Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Elie Semoun : je me suis trouvé une deuxième famille à l’abbaye de Sénanque

Elie Semoun :  je me suis trouvé une deuxième famille à l’abbaye de Sénanque

Touché par ses séjours à l’abbaye de Sénanque, l’humoriste Élie Semoun a répondu aux questions de Famille chrétienne. Extraits :

Quel est votre lien avec Sénanque ?

Je m’y suis rendu il y a quatre ou cinq ans et j’y ai séjourné trois fois, seul ou avec des amis, des gens de mon univers, du show-business. Les gens que j’ai rencontrés là-bas venaient de tous les univers, c’est ça qui est intéressant : on peut être juif, connu, pas connu, catholique, pas catholique, il y a quelque chose de vraiment très fort qui nous attire là-bas.

Qu’est-ce que ce  « quelque chose »  ?

Vous le savez bien, c’est la quête de sens, tout le monde cherche un sens à sa vie. Avant, c’était dans la religion. Je dis « avant » parce que je pense que de moins en moins de gens croient en Dieu. Donc on cherche un sens dans le yoga, dans la méditation, dans le bouddhisme, dans toutes sortes de formes… Mais c’est ça qui nous réunit tous quand on va là-bas.

[…] Il y a des gens qui vont voir des voyantes, il y a des gens qui vont chez des psychologues… Moi, j’ai trouvé une sorte de paix intérieure en allant là-bas, c’était ma motivation première. Là, j’ai découvert un lieu incroyable et surtout des gens formidables, dont le Père Jean [l’hôtelier, Ndlr]. J’ai beaucoup lu : il n’y a pas Internet ! Et puis je me suis retrouvé dans un endroit où il n’y a pas de luxe, où tout est sobre, tout est simple, ça fait vraiment plaisir.

Vous avez vraiment accroché…

Comment est-ce qu’on pourrait ne pas accrocher ? En plus, les paysages sont magnifiques, j’ai fait de balades. Et puis je suis devenu ami avec un prêtre, un curé, je ne sais jamais comment on dit, je suis désolé. Il s’appelle Laurent, et il s’occupait de l’église qui est derrière l’Assemblée nationale. Depuis notre rencontre à l’abbaye de Sénanque, je me suis vraiment fait un ami et figurez-vous que maintenant je passe toutes les fêtes de Noël en famille avec lui et sa famille, c’est devenu une tradition, et j’assiste à la messe de Noël. On a fait la récolte du miel des ruches que j’ai à la maison, avec lui et ses nièces : je me suis trouvé une deuxième famille. […]

Partager cet article

9 commentaires

  1. C’est très bien Mr semoun et cela fait plaisir à entendre car peu de gens de votre communauté voudrait faire cette démarche. Cela prouve que vous au moins vous ne considère pas les non juifs euh goyim pardon pour des chiens. Vous n’êtes pas un pharisien mr Élie et sachez que vous pouvez aller jusqu’à la conversion. Votre communauté vous tournerais le dos mais jamais les catholiques.

  2. Des Pères Jean et Laurent, il en existe ailleurs et dans de nombreuses abbayes et paroisses de notre belle France ! Le plus difficile, c’est d’aller à leur rencontre, car ces moines ou moniales, ces prêtres n’attendent que cela de notre part ! Cherchez ces hommes ou ces femmes et vous rencontrerez Dieu !

  3. La vérité rend libre

  4. Je ne sais pas comment M.Elkabach va prendre la chose ! Lui qui osait dire à Bernard Henri Lévy (au sujet de sa soeur Véronique Lévy qui s’est convertie au catholicisme et publie dorénavant des livres mystiques) qu’il fallait l’en empêcher !!
    Ce à quoi BHL répondit : “certes ma soeur est plus jeune que moi, mais elle est majeure et je ne peux pas le lui interdire” !

  5. Encore un petit effort d’abandon et vous découvrirez qui est ce “quelque chose”. Vous comprendrez alors pelinement pourquoi une abbaye n’est pas un club de yoga. Bonne route.

  6. Au contact de la vraie religion , il y a des grâces envoyées par le Bon Dieu qui retournent n importe qui , même les plus retords, regardez Saul devenu saint Paul, d anti-chretien farouche , au contact du Bon Dieu , l humilité lui fit decouvrir la vérité. il fut lavé de toute haine et envahi d un Amour insondable et comme le dit Doria, en peu de mots pourtant bien sentis , la vérité rend libre, quel sentiment ! . Ne fut il pas l un des plus grands propagateurs de notre sainte religion ?

  7. Espérons qu’ il fera le dernier pas et qu’ il reconnaîtra le Christ ressuscité comme son sauveur et demandera le baptême.

  8. Rendons hommage à la liberté de ton et au respect exprimé par ce célèbre humoriste (qui ne fait pourtant pas partie de mon top ten !), qui montre bien le vrai visage de ceux qui suivent le Chemin…

    Peu de chances d’entendre Patrick Bruel s’exprimer de cette façon !

  9. @Irisman,
    Je suis heureuse de vous retrouver dans les commentaires sur Salon Beige. Je m’inquiétais de ne plus vous y voir depuis quelque temps.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services