Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

D’une génération de frégates à l’autre

Le groupe Thales a été condamné par un tribunal arbitral à Paris à rembourser les commissions indûment versées à des intermédiaires en vue d’obtenir le contrat de vente de six frégates par la France à Taïwan en 1991. Le montant de la somme à rembourser devrait avoisiner un milliard de dollars. Bien que Thales ait été le chef de file du contrat, 70% du contrat des frégates revenait à la Direction des constructions navales (DCN), entreprise publique et dont l’intervention dans le contrat était garantie par l’Etat. L’Etat -donc le contribuable- aurait à régler 70% de la somme totale réclamée à Thales. Néanmoins, l'affaire n'est pas finie : Thalès conteste le fondement de cette condamnation et va demander son annulation devant la cour d'appel de Paris.

Par une coïncidence du calendrier, Nicolas Sarkozy, accompagné des ministres de la Défense et de l'Industrie, se rend sur le site de DCNS à Lorient ce matin. Vers midi, il dévoilera la frégate Aquitaine, la première de la série des 11 frégates multimissions, destinées à la Marine nationale et construites à Lorient. On estime le prix à 500 millions d'euros l'unité. Le plan de charge de l'ex-arsenal lorientais est plein jusqu'en 2022. Si la France est le premier client des Fremm, DCNS peine actuellement à obtenir des contrats à l'étranger. La marine royale marocaine en a acheté une.

Partager cet article

3 commentaires

  1. “commissions indûment versées à des intermédiaires ”
    Il faudrait plutôt dire qu’il y a eu détournement de fonds, vol.
    Intermédiaires: qui sont-ils? Ou est allé l’argent? chez nos “chers” politiques, a coup sur!
    Et qui va payer? Les mêmes cons de toujours, les con-tribuables.
    Qui voteront pour ces mêmes hommes politiques d’ailleurs…

  2. D’accord avec le commentaire précédent.
    Pendant combien de temps va-t-on se laisser duper ?
    C’est toujours les CON-tribuables qui sont les dindons…eux travaillent pour que les autres s’enrichissent.
    Le seul réconfort que l’on puisse avoir c’est la parole d’Evangile :
    “Il est plus facile à un chameau de passer par le chas d’une aiguille qu’au riche de gagner le Paradis”…
    Un jour il faudra bien rendre des comptes!

  3. L’Etat, c’est bien joli, mais il y a un gouvernement qui décide en son nom. En 1991, qui était Premier Ministre, qui était Ministre de la Défense, et des Finances?
    Il s’agissait respectivement de Messieurs Rocard, Joxe et Beregovoye. A vérifier, bien sur, car la charmante(??) Mme Cresson a aussi été 1er Ministre cette année là et peut-être y-a-t-il eu d’autres changements. Mais, bref, à part Beregovoye qui a rendu son âme à Dieu, les autres sont toujours là, Rocard plastronne avec son copain Sarkozy…Ces gens là doivent s’expliquer, et rendre des comptes sur les décisions qu’ils ont prises à l’époque.
    Ou alors je n’ai rien compris…???

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services