Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Eduquer ou rééduquer ?

De Cyril Brun :

"Madame Taubira soulignait au cours du
débat sur le mariage pour tous les « profondes divergences sur nos
conceptions de la société
» : « Dans nos valeurs, a-t-elle affirmé,
l’Education vise à arracher les enfants aux déterminismes sociaux et
religieux et d’en faire des citoyens libres
» De son côté Vincent
Peillon vient de présenter son projet pour redonner du sens à
l’éducation nationale. La question du sens de l’éducation se pose donc
avec une réelle acuité qui rejoint, du reste, la problématique du
mariage pour tous, Madame Taubira l’a bien souligné. Quel est au fond le
sens de l’éducation ? La question rejoindrait-elle la signification
d’éduquer ? Pas tout à fait. Si éduquer est une action, l’éducation est
un contenu. Mais un contenu qui est transmis par l’action d’éduquer.
Alors que signifie éduquer ? Etymologiquement c’est conduire au dehors, educere en latin qui a donné educare
que l’on traduit par former, instruire. Il y a donc, dans éduquer,
l’idée de faire sortir. Mais faire sortir quoi et d’où ? La traduction
de educare nous aide à comprendre un peu plus, puisqu’il s’agit
de former. Eduquer est donc former quelqu’un en travaillant sur
lui-même. Ainsi éduquer c’est transformer une personne, la faire passer
d’un état disons brut à un état formé. Mais il est intéressant de noter
qu’il n’est pas question de transformer en faisant entrer quelque chose
dans cette personne, mais en en faisant sortir quelque chose
. Ce n’est
pas pour rien que Socrate, le meilleur des pédagogues utilisait la
maïeutique, cette science de l’accouchement, avec ses disciples. Eduquer
c’est donc conduire une personne à tirer du fond d’elle-même un être
nouveau. Eduquer n’est pas une rupture entre une personne non formée et
un nouvel être formé. C’est au contraire une continuité qui fait grandir
l’être
. En d’autre terme éduquer n’est pas formater une personne, mais
la faire grandir. Ce n’est pas imposer un savoir ou une opinion, mais
c’est donner à celui que l’on éduque les moyens de grandir.

L’éducation est alors l’ensemble des
moyens mis à disposition pour éduquer, pour faire grandir. La question
qu’il convient alors de se poser est donc, l’éducation qui est donnée
aux enfants les fait-elle grandir ?
En d’autres termes, l’éducation
est-elle juste ?
Deux remarques préalables s’imposent donc. Que veut
dire grandir pour l’enfant d’une part et d’autre part, chaque enfant
étant unique, ses besoins le sont aussi. L’éducation est donc un composé
de ce qui est bon pour l’Homme en général, ce qui convient au
développement de tout être humain et de ce qui, sur cette base commune,
est nécessaire en particulier pour telle personne unique.

Voilà donc le sens de l’éducation, faire
grandir chaque personne. Cela suppose donc de savoir ce qui est
nécessaire au développement intégral de la personne humaine. Redonner du
sens à l’éducation c’est avant tout retrouver le sens de l’Homme. Ce
n’est qu’alors que nous pourrons adapter l’éducation et lui donner le
sens juste qui est le sien, faire des enfants, de chaque enfant, des
hommes et des femmes libres et responsables."

Partager cet article

6 commentaires

  1. Le plus grand plan maçonnique depuis la révolution et mai 68 : Arracher définitivement l’enfant à ses parents et surtout à sa mère le plus tôt possible et en faire un petit soldat du “socialisme” marchant au pas de l’abrutissement républicain, laïque et obligatoire.
    On y est.

  2. Que l’état se concentre sur l’instruction… on s’occupe de l’éducation.

  3. Un totalitarisme ideologique digne des nationaux socialistes

  4. En France, ce plan diabolique ne date pas de 68, mais de la révolution soi-disant francaise qui, elle-meme, procède des soi-disant “lumières”. Les fils des Ténèbres ne poursuivent qu’un seul et meme but obstiné : Détruire Rome pour annuler l’Incarnation et leur seul véritable ennemi c’est l’Eglise Catholique. Taubira n’est qu’une enième servante aplaventrée et docile de ces Forces du Mal, qui haissent la France plus que toute autre pays au monde. Et la raison mystérieuse de cette haine irrepressible semble etre le fait que Rome ne pourra etre investie que si la France est écrasée.

  5. “républicain, laïque, obligatoire” franchement, ça ne me fait pas du tout peur. Nous sommes plein à l’avoir traversé sans problème.
    Ce qui me fait plus peur, c’est quand ils essaient de faire pénétrer des idéologies (par ex. le gender) dans l’apprentissage des Sciences.
    C’est le plus terrible. Car quand on entre en cours de Sciences, on boit comme du petit lait sans rien contester, car c’est censé être vrai comme 1+1 font 2.

  6. Ce n’est pas à l’Etat de faire de l’éducation mais aux familles, sous peine de tomber dans un totalitarisme dont le XXème siècle nous a montré trop d’exemples.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services