Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Elle l’a fait

Les premiers "pass contraception" destinés aux jeunes filles mineures ont été délivrés par une infimière scolaire en Poitou-Charentes, a annoncé mercredi Ségolène Royal :

"Les premiers pass contraception ont été délivrés par une infirmière scolaire d'un lycée de Poitiers. La Région a reçu les premiers chèques du pass contraception, à rembourser aux professionnels de santé".

Ce, en dépit de l'avis négatif du ministère de l'Education. Enfin, soit-disant négatif.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Déjà que la sécurité sociale est en chute libre, mais si en plus il faut rembourser des cachets meurtriers…
    On ne peut pas appeler cela médicaments car par nature un médicament soigne et ne tue pas.
    Il ne va pas rester grand monde en Poitou-charente.

  2. La vie est éternelle. Ceux qui luttent contre la vie l’obligent à se renforcer ; de plus en plus de femmes choisissent la vie et la famille. Dans ce combat entre ombres et Lumière la vie ne peut pas perdre.

  3. saint Thomas d’ Aquin disait que la luxure vient juste après l’ homicide dans l’ échelle des péchés
    car c’est une agression contre la vie humaine
    l’ acte charnel ayant pour but la procréation et le bien de l’enfant, dans le cadre sacré du sacrement de mariage;
    mais qui veut bien répéter les propos de saint Thomas ?
    cette doctrine n’est pas du tout “moderne”
    mais y-a-t-il encore des catholiques ?

  4. En fait Luc Chatel a une solution pour contrer la Royal : étendre l’idée à la France entière. Son projet est en train de sortir des cartons;
    cf.rtl du 4 janvier http://www.rtl.fr/fiche/5931755348/info-rtl-luc-chatel-riposte-au-cheque-contraception-de-segolene-royal.html : Ségolène Royal avait annoncé en novembre vouloir distribuer, dans sa région de Poitou-Charentes, des chèques pour lutter contre les grossesses précoces des adolescentes. Le ministre de l’Education nationale passe à l’offensive. Selon nos informations, Luc Chatel prépare un décret qui vise à permettre aux jeunes filles mineures qui ont des problèmes de communication avec leurs parents de pouvoir consulter le médecin de leur choix, anonymement.

  5. Ce sont ses mêmes gens qui ont aboli la guillotine, surement parce qu’ils avaient peurs qu’on ne l’utilise pour eux-mêmes !
    Je sais que cela fait moins de bruit de tuer un petit enfants directement dans le ventre de sa maman. Mais cela n’en reste pas moins un crime abominable contre l’humanité et contre DIEU.
    Un jour, que je souhaite très proche, ils auront des comptes à rendre.
    Plus dure sera la chute !
    En attendant, chrétiens, continuons de prier.
    Maranatha !
    Merci !

  6. En fait nous devrions saisir la HALDE car il s’agit ici d’une mesure discriminatoire: pourquoi ces jeunes filles peuvent-elles bénéficier d’une subvention de la sécu alors que celles qui choisissent de vivre autrement se voient privés de toute aide matérielle ? . Pourquoi ne pas exiger tout simplement que toute jeune fille reçoive un chèque-cadeau de la sécu ? Les unes ( la plupart !) achèteront des vitamines , compléments alimentaires ,.. Les autres des préservatifs et des contraceptifs … Dans une société de l’Etat-Sécu Providence et de l’égalitarisme il nous faut tirer en ce sens pour précipiter la chute du système absurde tout en évitant que les comportements désordonnés soient ‘discriminés positivement ‘ ( en bon français : encouragés !)

  7. Honte à celle qui prétend avoir un rôle politique important (futur ?) et qui conçoit une telle chose contre les petits français à naître…
    Honte à cette infirmière qui s’arroge un droit qu’elle n’a pas (La responsabilité des parents sur ces jeunes filles encore mineures )…
    Et honte à ceux qui laissent faire …

Publier une réponse