Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Culture

Echec de l’annexion de l’Académie par le politiquement correct

Alain Finkielkraut siégera Quai de Conti, au fauteuil numéro 21 de Félicien Marceau. Il a déclaré ce matin, juste après son élection :

«J'ai envie, à travers cette élection, de rendre hommage à ceux dont je suis né. Après tout, c'est mon nom qui entre à l'Académie française et, à travers moi, les générations qui l'ont porté. Quant à mes détracteurs, ils existent puisqu'il y a eu huit croix [symbole du rejet], donc ce ne sont pas simplement des abstentions».

«Il est tout à fait normal d'avoir des opposants ; je regrette que cette opposition ait pris la forme d'une campagne politique, et qu'on m'ait traité de réactionnaire. Parce que je ne vois pas au nom de quel progressisme je pourrais être classé dans le camp de la réaction ; mais ça ne m'empêchera pas de continuer à être qui je suis, tout en prenant garde à ne pas transporter mes batailles à l'intérieur de l'Académie».

France Info lui a rappelé que certains académiciens voyaient avec lui l'extrême droite entrer à l'Académie française. Il réagit :

«Ecoutez quand même c'est assez singulier, il y a cinquante ans, soixante ans peut-être, on se serait offusqué dans certains cercles de l'Académie contre un enfant de juif-polonais avec un nom à coucher dehors. Aujourd'hui on me reproche mon identité nationale. L'air du temps se modifie mais qu'est ce que voulez la bêtise a plusieurs âges».

«Il y a une grande offensive du politiquement correct pour annexer l'Académie française. Il semble qu'elle ait échoué, j'en suis heureux pour moi et pour l'Académie

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, n'a expédié aucun communiqué. 

Partager cet article

30 commentaires

  1. Ce qui est bien avec nos Immortels, c’est qu’un beau jour ils deviennent des exceptions à la règle.
    Bon, alors, oui c’est méchant, voire stupide, mais au bout d’un moment, ça va bien…

  2. Pas étonnant qu’Aurélie Filippetti n’ait fait aucun communiqué… c’est la digne ministre de la culture de ce gouvernement du nivellement par le bas…

  3. L’Académie Française n’est d’aucune utilité, on l’a pas entendue moufter lorsque le sens du mot mariage a été redéfini de force par l’Etat.
    Ces vieux peuvent s’amuser dans leurs costumes dorés, tout le monde s’en fout.
    Mais ça doit quand même nous couter cher de les entretenir.

  4. Aurélie Filippetti : absence totale de culture, d’élégance morale et de « fair-play ». Lamentable, bien à l’image des petits esprits qui nous gouvernent.

  5. Cette élection est une très bonne nouvelle, et les propos de M. Finkielkraut très encourageants.

  6. Bravo à Mr Alain Finkielkraut . la ministre la culture n’ est rien à coté .

  7. Elle doit me présenter sa main afin que je la serre lundi matin. Si d’ici là elle n’a pas fait de communiqué il est possible que sans gène je lui en fasse la remarque.

  8. la république ne leur apprend pas la bienséance ?
    et ça passe son temps à donner des leçons! quel esprit démocratique?

  9. « Quand je n’aurai plus qu’une paire de fesses pour penser, j’irai l’asseoir à l’Académie. »
    « Les ratés ne vous rateront pas »
    Georges Bernanos

  10. Bravo à « Finkie » ! (son surnom lorsqu’il était mon prof). Voilà un homme qui cherche sincèrement la vérité.

  11. Un académicien – qui a voté pour A F – était interviewé ce matin sur France Info, et il a rappelé que d’autres élections ont donné lieu à des « oppositions » bien plus larges au sein de l’académie, avec des petites croix également. Pour le coup, Finkielkraut tombe un peu dans le piège de la victimisation – mais j’imagine qu’il doit avoir le derme un peu sensible. Longue vie au nouvel immortel, quelque vaines que soient ces gloires humaines…

  12. Le cardinal de Richelieu avait fondé l’Académie française pour qu’elle fixe la langue française et lui donne des règles.
    Donc le politiquement correct n’a rien à faire dans cette institution et ceux qui veulent l’imposer trahissent l’esprit de son fondateur.
    En parallèle, le titre de la personne chargée de la francophonie au sein des gouvernements n’a cessé de diminuer au cours des ans. On est passé d’un ministre à celui d’un ministre délégué et maintenant ce n’est plus qu’un secrétaire d’état.

  13. Filipetti peut postuler : elle est le talentueux auteur de romans « hot » …je ne me résous pas à écrire le lien, qui est en fait le titre de son « oeuvre ». Je suis bien sûre qu’elle est meilleure que Finkielkraut dans ce domaine

  14. ouf, et bravo au nouvel immortel, même si l’Académie Française coûte cher et ne rapporte rien…
    Heureusement, cher GE qu’il y a encore des endroits où l’on ne pense pas qu’en terme de productivité.
    Et en plus, même Bernanos arrivait à écrire des âneries. C’est réconfortant, non ? Ca prouve que c’était un homme, un vrai, avec aussi une paire de fesses…

  15. Cette cruche de Filippetti disparaitra aussi vite qu’elle est apparue… Là se trouve toute la différence avec notre nouvel Académicien que nous félicitons chaleureusement!!!!

  16. Pour mémoire :
    1) 8 bulletins barrés d’une croix (sur 28 présents), c’est beaucoup ; il y en eut seulement 2 contre Mme Veil ; 2) parmi ces 8 bulletins, Le Figaro indique qu’il y eut ceux de Danièle Sallenave et Michel Serres, qui se sont signalés l’an dernier en prenant parti pour le prétendu mariage-homo (le second dans la revue jésuite Etudes) ; 3) Fink. dit qu’il y a 50 ou 60 ans son nom (juif) aurait pu susciter opposition à l’Académie ; il se trompe, c’est il y a 75 ans qu’eut lieu la dernière campagne contre un candidat juif, Herzog dit Maurois, mais il fut défendu par l’académicien… Philippe Pétain.

  17. Depuis combien d’années n’y a-t-il plus d’écrivains francais de souche chrétienne élus à l’Académie ?

  18. on ne peut pas dire qu’il ait tort

  19. « Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, n’a expédié aucun communiqué. »
    Quelle mufle, cette petite quasi inconnue!

  20. Et l’Académie française et les sommets de la francophonie ne servent à rien si ne n’est à maintenir l’illusion qu’il existe des traditions héritées des siècles.
    Il n’y a pas de politique offensive de promotion du français à l’échelle du globe.
    La France reste sur ses acquis qu’elle laisse s’éroder et sur des vecteurs de diffusion, notre cinéma, hormis une poignée de film chaque année, ennuyeux ou décadent, l’image du luxe, du savoir-vivre, etc.
    Les cajuns et autres francophones des USA disparaissent faute d’investissement pour les aider à faire rayonner leur culture.
    Dans le même temps, la « culture » US se déverse sans retenue sur notre pays.
    Ici comme ailleurs, la république a échoué.
    Qu’une telle polémique ait lieu au sein de cette institution séculaire en dit long sur sa gangrène gauchiste.

  21. Pour mémoire, plus de la moitié du territoire des USA comporte des toponymes d’origine française.
    Plus de 10 millions d’américains ont des origines françaises.
    Au coeur de la matrice de la world culture nous laissons dépérir les cultures francophones.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Franco-Am%C3%A9ricains
    http://www.slate.fr/monde/76612/francais-langue-comtes-americains
    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pop_0032-4663_1951_num_6_3_2571

  22. Pour compléter
    http://www.academie-francaise.fr/les-immortels/les-quarante-aujourdhui
    Avant André Maurois élu en 1938(une origine juive alsacienne, famille ayant quitté pour rester français après l’annexion guerre de 1870, il y avait eu H Bergson qui avait une origine juive polonaise par son père et juive anglaise par sa mère.
    Peut être que le nouveau académicien fait référence en parlant de 60 ans, à notamment Abel Bonnard élu dans les années 20 au début 30, et ministre de l’éducation nationale entre de 1942 à 44, et exclu en 1944 comme Abel Hermant, un autre académicien français.
    Ou peut-être au Maréchal Pétain ou à C Maurras emprisonnés, qui étaient aussi académiciens…mais s’ils furent exclus, ils ne furent pas remplacés de leur vivant (sièges vacants).
    En 1938, ils étaient tous les 4 à l’académie française et ils n’ont pas voté forcément contre André Maurois?
    S’ils avaient la possibilité de voter en 1945, auraient ils voter contre une personne d’origine juive, nul ne le sait et ne peut le savoir?
    Le nouvel académicien a peut-être quelque peu sacrifié au politiquement correct, car philosophiquement parlant il doit connaître la complexité des êtres humains, surtout quand ils se trouvent dans des situations particulièrement terribles et exceptionnelles.

  23. Je n’ai aucune estime pour l’académie française d’aujourd’hui largement dévoyée.
    Peuplée de buses dont un certain Giscard dont les oeuvres sont loin d’être immortelles, c’est simplement une maison de retraite dorée pour des copains ou des coquins, rien de plus !
    Et quand ils retournent en poussière, on peut leur souhaiter le Panthéon, autre site totalement abominable.

  24. Il ne semble hélas pas permis sur mon blog préféré d’émettre la moindre critique à l’égard du membre du comité d’honneur de la Licra…
    [Quel rapport avec le sujet ?
    Vous êtes comme ceux qui, dès que l’on se permet de citer Le Pen, rappellent des propos de 1987. MJ]

  25. Non, tout n’est pas foutu en France. Il y a le soulèvement pacifique des jeunes et des familles de LMPT. Voici maintenant que l’AF élit AF.
    Cette nouvelle très estompée dans les médias officiels est pour moi une merveille. Avec son nom imprononçable ce penseur et écrivain de première grandeur rejoint pour moi la constellation des Bergson, Simone Weil, Boutroux, Lavelle, Thibon, Péguy, Claudel et, allons-y gaiement, Montaigne, Racine, Corneille: j’en passe et des meilleurs. De sa marmite toujours bouillonnante où il a depuis longtemps fait cuire les Heidegger,Jaspers, Husserl et autres Kant, après les avoir découpés en petits morceaux, se dégage un fumet pascalien, une odeur charnelle à la Péguy.
    A.Finkielkraut aura bien du mal à supporter certains de ses confrères académiciens, débiles abstracteurs de quintessence, lui qui a les mains dans le cambouis mais la tête dans les étoiles, et quelles étoiles! Par exemple, plus français que l’auteur du Mécontemporain, je ne trouve pas. Il pourrait dire comme son son cher Péguy  » « Il y a quelque chose de pire que d’avoir une mauvaise pensée. C’est d’avoir une pensée toute faite. Il y a quelque chose de pire que d’avoir une mauvaise âme et même de se faire une mauvaise âme. C’est d’avoir une âme toute faite. Il y a quelque chose de pire que d’avoir une âme même perverse. C’est d’avoir une âme habituée ». Lui, Alain Finkielkraut, sa profession je la vois comme celle d’un chercheur de vérité, honnête à 100% sur l’échelle de tout ce que vous voudrez, à quoi son âme pourrait-elle bien être « habituée »? C’est probablement là où le bât blesse dans ce monde si conformiste. Mais Car  » la vérité vous rendra libres »

  26. les « petits esprits qui nous gouvernent » ont su s’emparer de toutes les manettes:presse,soi-disant art, éducation,et surtout la télé journalière!!!

  27. Correctif du Figaro: « Ce matin, sur lefigaro.fr, nous faisions état du fait qu’Aurélie Filippetti, contrairement à l’usage, n’a pas félicité Alain Finkielkraut pour son entrée à l’Académie française. Par le biais de son cabinet, la ministre de la Culture, vient de réagir. En fait, elle avait bien salué le nouvel immortel par un communiqué expédié à l’AFP à 23 h 14, mais que l’agence n’a pas diffusé, ni hier soir ni ce matin.
    Alain Finkielkraut sera donc heureux de lire ces quelques lignes où la ministre de la Culture loue un «essayiste de talent», et «un intellectuel renommé, ayant le souci affirmé de pouvoir donner toute sa place au débat d’idées et à la pensée dans la sphère publique».
    «Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, salue l’élection à l’Académie française du penseur et philosophe Alain Finkielkraut qui succède au siège de Félicien Marceau, décédé voici plus de deux ans. Les jurés ont distingué, avec Alain Finkielkraut, un intellectuel renommé, ayant le souci affirmé de pouvoir donner toute sa place au débat d’idées et à la pensée dans la sphère publique.»
    Et d’ajouter: «Auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages, professeur de philosophie depuis plus de 40 ans à l’université de Berkeley comme à l’École Polytechnique, animateur de l’émission Répliques sur l’antenne de France Culture, Alain Finkielkraut témoigne de la volonté de transmettre, débattre et faire débattre autour des thèmes qui lui sont chers. Influencé par Hannah Arendt, Emmanuel Levinas ou encore Milan Kundera, il questionne inlassablement la question du lien entre tradition et modernité dans nos sociétés contemporaines.»
    Enfin, Aurélie Filippetti conclut par ces mots: «Chargée de la défense et de l’illustration de la langue française, l’Académie française s’enrichit, avec Alain Finkielkraut, d’un essayiste de talent, qui mesure tout l’impact des subtilités des expressions et des concepts de notre langue pour enrichir la réflexion commune.»

  28. «Ecoutez quand même c’est assez singulier, il y a cinquante ans, soixante ans peut-être, on se serait offusqué dans certains cercles de l’Académie contre un enfant de juif-polonais avec un nom à coucher dehors. Aujourd’hui on me reproche mon identité nationale. »
    ce qui montre que la notion d’identité nationale a évolué comme beaucoup d’autres choses,la famille entre autres.

  29. Bonne déclaration de Finkielkraut à Canal + essayant de le piéger sur le mariage gay : « On n’est tout de même pas obligé de croire que cette montée vers l’indifférenciation est une apothéose pour l’humanité » (…Comme essaient de nous le faire croire Michel Serres, Danièle Sallenave, Dominique Fernandez, académiciens qui ont marqué d’une croix leur bulletin pour rejeter l’horrible hétéro)

  30. La « pensée unique « rend idiot ; ils n’émettent que des inepties
    on est lassés de ces réflexions imbéciles qui se réclament de la vertue républicaine!
    la republique n’est qu’un systéme ,
    seuls les andouilles la venerent

Publier une réponse