Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Pays : Italie

Elle voulait changer Noël en “fête des lumières”

En Italie, une enseignante en classe élémentaire a créé une
polémique pour avoir changé le nom des fêtes de Noël en « fête des
lumières ». Le Ministre de l’agriculture Luca Zaia a eu une saine réaction :

"Il s’agit d’un harakiri culturel, perpétré par une soi-disant éducatrice sur le dos de nos enfants. Il faudrait plutôt apporter un soutien aux enfants qui sont victimes
de cette cabriole bien-pensante
. Il est absurde de décider d’effacer
les festivités de Noël au nom d’un principe d’inclusion aux relents
d’hypocrisie politiquement correcte.

Il existe des gens, aimant apparemment peu
l’histoire et les traditions qui définissent notre identité, qui
veulent en éliminer les symboles les plus forts, et même faire
disparaître leurs noms en leur substituant des expressions édulcorées,
fausses, comme « la Fête des lumières ». Nous, nous nous rebellons
contre cet instinct d’autodestruction. Noël doit être fêté et doit être
appelé Noël. C’est un moment important de l’héritage chrétien dans
lequel notre culture est enracinée
.

Après la proposition de décrocher les crucifix des salles de classe, voilà
maintenant l’idée d’éliminer Noël. On cherche peut-être à annuler sa
propre identité et sa sensibilité pour ne pas heurter celles des autres
? Ce sont justement ces initiatives bien-pensantes et hypocrites,
filles d’une culture politique décadente, qui ghettoïsent
les différentes réalités culturelles présentes aujourd’hui dans notre
pays
.

Les musulmans n’imagineraient certainement pas renoncer à
leurs célébrations et à leurs rites par peur de nous gêner. Il
faut fêter Noël, avec ses symboles, et enseigner à nos enfants ce
qu’ils signifient. Les fêtes postiches avec des noms neutres, signe
d’amalgames, laissons-les aux autres
."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Bravo !
    Qu’il en soit ainsi en France !

  2. MONSIEUR LUCA ZAIA, bravo et merci !
    SAINT ET JOYEUX NOËL 2009 !
    BONNE FETE DE LA NATIVITÉ DE L’ENFANT-JESUS DE BETHLEHEM!

  3. Pourtant, autrefois, Noël était bien la fête des lumières, et chez les juifs, elle l’est toujours…

  4. C’est pour cela qu’il ne faut pas reprocher aux musulmans de vouloir garder leur identité sous prétexte que notre belle civilisation décadente n’est pas capable de garder la sienne.

  5. Bêtise et ignorance religieuse!
    La fête des lumières est une fête juive : Hanoucca.

  6. Noël a encore son nom de Nativité en Espagne (Navidad) et au Portugal (Natal).

  7. Cher Monsieur, Je suis étonnée de constater le nombre de fois que vous censurez mes messages. Pourtant ils sont toujours corrects et ne font qu’appuyer vos propos.
    Certes, comme vous nous l’avez rappelé il y quelques jours, ceci n’est pas un “blog”. Alors, de nombreux messages devraient disparaitre et pas seulement les miens!
    Bien cordialement.
    (Quels autres messages avez-vous posté ? Je ne vois rien. MJ]

  8. Hélas la situation décrite par Mr ZAIA a déjà pris beaucoup d’avance dans notre beau pays où à peine un enfant sur deux associe la fête de Noël à la naissance du Christ et où il est désormais de bon ton de souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année plutôt qu’un joyeux Noël…

  9. Une école primaire catholique de Weert aux Pays-Bas avait décidé de servir un repas strictement halal pour Noël. Cette école compte 400 élèves environ, dont une dizaine de musulmans. Après des plaintes de parents, l’école a fait marche arrière.http://www.bivouac-id.com/2009/12/14/pays-bas-pour-noel-lecole-catholique-avait-prevu-un-repas-halal-pour-tous/

  10. mais…n’est-ce pas ce qui se passe déjà à Lyon, où l’on appelle dorénavant “fête des lumières” la fête de l’Immaculée Conception ? ça me fait penser au calendrier révolutionnaire, où l’on célébrait le lapin ou la rave plutôt que les saints de l’église (et c’était ridicule, déjà à l’époque !)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services