Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

Edouard Philippe exclut finalement l’immigration du futur débat national

Edouard Philippe exclut finalement l’immigration du futur débat national

Le gouvernement remet une pièce dans la machine à Gilets jaunes… Dans la présentation faite mercredi par le gouvernement, l’immigration était le cinquième axe de la future concertation nationale, souhaitée par le gouvernement en réponse au mouvement des Gilets jaunes. Mais jeudi, le Premier ministre Edouard Philippe a fait marche arrière.

Lundi soir, Emmanuel Macron avait pourtant déclaré :

“Je veux aussi que nous mettions d’accord la Nation avec elle-même sur ce qu’est son identité profonde, que nous abordions la question de l’immigration. Il nous faut l’affronter.

Mercredi, le gouvernement a présenté en Conseil des ministres les cinq axes de la concertation nationale, dont le dernier :

“Quelles sont les attentes et les inquiétudes des Français relatives à l’immigration, dans un contexte de mondialisation et de laïcité parfois bousculée?”.

Mais Edouard Philippe a parlé de quatre thèmes – et non de cinq – pour le débat à venir :

  • Mercredi soir, lors d’une rencontre organisée par l’association Villes de France. Il y aurait fait une allusion au débat sur l’identité nationale sous Nicolas Sarkozy qui “n’avait pas été un succès”.
  • Dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, Edouard Philippe a confirmé jeudi, lors de l’examen de la motion de censure déposée par les groupes d’opposition de gauche.

S’ils reculent là-dessus, inutile de dire qu’ils reculeront aussi sur le reste.

 

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Il semblerait que l’entente entre le President et son Premier Ministre ne soit pas parfaite ?

  2. C’est pas plus mal ! Ce “débat” (comme si on avait encore besoin de “blabla”, alors qu’on veut des actes) a déjà eu lieu : il portait sur “l’identité nationale”, et c’était il y a 10 ans (déjà !) sous Sarkozy. Il y a eu à l’époque des mois de “blabla”… pour rien du tout. Si c’est pour répéter la même chose et ne pas agir c’est contreproductif. Pire, si c’est pour calmer les esprits des Gilets Jaunes, (et d’autres) et si c’est pour nous dire finalement que l’immigration est une chance….. effectivement vaut mieux que ce débat n’ait pas lieu

    De toutes façons les français savent très bien ce qu’ils veulent : l’arrêt de l’immigration, et son inversion. Nos dirigeants savent très bien ce que les français veulent.

  3. Débat ou pas débat sur l’immigration, cela n’a aucune importance car il n’y a plus rien à débattre, du moins, c’est mon point de vue.

    Alors, Edouard PHILIPPE a-t-il raison ? Pas vraiment car le fait est que ce débat a déjà eu lieu et qu’il n’a rien donné sauf manipulation et foutaise. Rappelons-nous :

    ————————————-
    « A quelques mois des (élections), il a, dans un discours inattendu, apporté … sa “contribution” au “nécessaire” débat sur l’identité nationale, contesté par une gauche qu’il a accusée d’avoir “peur”. (Voir note 1)
    ——————-
    « Le président nous a rassurés », a poursuivi Mohammed Moussaoui, ajoutant que le chef de l’État lui avait «également souhaité que, sur les débats actuels sur l’identité nationale, le CFCM soit associé, et qu’il ferait tout pour que ce débat reste serein, paisible et non stigmatisant pour les musulmans», a-t-il rapporté. (Voir note 2)
    ——————-

    En fait, l’immigration est un désastre pour la France, sur les plans culturel, sociétal, économique, sécuritaire, … Alors pourquoi recommencer un débat qui serait une nouvelle fois manipulé ?

    Il n’y a jamais eu de vivre ensemble depuis quelques décennies, il n’y en aura pas. Il y a pour le moment un « vivre côte à côte » et il y aura un « vivre face à face » comme a dit récemment un Ministre démissionnaire.

    Il n’y a donc pas besoin de débat sur ce sujet mais des actions que seuls peuvent prendre un nouveau gouvernement prêt à défendre l’intérêt de la France et l’avenir des français.

    ——————-

    Notes 1 et 2 : C’était en 2009 sous Sarkozy, après la trahison du traité de Lisbonne.
    Note 1 https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sarkozy-justifie-le-debat-sur-l-identite-nationale_828004.html
    Note 2 http://www.lefigaro.fr/politique/2009/12/23/01002-20091223ARTFIG00636-sarkozy-veut-recadrer-le-debat-sur-l-identite-nationale-.php

  4. JUPITER et ses affidés montrent leur vrai visage : la dhimmitude imposée à tous pour se conformer aux prescriptions du pacte de Marrakech (le mot engager et ses dérivés repris 77 fois en 41 pages) soi-disant sans contrainte pour les gouvernements signataires…

  5. Çe n est plus LREM mais LRMArriere . Que c est bon !

  6. Après Marrakech et le masque qui est tombé, que reste-t-il à débattre ?

  7. Pendant que le jésuite, (Au sens propre, et péjoratif du mot), qui nous sert de président bavait dans la lucarne a propos de débat sur l’immigration, un collabo a lui signait le torchon de Marrakech. Trois jours plus tard le financeurs des nazislamistes du Havre, explique que tout est annulé. Qui peut croire que ces deux menteurs crapuleux ne sont pas complices de la finance totalitaire planétaire !?

  8. Après avoir détruit la famille, on aperçoit maintenant le résultat, natalité en baisse sauf pour, devinez qui, les étranges étrangers. Ces étrangers nourris aux allocations, à l’AME, etc. avec l’argent des autochtones, surtout ces étrangers qui ne veulent pas s’intégrer. Rien à voir avec les précédentes immigration : polonais, portugais, espagnols, italiens, etc. eux étaient de la même culture que la nôtre. Maintenant, nous sommes trahis par des gens nés ici et ce n’est pas fini.

  9. De toute façon, en France certains débats sont imposés par la gauche pour en faire des tribunes, et d’autres ne sont pas souhaitables parce que l’opinion des autres leur est insupportable et méprisable…

    Je suis d’accord avec Prout, assez de bla-bla, les Français veulent des actes !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services