Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Pologne

Elections en Pologne : victoire des libéraux

L’annonce des premiers résultats des élections législatives polonaises, initialement prévue à 20h, a été reportée à plusieurs reprises dimanche soir, plusieurs bureaux de vote ayant dû rester ouverts plus longtemps que prévu.

La droite libérale de la Plate-forme civique (PO) remporte les élections législatives polonaises sur le parti conservateur Droit et justice (PiS) des jumeaux Kaczynski, selon les premières estimations. La Plate-forme civique et Parti des paysans polonais (PSL), son probable partenaire de coalition, obtiennent à eux deux la majorité absolue.

Le PO obtient 43,7% des voix, contre 30,4% pour le PiS et 7,9% au PSL. L’Alliance de centre gauche (LiD) parrainé par l’ex-président Aleksander Kwasniewski, a obtenu de 12,2% à 13,3%. Les deux anciens alliés des frères Kaczynski, Autodéfense (Samoobrona) et la Ligue des familles polonaises (LPR), sont éliminés du Parlement faute d’avoir franchi la barre de 5% des électeurs.

Jaroslaw Kaczynski ne sera donc plus premier ministre, mais son frère Lech Kaczynski reste président et va devoir cohabiter avec la nouvelle chambre.

Michel Janva

Addendum 22/10 à 9h30 :

Dans un premier signal vers l’UE, un des vice-présidents de PO, Jacek Saryusz-Wolski, a annoncé que le prochain gouvernement libéral adoptera la Charte des droits fondamentaux, incluse implicitement dans le nouveau traité européen et refusée par les Kaczynski.

Partager cet article

2 commentaires

  1. et pourtant, il n’est pas certain que le destin des frères Kazynski s’arrête à ce revers (n’en déplaise aux médias français)
    il y avait une étonnante photo d’eux ,enfants,dans le Figaro de samedi
    Dans toutes les civilisations anciennes les jumeaux ont été l’objet de croyances particulières
    ils ont toujours eu un rôle mythique et quasi sacré

  2. Ce n’est pas une très bonne nouvelle, mais il faut relativiser.
    Le PiS demeure la seconde formation polonaise et le Président polonais en est lui-même.
    Le PO me semble-t-il (mais je me trompe peut-être) n’est pas une formation férocement europhile, je doute que la Pologne change totalement de cap, il y aurait sans doute une inflexion, ce qui, stratégiquement parlant, peut même se défendre.
    Celà ne doit pas nous gâcher la satisfaction de voir la victoire de l’UDC en Suisse.
    Bientôt des élections au RU, et les Conservateurs, qui feront toujours une politique moins catastrophique que le New Labour, ont le vent en poupe…
    Tout celà incite plutôt à l’optimisme : “Rome ne fut pas bâtie en 1 jour”!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services