Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Dopage : le communisme continue à faire des ravages

L’actualité rappelle que le régime d’ex-RDA continue de tuer, 17 ans après sa chute :

Le comité olympique allemand (DOSB) a clos hier un chapitre noir du sport est-allemand et cinq ans de procédure en annonçant l’indemnisation prochaine de 167 sportifs de l’ex-RDA, victimes du dopage systématique entre le début des années 1970 et 1989. […] Le dopage d’État mis en place par l’Allemagne de l’Est aurait touché environ 10 000 athlètes entre 1970 et la chute du régime communiste en 1989. Près d’un millier, en majorité des femmes, sont gravement atteints, selon les experts antidopage.

Parmi les effets à retardement du dopage : de nombreux cancers, et des enfants morts-nés.

Cette instrumentalisation inhumaine des athlètes par le totalitarisme communiste est diamétralement à l’opposé de ce que décrivait Jean-Paul II lors du Jubilé des Sportifs en 2000 :

[L]e sport n’est pas un but, mais un moyen; il peut devenir un véhicule de civilisation et de saine détente, en incitant la personne à mettre en jeu le meilleur de soi et à fuir ce qui peut être dangereux ou porter gravement atteinte à soi-même ou aux autres.

Henri Védas

Partager cet article

1 commentaire

  1. J’avais lu quelque part (où???) que les athlètes féminines russes et allemandes étaient fécondées artficiellement juste au moment des championnats pour que les hormones de grossesse en énorme quantité dans les 1ers mois pour favoriser l’implantation et le développement initial de l’embryon, donnent le “coup de fouet” nécessaire à des victoires insensées. Une fois le championnat passé on les faisait purement et simplement avorter. Du vrai nazisme sportif!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services