Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

Droit d’asile pour tous : 96% des déboutés restent en France

Selon la Cour des comptes, la politique de l’asile en France est "mal maîtrisée". Le mot est faible :

"Selon la Cour des Comptes, juridiction administrative chargée de vérifier les comptes publics, «in fine plus de 96% des personnes déboutées resteraient en France», parce que la longueur de la procédure est telle (plus de deux ans) qu'il devient pratiquement impossible de les expulser une fois leur dossier rejeté.

Les trois quarts des demandes d'asile sont rejetées chaque année (…) «Il en résulte une politique publique de maintien sur le territoire national des personnes déboutées, qui paraît subie car elle n'est pas maîtrisée par l'Etat», note la Cour (…)

La longueur des procédures a un coût élevé pour le budget de l'Etat, souligne la cour: «690 millions d'euros» en 2013 pour l'hébergement des demandeurs et l'aide sociale, auxquels il faut ajouter dépenses de santé et frais de scolarisation «qu'il est difficile d'évaluer avec précision"

Bioen entendu, Manuel Valls n'a pas apprécié que les Français soient informés de cette réalité et a critiqué la Cour des comptes ce qui lui a valu cette réaction de Florian Philippot (FN) :

"Dans une démarche très peu républicaine, le Premier ministre, plutôt que  d’admettre ses erreurs et de changer de politique, s’en prend en effet avec  virulence à la Cour des comptes et à ses conclusions. Il faut  dire que la réalité est pour lui très cruelle: non seulement la loi n’est pas  respectée, mais le coût de l’asile a explosé plus encore que le nombre de  demandeurs. C’est donc un système ruineux et inefficace que le gouvernement de  Manuel Valls s’échine à défendre par pure idéologie"

Partager cet article

4 commentaires

  1. petite histoire pour les plus jeunes :
    du temps de Giscard les salauds et idiots du pouvoir avaient déjà gaspillé nos impôts en masse en donnant 10 000 francs (1500 euros) par personne notamment aux nord africains pour qu ils rentrent chez eux et ne reviennent plus puisque déjà nous étions débordés par le chômage
    comme on affectionnait déjà les expressions foireuses qui font encore flores aujourd hui on avait appelé çà “l aide au retour” joli non ?
    problème ? passée la porte avec leurs 10 000 balles en poche ils revenaient aussitôt le lendemain en rentrant par la fenêtre , aujourd hui ils entrent déjà par la fenêtre on va avoir donc du mal a s en débarrasser
    les magasins de bricolage n ont jamais autant vendu de serrures 5 points , cadenas , alarmes , armoires blindées , fil de fer barbelé ! au moins il y a des heureux ! toujours les mêmes !

  2. L’asile étant un droit acquis, il est normal qu’ils restent en France !
    Vous ne croyez pas ?
    Bon, je rigole.

  3. sol invictus
    Vous avez oublié les cheminées, rien de les arrête.

  4. Puisque tout le monde reste, autant distribuer systématiquement le droit d’asile, ça économiserait des procédures qui ne servent à rien…
    Ce laxisme se retourne contre le droit d’asile ; ces abus entraînent une méfiance des Français envers tous les migrants/réfugiés. Les VRAIS réfugiés, notamment les chrétiens persécutés, risquent de ne pas être accueillis.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]