Ecole musulmane à Chelles : la contestation porte ses fruits

3 mois après la révélation de l’affaire de l’école islamique de Marne-et-Chantereine, pour laquelle la mairie propose un terrain public, par le FN et une pétition de près de 10 000 signatures, le Député UMP de Chelles vient de réagir car il était "assailli d’interventions". Le député Yves Albarello propose donc un référendum local, sans se prononcer personnellement sur l'affaire.

Une réflexion au sujet de « Ecole musulmane à Chelles : la contestation porte ses fruits »

Laisser un commentaire