et leur vaccin ne protège de rien puisque c’est un test de thérapie génique généralisée pour voir si cette thérapie peut-être efficace autrement qu’en rapportant du fric aux labos car ce dernier point est certain en l’état actuel vu le prix des pseudo-vaccins. (je vous ai dit que je suis complotiste, lais je me renseigne sur les sources non officielles qui, elles, se recoupent sans se contredire).

  9. 660 ? il doit en manquer six pour faire le nombre rond de 666
    encore deux poids deux mesures si vous êtes un djeune ou un vulgaire pékin

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services