Droite éolienne : Jean-François Copé est un cas d’école

En octobre 2016, interrogé dans Famille chrétienne, Jean-François Copé affirmait :

"J'avais précisé que, pour moi, la question n'était pas celle du mariage, mais de la filiation. Outre mon opposition totale à la PMA et à la GPA, il n'y avait pas lieu, à mes yeux, de légiférer sur l'adoption. Pour un enfant, grandir dans un cadre parental respectant l'altérité sexuelle homme femme est un élément qui lui permet de se construire de manière optimale."

Nous sommes le 15 septembre 2017, soit moins d'un an après et, interrogé sur France Info, le même Copé affirme :

La droite qui "évolue", c'est la droite complexée, sans conviction, qui se couche devant la gauche.

Laisser un commentaire