Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Élections américaines : tromperie sur l’un des deux candidats à désigner

Élections américaines : tromperie sur l’un des deux candidats à désigner

De Bernard Antony :

À écouter les commentaires et lire les journaux, on saisit vite aujourd’hui que ce n’est pas exactement l’élection de Joe Biden que visaient les « démocrates » et « progressistes » de la planète mondialiste.

Car il n’y en a, surtout et partout, que pour Kamala Harris, sa vice-présidente.

Dans l’état actuel des choses, c’est d’abord elle, bien plus que Joe, qui a été élue.

Et Joe ne devrait être qu’un président « potiche ». Kamala Harris, nous dit-on, a été élue parce que femme et parce que « noire ». Mais on précise partout : « pour lutter pour les droits des femmes ». Il faut surtout comprendre par là : les droits des femmes selon l’idéologie abortophile et LGBT, et non les droits des femmes à être aidées pour élever leurs enfants.

Le vieux Joe sait bien sûr que ce que l’on attend désormais de lui, c’est qu’il dégage au plus vite de la présidence (s’il y est confirmé) pour que Kamala Harris lui succède. Ce sera la revanche d’Obama. Pas sûr que ce soit bon pour le peuple américain, blancs ou noirs.

Pour mémoire, Kamala Harris est une fanatique de la culture de mort.

 

Partager cet article

12 commentaires

  1. Il n’y a pas vraiment tromperie tellement cela saute aux yeux depuis le début.
    Biden est sénile et à déjà un pied dans la tombe, il n’auraient pas tardé à l’y pousser sitôt l’élection terminée.
    C’est d’ailleurs une tradition après l’assassinat des deux présidents Kennedy et la tentative échouée contre Reagan.

    Seulement Biden n’a aucune chance d’être élu, il ne l’a d’ailleurs pas été, la fraude massive va être largement démontrée sans la moindre contestation possible.
    Toute l’élection s’est déroulée sous très haute surveillance et le piège s’est définitivement refermé sur les “démocrates” qui n’ont de démocrates que le nom car en réalité ce sont des mafieux de la pire espèce.

  2. démocrates comme démocratie populaire ! souvenir, souvenir !
    c’est pourtant simple, non ?

  3. À la place du Biden, je raserais les murs, surveillererais mes arrières, ferais goûter tous mes plats et recruterais mes propres gardes du corps.

  4. On se doutait bien que Biden est comme ce qu’on appelle dans les haras un boute en train et s’il ne veut pas dégager il a suufisamment de gamelle pour le faire partir …

  5. Si Biden devient président, je pense qu’il ne devrait pas vivre vieux…

  6. En réalité, le duo démocrate est composé de Alois (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Alois_Alzheimer) et de Came-Allah…

  7. Harris ? On voit pourtant bien qu’elle plus proche du “blanc” que du “noir” ! Alors, comme Obama qui n’était pourtant qu’un mulâtre, dire qu’elle est “noire” est une tromperie, une de plus….

  8. Il ne faut pas trop se focaliser sur Kamalla Harris pas plus que sur Joe Biden. Ils sont politiquement nuls tous les deux, comme le prouvent leurs notices wikipédia. Sleeping Joe est quasiment momifié, bricolé et implanté de partout. Toutefois il est plus jeune par exemple que le pape François et l’on voit comment les gérontologues de Gemelli parviennent à vous prolonger une vie. Harris n’existe pas politiquement par elle-même. Elle a toujours été dans le sillage de politicards démocrates bien placés mais elle semble beaucoup plus juriste que politicienne. Je ne crois pas à un retournement de situation en faveur de Trump. Je suppose qu’il va tenter de négocier des avantages financiers pour lui en échange de son retrait définitif. Il y a du général Boulanger chez lui. On passait hier soir un film policier américain de 1952 : “l’impitoyable enquête”. On y voit une scène d’anthologie dans un bar louche d’une grande ville. Le jeune journaliste fringant y interroge une dizaine de clochards alcoolisés. Ces gens-là ont-ils voté par correspondance?

    • kamala harris n’est pas si “innocente” : elle a fait annuler la proposition de loi N° 8, interdisant le “mariage homosexuel”, approuvé e par 52 % des citoyens californiens, en tant que procureure générale de Californie en 2011.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services