Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Elections au CFCM : victoire de la branche marocaine

Franceislam La France compterait environ 5 millions de personnes de culture arabo-musulmane, dont 1,5 million d’Algériens, 1 million de Marocains, 400.000 Tunisiens, 340.000 Africains subsahariens (du Sénégal et du Mali principalement), 313.000 Turcs, 70.000 musulmans d’Asie, auxquels on ajoute les convertis (estimés à 40.000) et les musulmans sans papiers. La France est le pays d’Europe abritant le plus grand nombre de musulmans.Démocratiquement, ce serait donc aux Algériens -la Mosquée de Paris- de chapeauter le CFCM. Mais les Marocains, qui gèrent environ 40% des lieux de culte, affirment compter plus de musulmans pratiquants dans leurs rangs. Début mai, la Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris (branche algérienne) avait décidé de ne pas participer aux élections en raison du système représentatif : le nombre de délégués qui votent pour la constitution des Conseils régionaux du culte musulman (CRCM) est fonction de la surface des mosquées. selon le ministère de l’Intérieur, il y a 1.890 mosquées et salles de prière en France.

La mission du CFCM est de s’occuper

  • de la construction des mosquées,
  • des carrés confessionnels dans les cimetières,
  • de l’abattage rituel des moutons pour l’Aïd,
  • de la formation des imams
  • du pèlerinage à la Mecque.

Pour le financement des mosquées et la formation des imams, une Fondation des oeuvres de l’islam a été créée mais elle est restée bloquée en raison des conflits intra-musulmans. La faire fonctionner sera une des tâches de la prochaine équipe du CFCM, de même que l’organisation du pèlerinage et de l’abattage rituel, qui sont aussi de gros enjeux financiers. Le marché halal est en pleine expansion : il représenterait en France plus de trois 3 milliards d’euros de chiffre d’affaire.

Le Rassemblement des musulmans de France (RMF), soutenu par le Maroc, a remporté ces élections avec 43,2 % des suffrages, devant l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) avec 30,2 % et les musulmans turcs 12,7 %. Il s’agissait d’élire les 25 conseils régionaux du culte musulman qui, à leur tour, vont élire le bureau exécutif et le président du CFCM le 22 juin.

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Et en Algérie ou au Maroc, trouve-t-on le Conseil du Algérien/Marocain du Culte Catholique dans lequel Allemands, Français, Polonais et suisses se font la guerre ?
    Ah bah non, je suis bête, ils n’ont pas le droit d’éxistence la bas (en tout cas pour l’Algérie …)

  2. Une représentativité en fonction de la surface des mosquées? Autant prévoir une surenchère sur la taille des mosquées futures. Pourquoi pas la hauteur du minaret?

  3. Cela me fait mal, avant même de lire l’article, de voir le croissant et l’étoile sur la France.
    C’est, pour moi, la place du Sacré Coeur et de la fleur de lys.
    Et je m’attends à ce que l’on s’en prenne à tous ceux qui ont mal pour notre pays.
    Saint Michel Archange, Saint Louis, Sainte Jeanne d’Arc, priez pour que nous sachions défendre la France de toujours !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services