Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Dérive d’Amnesty International : réaction du Vatican

Amnesty_international_logo_1 L’organisation de "défense des droits de l’homme" est en train de consulter ses branches nationales pour ajouter l’avortement parmi les droits qu’elle défend – et semble prendre le chemin du pire, qu’elle pourrait annoncer d’ici la fin de l’année.

Lors d’un déplacement hier à Singapour, le cardinal Martino, qui est à la tête du Conseil Pontifical Justice et Paix, a mis en garde Amnesty :

"J’ai beaucoup d’estime pour Amnesty mais en faisant cela, ils se coupent eux-même les mains. J’espère qu’ils ne le feront pas, parce que s’ils le font, ils se disqualifient comme défenseurs des droits de l’homme."

Plusieurs évêques anglophones avaient déjà fait part de leurs inquiétudes, mais c’est la première fois qu’un prélat du rang du cardinal Martino fait de même.

Henri Védas (Via LifeSite)

Partager cet article

5 commentaires

  1. AE a critiqué la police française comme raciste, il n’a en revanche pas moufté lorsque la militante catholique de souche a été mise dans une geole maculée d’excréments, privée de sous-vêtement, interrogée debout ou forcée de s’assoir par terre et que les magistrats faisaient des gorges chaudes de son malheur, en ironisant sur le nombre de cierges qu’elle aurait à brûler pour sortir de prison.
    Là, AI est aux abonnés absents, pour réclamer des sanctions. AI est donc orienté, pour EA les victimes ne sont toutes égales, mais certaines sont plus égales que d’autres.
    Alors AI va faire de l’élimination, de la tuerie des handicapés un droit humain, comme celui de pouvoir s’exprimer librement ou d’être jugé par des juges impartiaux.
    Impartiaux, mais AI ne l’est pas impartiale. Et tout cela serait à mourir de rire si ce n’était tragique.

  2. “AE a critiqué la police française comme raciste, il n’a en revanche pas moufté lorsque la militante catholique de souche a été mise dans une geole maculée d’excréments, etc.”
    J’ai peut-être un train de retard mais… C’est quoi cette histoire de militante catholique emprisonnée et torturée ?

  3. L’affaire d’Outreau où la boulangère qui est aussi une militante catholique a été emprisonnée et torturée par la police et moquée (en privé) par les magistrats. L’abbé Weil aussi a été emprisonné, il reste persuadé que ce n’est pas un hasard, si on l’a choisi, lui et les autres.
    Il a été dit et redit que l’affaire d’Outreau n’était que la toute partie émergée de l’iceberg.
    Or aucune sanction n’a été prise, AI (et non AE, mille excuses) n’a rien dit, mais au contraire a accusé la police de racisme, alors qu’il s’agirait plus simplement de pratiques déplorables dont il n’est pas prouvé, d’ailleurs, qu’elles soient générales.

  4. Et ce n’est pas nouveau, et cela vaut pour tous les militants droit de l’hommesque.
    Pour AI, je me rappelle leur intervention en faveur d’action directe, qui avait scandalisée la présidente, admirable et courageuse, de SOS ATTENTAT.

  5. Merci pour la précision. 😉

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]