Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Egypte : l’armée a délibérément voulu tuer des chrétiens

Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme a appelé aujourd'hui les autorités égyptiennes à s'assurer que toute enquête ouverte sur les affrontements qui ont tué 25 personnes, principalement des chrétiens coptes, soit menée de manière impartiale et indépendante. Le porte-parole du Haut Commissariat pour les Droits de l'Homme Rupert Colville a demandé aux autorités d'"assurer la protection de tous, y compris des minorités, dans leur exercice légitime" de la liberté de réunion pacifique et d'expression.

Alaa Shukrallah, membre de l'Initiative égyptienne contre les discriminations, ONG de défense des droits de l'homme, déclare au Monde :

"Des forces au sein de la clique au pouvoir utilisent de tels incidents pour casser le mouvement révolutionnaire, qui n'est pas satisfait par le processus actuel et demande plus de réformes. Ces affrontements peuvent être exploités pour diviser la rue égyptienne et pousser le jeune musulman moyen à soutenir une reprise en main des activités politiques par les forces de l'ordre. Des gouvernements étrangers ont aussi un intérêt à ce que le chaos se répande, notamment l'Arabie saoudite. Celle-ci finance à coups de millions de livres égyptiennes des groupes salafistes ouvertement hostiles aux coptes, qui ont participé aux affrontements.

Lutter contre les discriminations anticoptes doit-il être une priorité ?

C'est urgent. Il faut les autoriser à construire des églises sans avoir besoin d'un décret présidentiel, supprimer la mention de la religion sur les cartes d'identité, qui est une source de discrimination dans l'accès à l'emploi. Rétablir aussi une réciprocité dans les conversions (les chrétiens peuvent se convertir à l'islam, mais l'inverse est interdit par la loi). Seule une démocratie véritable peut nous permettre d'échapper à la violence communautaire."

Hier, l'armée égyptienne s'amusait à écraser les manifestants :

 

Partager cet article

5 commentaires

  1. oû sont les indignations ecclésiales?

  2. Où sont les indignations médiatiques?
    Où peut-on trouver les communiqués indignés de SOS-racisme, de la LICRA, et autres sourcilleux de la tolérance?
    Des blindés qui foncent sur des manifestants sont aussi condamnables qu’ils soient communistes, chinois, ou …

  3. oû sont les indignations ecclésiales?
    ..et ceux de sarko , aubry , delanoé, hollande, bhl , juppé , baroso, con ben dit ( dsl plus fort que moi )
    obama……
    et j’en passe
    et dire qu’il y a le procès de moubarak pour 4 personnes tués par l’armée et ceux qui sont au pouvoir alors

  4. Zenit et Radio Vatican ont publié une déclaration .

  5. qu’en pensent nos “joyeux humanistes” : apparemment pas grand chose .Car, comme disait l’un de leur modèle , le curieux bienfaiteur de l’humanité Napoléon : “je ne suis pas à 200 000 morts près ”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services