Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Electeur, fais moi peur

Le sondage paru en une de Libération semble bien destiné à faire trembler les grands gourous de la démocratie. Pourtant, quand on y regarde de près, on a l'impression d'une légère exagération :

"30% des Français n'excluraient (sans "E" au milieu) pas de voter pour Marine Le Pen, candidate du FN à l'élection présidentielle. Telle est la conclusion que tire le journal Libération à partir d'un sondage réalisé par Viavoice (avec un buzz du jour en prime causé par la présence d'un "e" de trop dans "excluraient", Libé inventant en une, le verbe "excluer").

La question était formulée ainsi : "Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, pourriez vous voter pour Marine Le Pen ?"

Réponses :

  • NSP 2%
  • Oui certainement 8%
  • Oui, probablement 10%
  • Non, probablement pas 12%
  • Non, certainement pas 68%

Comme des esprits affutés l'ont déjà remarqué, le chiffre de 30% est atteint en additionnant les "oui certainement", "oui probablement" et les "non, probablement pas". Chacun jugera, selon les vues qui sont les siennes, si les réponses "non, probablement pas" méritaient d'être additionnées au "oui, certainement" et "oui, probablement". Tout est question d'interprétation. Remarquons simplement que 18% de Français prêts à voter Le Pen, cela inspire moins de crainte que 30%..

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. Mais aura t’elle les 500 signatures ?

  2. Quel serait le titre du journal si on traitait les candidatures Hollande et Sarkozy de la même manière ?

  3. Il est de fait que LIBERATION extrapole totalement, prenant ses lecteurs pour des imbéciles : mais quand on se souvient des mensonges et manipulation que le DEMORAND son directeur actuel pratiquait quotidiennement sur France Inter dans les infos du matin, et la haine agressive, voire la grossièreté avec laquelle il traitait aussi bien (ou mal) JM LP ou M LP quand il les interviewait, force est de se dire que cette maipulation vise à faire peur : LIBERATION a besoin des banques pour survivre.
    Or, son capital est un concentré de capitalisme de gauche et maçonnique, d’un Rothschild à Bergé en passant par Seydoux, et plus l’anticatholicisme laïciste italien.
    5,8 M€ Edouard de Rothschild (Holding Financier Jean Goujon)
    5,0 M€ Carlo Caracciolo, à titre personnel (co-fondateur de La Repubblica)
    1,5 M€ Pathé
    1,2 M€ Mediascap, société du groupe de La Libre Belgique – La Dernière Heure
    1,2 M€ d’une dizaine d’investisseurs à titre personnel parmi lesquels Pierre Bergé, André Rousselet, Bernard-Henri Lévy, Henri Seydoux.
    0,3 M€ Suez
    Le but est sans doute de provoquer une fausse ”panique” qui justifiera ensuite d’autres manipulation de l’opinion, ou provocations, et certainement aussi déjà de mobiliser toute la gauche autour de François HOLLANDE.

  4. En même temps comme on saît que ces sondages sont “bidons” (on saît que Marine Le Pen est estimée à 35% dans les sondages RG- ce qui correspond à ce qu’écrivent beaucoup d’électeurs sur internet qui déclarent vouloir voter FN… pour la première fois de leurs vie), cela n’a guère d’importance.
    Le plus grave est effectivement l’invention de ce barbarisme…

  5. D’accord avec Scat: la DCRI a chiffré à 35% les intentions de vote pour Marine le Pen.
    La remarque que je ferais est que, certes, Libération cherche à “faire peur” à son électorat de prédilection (Gauche), dans le but d’inciter à voter Hollande.
    Mais pour autant, la plupart des sondages sous-estiment le score de marine Le Pen, dans l’autre but cette fois de bipolariser artificellement le débat politique présidentiel entre Sarkozy et Hollande…
    N’avez-vous pas remarqué que Marine a des scores toujours stables, oscillant entre 16 et 20%? Etonnant non, lorsque l’on voit Hollande passer de 35 à 28 ou Sarko passer de 2 à 27?
    En reléguant systématiquement Marine à moins de 20% (17, 18, 19 ou même 19,5%!), ces sondages créent artificellement l’idée qu’elle ne sera jamais en mesure de gagner et que le réflexe utile sera entre Sarko et Hollande.
    Or, la révolution couve sous la cendre et le carton FN annoncé sera bien plus puissant que prévu…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services