Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Elections législatives partielles : les candidats LREM éliminés dans les 6 circonscriptions

Elections législatives partielles : les candidats LREM éliminés dans les 6 circonscriptions

Suite aux élections municipales et au remaniement gouvernemental de juillet, six élections législatives partielles étaient organisées dimanche. L’abstention est la grande gagnante :

  • Val-de-Marne : 88%
  • La Réunion : 85%
  • Maine-et-Loire : 83%
  • Seine-Maritime : 82%
  • Haut-Rhin : 80%
  • Yvelines : 80%

1e circonscription du Haut-Rhin : Le candidat LR Yves Hemedinger remporte 45,39 % des votants. Il affrontera la semaine prochaine le candidat écologiste Frédéric Hilbert (23,53 %). Le candidat de la République en marche, qui avait obtenu 26% des voix en 2017, ne récolte que 3%. Christian Zimmermann du Rassemblement National a obtenu 14% des voix.

2e circonscription de la Réunion : Karine Lebon, candidate d’une coalition Parti libéral-radical, Parti socialiste et la France insoumise, obtient 52,15%. Elle devra affronter Audrey Fontaine (divers droite, 15,86%) car moins d’un quart des inscrits ont voté. La circonscription était déjà détenue par une personnalité de gauche, avec Huguette Bello.

11e circonscription des Yvelines : Le candidat LREM Pierre Luce est troisième avec 15,4 % des voix, dans cette circonscription que LREM avait remporté en 2017. Le candidat LR Philippe Benassaya termine en tête avec 36,7 %. Le maire et conseiller départemental de Bois-d’Arcy affrontera Sandrine Grandgambe (24,9 %), candidate de la gauche et des écologistes, soutenue notamment par Benoît Hamon. Le candidat RN, Laurent Morin, se hisse à la 4e place avec près de 7 % des voix.

3e circonscription du Maine-et-Loire : Anne-Laure Blin (LR), ex-attachée parlementaire du sortant Jean-Charles Taugourdeau, a récolté 25,2% des voix, devant l’EELV Daphnée Raveneau (22,8%). Le candidat LREM ne finit que quatrième (18,4%), alors qu’en 2017, le représentant LREM s’était hissé au second tour après avoir glané 29,96% des voix. Jean-Eudes Gannat obtient 1,4%.

9e circonscription du Val-de-Marne : Isabelle Santiago (PS) s’impose (33,7%) devant la candidate EELV Sandra Régol (17,4%). LREM ne réalise que 10% des suffrages – contre 29,25% pour le parti au premier tour en 2017.

5e circonscription de Seine-Maritime : Le Parti socialiste est en passe conserver cette circonscription. Gérard Leseul vire en tête au premier tour avec 39,94% des voix, devant le candidat du Rassemblement national Jean-Cyril Montier (18,01%). La candidate macroniste Patricia Lhoir finit troisième (10,72%).

Partager cet article

8 commentaires

  1. Franchement, ces élections n’ont aucun sens avec si peu de votants.

    • Bonjour Lemaire. Tout à fait. Il faudrait compter les bulletins blancs et annuler les élections si les bulletins blanc l’emportent avec interdiction à tous les candidats de se représenter puisqu’ils ont tous été désavoués. Bien à vous.

      • Exact ! Cela fait des décennies que je le répète, comment pourrait on être en démocratie si on ne peut pas dire “non” ?
        Il faut pouvoir voter blanc afin de sortir définitivement les candidats

        D’ailleurs avec des taux d’abstention de plus de 50% on ne devrait pas non plus pouvoir être élu.

  2. ce n’est pas trop tôt que toute cette racaille qui vote des lois nazi soit éliminée

  3. Pas mal pour LREM mais quand on voit le score du RN, il est à craindre qu’en 2022 le choix soit sur un pire que celui d’avant comme c’est le cas depuis quelques présidentielles.
    Et ça repartira sur l’ensauvagement, l’invasion migratoire, les délires écolos …
    Ô Marie priez pour cette pauvre France de moutons.

  4. Ce qui est très inquiétant est l’abstention .

  5. J’ai entendu dire que les taux d’abstention sont montés jusqu’à 87%. Comme je l’ai déjà écrit, en l’absence de qorum, on va atteindre, voire dépasser, 90% d’abstention aux présidentielles.
    Et les résultats seront naturellement validés par le Conseil constitutionnel…

  6. que disent les dirigeants politiques de ces abstentions plus que massives ? ils se désolent avec des larmes de crocodiles, et après?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services