Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Election en Virginie : un revers pour Joe Biden

Election en Virginie : un revers pour Joe Biden

L’ancien gouverneur démocrate Terry McAuliffe, proche de Bill Clinton et allié du président Joe Biden, a perdu l’élection de gouverneur dans un Etat pourtant remporté avec 10 points d’avance par les démocrates en novembre 2020.

La Virginie élit depuis 1851 son gouverneur l’année suivant l’élection présidentielle. Cette année, le scrutin prend des allures d’oracle national. Le Parti démocrate a battu le rappel de toutes les personnalités pour tenter de motiver les électeurs. Barack Obama, Joe Biden, Kamala Harris sont venus ces dernières semaines faire campagne en Virginie aux côtés de McAuliffe.

McAuliffe a pâti de la dégringolade de Joe Biden dans les sondages, qui n’obtenait plus ces dernières semaines que 42 % d’opinion favorables. Mais le républicain Glenn Youngkin a mené une campagne habile, en insistant sur les questions culturelles, qui mobilisent à la fois les électeurs trumpistes et un électorat républicain plus traditionnel. Le débat s’est focalisé sur les thèmes favoris de la « guerre culturelle » , qui oppose républicains et démocrates.

« Nous voulons que soit enseignée toute l’histoire de ce pays, et pas seulement les aspects négatifs. J’abrogerai dès mon entrée en fonction l’enseignement de la théorie critique de la race. La dernière chose que nous voulons, c’est apprendre à nos enfants à tout voir sous le prisme racial ! »

Le républicain Glenn Youngkin devance de 2,7 points d’avance son adversaire. Il a emporté le vote rural traditionnellement conservateur, a aussi réussi de bons scores dans les fiefs démocrates du nord de l’Etat.

“Nous allons gagner” cette élection même si elle est “serrée”, avait affirmé avant la fermeture des bureaux de vote Joe Biden depuis Glasgow, où il participe à la COP26.

La victoire de Glenn Youngkin offre aux républicains une stratégie pour reconquérir le Congrès, où les démocrates disposent d’une majorité fragile, aux élections de mi-mandat en novembre 2022.

Un républicain était également en tête de l’élection pour le poste de gouverneur du New Jersey, selon des résultats partiels. Jack Ciattarelli devançait de deux points le démocrate Phil Murphy, qui brigue un second mandat.

Les démocrates ont toutefois emporté une victoire attendue avec l’élection d’Eric Adams, un Afro-Américain, ex-délinquant, ancien policier et syndicaliste antiraciste, comme prochain maire de New York.

Partager cet article

3 commentaires

  1. C’est très grave pour les démocrates car Joe Biden est manipulé par les gauchos et le peuple se trumpise sans Trump. Le wokisme est balayé par les réalités fédérales du peuple du ‘bon sens’. C’est un vent excellent pour Zemmour et très mauvais pour macron-barnier noyés dans l’européisme déchristianisé, décivilisé.

  2. Et dans le new jersey , le demoncrate est passé de justesse.Avec l aide de dominium voting ?

  3. Les 10 points démocrates d’avance il y a juste 1 an sont-ils le fruit des “bidouillages” dénoncés par le Président Trump, mais dénigré et moqué par toute la bien-pensance planétaire, en particulier en France ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services