Echec pour Libertas : 1 élu en UE

G Libertas a présenté 531 candidats dans 14 pays. Declan Ganley, remarqué pour sa campagne offensive contre le traité de Lisbonne l’année dernière en Irlande, a indiqué que la campagne européenne lui aurait coûté 30 millions d’euros. Le nouveau parti constitué contre la ratification du traité de Lisbonne ne peut revendiquer qu’un seul élu lundi : Philippe de Villiers. Hormis l’élu du Mouvement pour la France, Libertas n’est pas parvenu à envoyer d’autre député européen à Strasbourg.

Le propre sort de Declan Ganley était encore incertain lundi après-midi dans sa circonscription de l’ouest de l’Irlande, où l’on procédait à un nouveau comptage. On s’attendait cependant à ce que sa défaite soit confirmée.

Une réflexion au sujet de « Echec pour Libertas : 1 élu en UE »

Laisser un commentaire