Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Elus parisiens logés en HLM : après le PS, l’UMP

Après la révélation du Point sur 9 membres, anciens et actuels, du cabinet du maire PS du 13ème arrondissement de Paris logés dans le parc social, c'est au tour du Parisien de révéler des cas similaires concernant des élus UMP dans le 15ème :

"Selon nos informations, neuf élus du XVe — des conseillers d’arrondissement, des conseillers de Paris mais aussi des adjoints du maire d’arrondissement — sont logés dans le parc social (…) Selon un militant UMP, « dans le XVe arrondissement, il y a un système de copinage qui perdure depuis Galy-Dejean (NDLR : ancien maire RPR de 1983 à 2008, dont Philippe Goujon a été le premier adjoint avant de lui succéder) (…)

Le top au top ! Gérard Gayet, l’adjoint (UMP) au commerce du maire du XVe arrondissement, bénéficie d’un penthouse (appartement en toit-terrasse) de 110 m2, rue de la Fédération (XVe), avec terrasse de 70 m2. C’est dans ce même immeuble (…) que vivait Frigide Barjot avant de s’en faire expulser. L’ex-égérie de la Manif pour tous, non sans humour, le qualifiait d’« immeuble plutôt UMP » (…)

On pourrait ranger dans la catégorie croquignolesque le cas Jean-Raymond Delmas. L’adjoint (UMP) du XVe chargé du tourisme, membre de la commission locale d’attribution des HLM, est locataire… de Paris Habitat, un des bailleurs sociaux de la Ville. Mais, à sa décharge, il était déjà dans les murs quand l’office a racheté son immeuble. Il paye un loyer 6 500 € pour 250 m2. Le bail comprend un appartement, mais aussi un local commercial abritant un restaurant, le Toucan et une salle en sous-sol. Pour l’anecdote, le restaurant, très prisé par l’UMP, dont le siège est presque en face, a été surnommé « la cantine du parti »."

Partager cet article

5 commentaires

  1. Et oui, il faut bien survivre collectivement avec des petites combines, car voyez vous, ils ont des petits salaires, et de gros frais de réception..pour s’échanger de nouvelles magouilles permettant de vivre aux frais de la princesse!
    Les vouzetmoi (=sans dents) qui payons chaque tartine et chaque m² au prix fort, en se faisant traiter de nantis, pressurés à ce titre par les impôts et surveillés de près par toutes les administrations pensant qu’il peut y avoir encore quelque chose à gratter sur la bête pour peu qu’on sorte la bonne loi du placard…
    Vouzetmoi…on n’est plus d’accord pour nourrir la cour de LOUIS XVI..ou HOLLANDE 1er ou SARKOZY 1er…

  2. C’est pour les radins du politiquement correct …..qui veulent profiter du système en empochant un max et déboursant en faisant la grimace pour de l’argent de pistonnés en sinécures d’emplois fictifs sauf pour arranger leurs combines diversifiées .
    Radin à l’ump comme au ps ?Généreux seulement avec l’argent des autres ,et dilapider l’argent public ,pour leurs pommes d’abord …

  3. C’était pareil en URSS. Le logement privé n’existant pas, vous étiez à la merci des autorités pour avoir un toit. Bien sûr, l’oligarchie était mieux servie que les autres, avec de beaux appartements, des datchas…
    En revanche, le commun des mortels était menacé à tout instant de se faire virer, pour opinions non-conformes, d’appartements collectifs où s’entassaient plusieurs familles dans des conditions d’exigüité et de promiscuité déjà insupportables.
    C’est bien pourquoi il ne faut pas davantage de “logements sociaux” (*), contrairement à ce qu’on entend à travers tout le spectre politique. Il en faut beaucoup moins. Et il faut libéraliser le marché privé du logement, afin que les prix baissent.
    ___
    (*) Un logement social, c’est un logement socialiste.

  4. Ne soyez pas méchants, c’est parce ces élus veulent rester proches des pôvres pour qui ils ont beaucoup de compassion!

  5. Vouzetmoi on n’est pas d’accord, mais que peut-on faire ? Ils ont pris tous les pouvoirs jusqu’à la St Glinglin…
    et ensuite on va les réélire comme on le fait depuis 40 ans. Pourquoi changerait-on subitement ?

Publier une réponse