Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Drapeau algérien sur la mairie de Toulouse : qu’en pense le préfet ?

Une association d'anciens combattants, le Comité d’Entente des combattants de la Haute-Garonne, a écrit à Dominique Bur préfet de Midi-Pyrénées et de Haute-Garonne (source : Présent) :

"Monsieur le préfet,

Bien que le statut du Comité d’Entente des combattants de la Haute-Garonne prévoit la neutralité politique, le président, conforté par les présidents des 44 associations adhérentes, se prévaut d’une mise au point à la suite des événements qui se sont déroulés sur la place du Capitole à l’issue du match de football Algérie-Egypte.

Le Comité d’Entente ne peut laisser passer sous silence, ni tolérer, ni admettre que le drapeau français soit décroché d’un bâtiment de la République française, en l’occurrence la mairie de Toulouse, et brûlé ou souillé pour être remplacé par un drapeau étranger. Il se demande comment cela a pu arriver sans l’intervention des forces de police pourtant présentes.

Outré, le Comité se doit de rappeler la symbolique d’un tel geste pour les anciens combattants : c’est une prise de possession du vaincu par le vainqueur.

Aussi ne pouvant se contenter d’explications faisant référence à un geste gratuit dans un « moment festif » ou de « liesse populaire », cette action ne peut rester impunie car elle touche à ce que la République a de plus sacré, son emblème pour lequel nombreux sont ceux qui ont donné leur vie et la donne encore en Afghanistan ou sur d’autres théâtres d’opérations…

Aussi, le Comité d’Entente a l’honneur de vous demander de bien vouloir lui faire connaître les raisons qui ont fait que cela a pu arriver sans réaction rapide des forces de police ainsi que les suites données à cet acte et les sanctions prises envers l’auteur ou les auteurs de cet acte révoltant.

Lieutenant-Colonel Roland Pierquin "

Partager cet article

17 commentaires

  1. Mais Colonnel, à présent vous savez pour qui il ne fallait pas voter. Aux prochaines élections de maire, vous saurez mieux faire votre choix, j’espère.

  2. La république mérite ce qu’elle tolére. Pour la France c’est autre chose : c’est la patrie, la terre des Pères.

  3. à Jenny,
    comment pouvez préjuger du vote de ce colonel ?

  4. Bravo. Il faut enfin qu’en termes clairs ces choses-là soient dites.

  5. Mon colonel
    Votre étonnement m’étonne …
    Qu’attendez vous d’un pays
    qui a laissé 150.000 harkis se faire massacrer à cause de leur fidélité à la France ?
    3000 européens disparaitre sans réagir ?
    des centaines d’églises catholiques transformes en mosquées ?
    des cimetières chrétiens profanés ?
    Mon colonel la France et l’Algérie sont qualifiées pour la coupe du monde de foot…je vous donne rendez vous pour France-Algérie si,par malheur pour nous, le hasard fait qu’elles se rencontrent en Afrique du Sud …

  6. Le lieutenant-colonel Roland Pierquin ferait bien de se demander si
    ” ce que la République a de plus sacré ” correspond à ce pourquoi lui et ses frères avaient accepté de risquer leur vie ? La France n’est-elle pas ce que la République des idées pures veut effacer de la mémoire des Français ? Et lui-même ne tombe-t-il pas dans le panneau en reprenant ce vocabulaire confusionniste ? Ne doit-il pas se rendre à l’évidence qui est qu’entre la France et la République le divorce est depuis longtemps consommé ? Depuis les origines sans doute.

  7. A cela on ne peut que dire : “vive le mrap, la ldh, et tous les lobbies “anti-racisme”.
    Ah !!! Sentiment d’impunité et de protection, quand tu nous tiens
    ….

  8. et quelle est la réponse du préfet?

  9. J’espère que cet officier supérieur ne s’attend pas à avoir une réponse. Ou alors, ce sera une non-réponse de bien-pensence-politico-merdiatique-lèche-babouchiste du meilleur cru UMPSISTE qui soit. Non non mon Colonel ! Poser la question c’est déjà faire preuve pour nos zélites de racisme fascisant. Notre premier ministre n’a-t-il pas dit “Les étrangers d’aujourd’hui sont les Français de demain”… Ou bien on se tait et on dit “oui chef !”, ou bien …..

  10. En lisant ces considérations émises confortablement devant l’écran ,je pense à tous mes frères de combat tombés en Algérie et dont le cercueil était recouvert du drapeau tricolore…aujourd’hui profané.
    Peut-être le colonel pensait il tout de même à eux!

  11. à Fox,
    Ce ne doit pas être “la racaille” de Toulouse qui a élu ce maire ???

  12. Ce symbole en dit long, il leur est facile de prendre le pouoir et il nous est difficile (impossible ?)de le leur contester.Les faits sont têtus, imaginons ce type de comportement à plus grande échelle, y-aurait-il une réaction des “autorités” ? j’en doute.Pour avoir du courage il faut avoir de la fierté, et les Français, après de longues années de lavage de cerveaux, ou de coeurs ?, n’en ont plus, quant aux politiques n’en parlons pas.

  13. mon cher colonel,
    je vous aurai bien soutenu pour contester et sanctionner cette humiliation de notre chère République. Cependant, vous vous étonnez du manque de réaction, mais vous ne devriez pas; à votre époque déjà l’Etat avait perdu toute forme d’organe; donc avec un Etat enuque , et la victimisation des “français de demain” vous passerez très vite pour un fasciste si vous vous élevez contre cet élan de liberté d’expression dont ont fait preuves nos amis algériens… Soyez ouvert à la “France de demain”, et respectez s’il vous plait la liberté de bafouer les vestiges symboliques de celle d’aujourd’hui!!

  14. Merci et bravo mon colonel !
    Votre lettre met en évidence que la France n’est pas un Etat de droit.
    En l’occurrence, les autorités bafouent le droit de tous les Français à une patrie et à l’honneur de cette patrie.
    L’Etat français viole les droits de l’homme, comment s’en étonner hélas lorsqu’une partie du clergé fait de même ?
    Merci et bravo mon colonel, vous avez droit à mon soutien sans faille.

  15. Bonjour à tous,
    Je vois qu’une grande partie d’entre vous s’insurgent contre le Lieutenant-Colonel, et je ne comprends pas pourquoi.
    La Police aurait dû intervenir.
    D’autre part, je pense que vous abusez un peu trop, pour certains, du terme “fasciste”. Loin d’être partisan d’extrême-droite, tout aussi loin d’être membre UMP, je dois avouer que voir un drapeau français décroché, et brûlé me provoque un grand pincement au coeur.
    Il est trop facile de répondre que des algériens sont morts pour la France, qu’on ne les a pas reconnu… La vengeance n’est pas un acte noble. D’autant plus qu’aujourd’hui la France est revenue sur ses erreurs passées en reconnaissant les combattants nord-africains. Erreurs qui ont étés déjà assez payées de 1954 à 1962…
    Bref, ce n’est pas en s’abaissant à ce genre d’acte que le clivage entre personnes d’origine maghrébine et français s’effacera. En faisant le choix de la France, on accepte ses symboles que sont la Marseillaise, ou encore le drapeau bleu-blanc-rouge.
    Le parti UMP n’est pas fasciste. Même le FN ne l’est pas. Alors attention à de telles assimilations

  16. on est bien d’accord, en attendant, allez vous exposer clairement en public en vous indignant de cet acte scandaleux des algériens, et vous passerez avant même d’avoir parlé, pour un fasciste, un raciste, et avec un peu de chance un homophobe. Que voulez vous, c’est le règne de la liberté d’expression! La république est prostituée et cet acte déshonorant en est la douloureuse preuve…

  17. personne ne s’insurge contre le Lieutenant-Colonel, bien au contraire. C’est contre vous l’UMP que tout le monde peste parce que vous mentez aux français et pire vous imposéz a la presse de se taire sur tous les évènements de ce genre. seul le pouvoir et les voix electorales vous interressent et ce au prix de laisser cracher sur notre drapeau. honte à vous

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.