Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Don du sang : Marisol Touraine fait la promotion de la fidélité…

A partir du printemps 2016, Marisol Touraine a annoncé que les homosexuels qui n'ont pas de relations sexuelles pourront donner leur sang. Pour assurer la sécurité des transfusions, Mme Touraine veut « procéder par étapes » :

T« Dans un premier temps, le don du sang sera ouvert aux homosexuels n’ayant pas eu de relations sexuelles avec un autre homme depuis douze mois. Les homosexuels pourront donner leur plasma s’ils sont dans une relation stable depuis quatre mois ou s’ils n’ont pas eu de relations sexuelles sur la même période. Les premiers dons nous permettront de réaliser des études et, s’il n’y a pas de risques, les règles qui s’appliquent aux homosexuels seront rapprochées des règles générales l’année qui suit. Dans cette optique, nous allons réécrire les questionnaires à remplir lors d’un don de sang pour préciser les conditions pour les homosexuels, mais également pour les hétérosexuels ayant des pratiques à risques, par exemple avec des prostituées. »

Ce gouvernement est schizophrène : après la promotion des moeurs LGBT, du préservatif et de tout ce quqi peut "protéger" une vie de débauche, le voilà contraint à faire la promotion de l'abstinence et de la fidélité. Et on se saisit pas bien si 2 personnes homosexuelles fidèles (depuis 4 mois !) doivent s'abstenir durant 12 mois pour donner leur sang…

Addendum 14h15 Evidemment, le lobby LGBT n'est pas satisfait :

"Elle nous propose un an sans relations sexuelles. C’est humainement inacceptable, aucune personne sur Terre ne peut vivre un an sans relations sexuelles. Pour nous, c’est une fausse mesure, hypocrite et scandaleuse. C'est même une insulte à la réalité de nos vies, doublée d’une régression. Nous avons toujours estimé que parler de l'abstinence était un pas en arrière."

Partager cet article

30 commentaires

  1. Comment elle va faire le tri? Une camera dans l’alcôve et une dans le boudoir ?

  2. et comment saura-t-on qu’ils n’ont pas de relations ? Grande bêbête va…. Etre ministre et dire de telles âneries… A moins de fliquer tout le monde alors ? Ce serait bien SOCIALO, çà !!!

  3. “homosexuels n’ayant pas eu de relations sexuelles avec un autre homme depuis douze mois”
    Ah bon? On a un test qui permet de vérifier ça de manière scientifique et fiable? Waouh! on n’arrête pas le progrès!
    Non, non: ne me dites pas que je suis naïve; MST la bien nommée fait confiance aux déclarations des candidats au don du sang, qui n’ont évidemment aucune raison de mentir, n’est-ce pas…

  4. Et comment être certain que les déclarations de tous les donneurs homo seront sincères et VÉRIDIQUES?
    On peut avoir des doutes lorsque l’on sait que dans ce milieu, certains malheureux atteints du Sida cherchent à se venger “du sort” en “refilant le bébé” à d’autres!

  5. Lien vers le questionnaire actuellement utilisé: http://www.donnersonsang.org/attachments/article/65/Questionnaire%20pr%C3%A9%20don%20de%20l'EFS.pdf
    “Le médecin explorera avec vous les points listés ci-dessous :
    Si au cours de votre vie, vous avez utilisé des drogues ou des substances dopantes par voie intraveineuse.
    Si dans les 4 derniers mois, vous avez :
    – Changé de partenaire sexuel(le),
    – Eu plus d’un(e) partenaire sexuel(le),
    – Eu une relation sexuelle avec un(e) partenaire occasionnel(le),
    – Eu une infection sexuellement transmissible (IST) dont la syphilis.
    Si vous avez eu des relations sexuelles entre hommes.
    Risques liés auxmaladies transmissibles :
    – Avez-vous été dans l’une des situations décrites ci-dessus ? Oui Non
    – Votre partenaire est-il ou a-t-il été dans l’une de ces situations ? Oui Non”

  6. C’est une ahurie.
    Madame Michu ferait un bien meilleur ministre.
    Le drame de Hollande, en dehors de lui même car il est son meilleur ennemi, c’est de s’être entouré d’une bande de bras cassés comme jamais un gouvernement n’a osé le faire.
    Je n’en vois pas un seul qui soit compétent.
    Le Driant dont les médias nous tissent les qualités à longueur de temps est tout aussi nul que les autres.
    Des branques, des caves, des cons.

  7. cela ne va pas en faire beaucoup
    la fidélité, pardon l’exclusivité sexuelle, ne semble pas être une vertu bien répandue, il suffit de prendre connaissance de toutes les études réalisées sur le sujet
    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/gays-couples-du-3e-type_761634.html

  8. L’historique de la prise de décision :
    http://jeanyvesnau.com/2015/11/04/les-homosexuels-francais-pourront-donner-leur-sang-a-compter-du-1er-juin-2016-sous-condition/
    Et ensuite?
    “Et de manière que l’on pourra trouver paradoxale, rien n’interdit plus, en 2015, de penser que la question se posera, un jour, de la possibilité d’une reprise des collectes de sang en milieu carcéral – des collectes de sang qui furent pour une large part , entre 1983 et 1886, à l’origine des affaires dite du sang contaminé.”

  9. J’espère que le milieu médical (très largement hostile à cette décision) va réagir vivement. Totalement irresponsable Marie “folle” Touraine oublie totalement le principe de précaution. Le scandale du sang contaminé auxquels ses anciens collègues socialistes avaient été mêlés ne lui a pas servi de leçon.

  10. Elle va installer des confessionnaux au ministère ?

  11. “homosexuels n’ayant pas eu de relations sexuelles avec un autre homme depuis douze mois”
    et comment elle vérifie.
    Elle est rigolote cette socialiste.

  12. Si l’individu est chaste pendant 360 jours et que le camion de transfusion passe à côté de chez lui il ne pourra pas donner? En plus les homos ont tous un carnet où ils notent la cadence de leur s relations? Je rêve, le gouvernement s’enfonce de plus en plus.

  13. Évidemment, le lobby homo pousse des hauts cris, car pour eux, PERSONNE ne saurait pratiquer l’abstinence pendant un an :
    http://mobile.francetvinfo.fr/sante/don-du-sang-pour-les-homosexuels-un-an-d-abstinence-c-est-une-insulte-a-la-realite-reagit-le-collectif-homodonneur_1159127.html
    Les consacrés apprécieront…

  14. “2 personnes homosexuelles fidèles…” (sic)
    C’est bien joli sur le papier mais dans la réalité c’est comme les moutons à 5 pattes cela n’existe pas !
    Même pas 4 mois !

  15. Cette décision scandaleuse va à l’encontre de la réalité des faits ! Comme si les erreurs du sang contaminé ne suffisaient pas. Pourtant, l’origine du Sida est clairement désignée dans le film « Les soldats de l’espérance (And the band played on) » !
    Les statistiques confirment une plus grande proportion de personnes séropositives et d’habitués des drogues parmi les communautés homosexuelles mâles. Il s’agit de chiffres, pas d’opinions.
    Des hépatites sont aussi en cause. Qui dit qu’en plus, d’autres maladies aux symptômes aujourd’hui cachés, n’apparaîtront pas dans les années qui viennent ?
    Le comportement purement idéologique et irresponsable de ce ministre doit être consigné de façon à poursuivre si des effets néfastes étaient observés dans les années qui viennent.
    ————————–
    Les Soldats de l’espérance (citations):
    Les soldats de l’espérance (And the band played on) est un excellent film datant de 1993, produit par HBO réalisé par Roger Spottiswoode à partir d’un scénario d’Arnold Schulman et dont la mission, grâce à un casting exceptionnel, est de révéler l’histoire du SIDA. Les soldats de l’Espérance est une oeuvre chorale intelligente, courageuse et ambitieuse, qui évoque les prémices du virus, qualifié de « cancer gay » …
    En 1980 à Ébola, Centre-Afrique, une épidémie dont la nature est encore inconnue extermine le personnel et les malades d’un hôpital de brousse. Don Francis, jeune médecin américain, assiste, impuissant, à l’agonie d’une femme. Il comprendra plus tard qu’il s’agit du sida. Ce film retrace toute l’histoire de cette maladie…

  16. “aucune personne ne peut vivre un an sans relation sexuelle”? Mais si. Et même toute sa vie

  17. Madame la Ministre va faire la police dans les alcôves. MDR.

  18. Je propose qu’on n’autorise les homosexuels qui n’ont eux que des relations hétérosexuelles…
    Pauvre France… Après Fabius, Touraine… Les ministres n’ont pas fini de tuer des gens en France…

  19. Et elle est payée combien sur l’argent du contribuable pour dire de telles âneries?
    Elle a fait quelles études que mes enfants ne fassent surtout pas les mêmes ?
    Elle est totalement irresponsable !
    Ce n’est pas ce genre de femmes qui vont faire la publicité de la parité !

  20. @ Tonio, Jejomau, CB, Blegacy 44
    Et comment croyez-vous que le personnel chargé du don du sang sait si le donneur potentiel est homosexuel ou pas ? S’il est fidèle, s’il ne s’est pas drogué ou n’a pas fréquenté les prostituées ?
    On doit bien se contenter des déclarations de l’intéressé. Un donneur à la sexualité débridé du style DSK pourrait très bien prétendre être puceau ou d’une fidélité irréprochable, comment vérifier ?
    Pour ce qui est de la fidélité, je veux croire à la bonne foi du donneur, par contre son “partenaire” peut l’avoir trompé sans qu’il le sache, et il peut être contaminé sans le savoir.

  21. Au professeur Tournesol !
    De nombreux homosexuels aiment utiliser l’anus comme “vagin masculin” ! Ce dernier s’en trouve déformé ! Détail qu’un médecin averti sait remarquer !
    La cessation de la fonction du sphincter est l’aboutissement normal de 30 à 35 ans de pratiques de relations anales. Les vieux homosexuels ont pratiquement tous l’anus dilaté. Ils sont alors obligés, matin et soir, de se faire des lavements pour ne pas être en permanence en incontinence anale.
    Il est aussi démontré que ces rapports anaux (la sodomie) exposent les hommes homosexuels à des taux élevés de cancer de l’anus, en plus d’être une cause d’hémorroïdes, de fissures anales, de traumatismes dans la région rectale et de rétention de corps étrangers.
    De plus, les personnes homosexuelles qui s’engagent dans un contact oral-à-anal ont un plus haut taux de parasites et autres infections intestinales. Une enquête de CDC datant de 1988 a révélé que les hommes homosexuels comptaient pour 21% de tous les cas d’hépatite B, alors qu’ils ne forment que 2% de la population !
    Les femmes lesbiennes sexuellement actives ne sont pas plus épargnées ! Jeanne Marrazzo, de l’école de médecine de l’Université de Washington, a énuméré récemment un certain nombre d’infections transmises par les pratiques sexuelles entre femmes, principalement à cause de sécrétions vaginales infectées : virus du papillome humain (HPV), lésions intra-épithéliales (SIL), infections vaginales bactériennes (BV) et autres infections plus communes comme le VIH et l’hépatite B. Certaines des études qu’elle examina concluaient que les « infections vaginales bactériennes (BV), une condition associée à une inflammation au niveau pelvien dont les conséquences sont défavorables à une grossesse, frappe de 24% à 51% des lesbiennes qui ont des relations sexuelles».
    Liste des maladies que les personnes homosexuelles sont plus à risque d’attraper ou de développer :
    – les infections classiques transmises sexuellement (la gonorrhée, la chlamydia, la syphilis, l’herpès, la gale, les morpions);
    – les maladies de l’intestin (infections Shigella, Campylobacter jejuni, Entamoeba histolytica, Giardia lamblia, l’hépatite A,B,C,D et le cytomégalovirus);
    – les traumatismes anaux (ceux reliés et/ou résultant de l’incontinence fécale, les hémorroïdes, les fissures anales, la rétention de corps étrangers dans le rectum, les déchirures recto-sigmoïdes, les allergies ano-rectales
    – les œdèmes péniens, les sinusites chimiques et les brûlures par inhalation de nitrites;
    le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA).
    Les médecins ont souvent de nombreuses anecdotes à raconter sur le sphincter (l’anus est un muscle). Car les objets qu’on tente d’y introduire restent souvent coincés parce que le sphincter anal se referme tout de suite après. La nature l’a conçu pour des sorties et non des entrées. Si un vibrateur ou une boule de billard entre dans le rectum et n’en sort plus, une opération sera nécessaire pour l’en retirer. On fait une incision au niveau des intestins, puis on récupère l’objet. Pour arriver à extraire les poignées de porte et les bouteilles, on installe des spéculum !
    Pratiquer l’homosexualité est un sport à haut risque, ne jamais l’oublier ! Et ne pas prévenir les jeunes des conséquences est criminel ! Le gouvernement français dans cette histoire s’est montré particulièrement néfaste depuis quelques années ! S’il y a une recrudescence des maladies vénériennes, il en est le principal responsable !

  22. Une chose est très claire dans mon esprit : si les homos donnent leur sang au prix de risquer la vie de nos voisins, je ne donnerai plus jamais mon sang aux établissement de récolte du sang, jamais.

  23. A Gabi
    Les thérapies ne guérissent jamais les troubles ! Elles permettent de mieux les gérer et de ne plus en être esclave ! Il n’y a pas que l’homosexualité ! L’alcool, la drogue, la pornographie, la cleptomanie font partie des troubles ! Ce que les thérapeutes peuvent apporter, c’est d’aider le patient à connaître l’origine du trouble ! Souvent la cause est à rechercher dès les 5 premières années de la vie ! D’où cette sensation pour un homosexuel d’être né ainsi ! Si le complexe d’Oedipe est contrarié, cela va troubler l’enfant ! Pour rappel, le fait qu’un garçon, de façon inconsciente, soit amoureux de sa mère et désire “tuer” son père, cela répond à l’impératif du complexe d’Œdipe. Mais que se passe-t-il si la mère n’aime pas assez son fils ? Son affection ne va-t-elle pas se porter sur le père et perdre confiance en sa mère, c’est à dire à la féminité ?

  24. Rajouter des risques aux risques , c’est être responsable d’une pandémie à brève ou longue échéance .
    Ce n’est pas la peine de nous emm..der avec leur salop..ie de vaccin contre la grippe !

  25. On est pourtant pas le premier avril?

  26. @somport
    Je pense exactement comme vous : je ne veux pas mélanger mon sang à du sang contaminé.
    Les donneurs hétérosexuels devraient menacer de faire la grève du don. Je suppose qu’alors les autorités seraient obligées de revenir à un peu de bon sens.

  27. Ca me fait bondir, les réactions des gens de LGBT ! Sommes nous donc tous condamnés à n’être que des copulateurs effrénés ? A ne vouloir que des “expériences” ? A ne laisser parler que nos pulsions animales ? Et comment font les moines et les moniales ? Et pourquoi la plupart vivent en bonne santé jusqu’à plus de 80 ans ?
    Bien sûr que pour bon nombre de gens (homos comme hétéros) l’abstinence n’est pas possible, mais alors nom de D…, assumez vos choix et vos comportements !
    Ras le bol de ces sempiternelles pleurnicheries “et c’est pas juste… c’est de la discrimination… à cause de ces vilains cathos…j’veux être libre”
    Bande de…
    Je préfère arrêter là mon commentaire, je sens que je vais déraper pour de bon !

  28. On a vraiment à faire à une vraie bande d’idiots.
    Ils escomptent, grâce à cet artifice mortel pour les receveurs, 37 000 dons supplémentaires.
    Ils n’ont pas calculé, ces imbéciles, le nombre de donneurs fréquents comme moi qui ne donneront plus.
    Ce gouvernement est vraiment le plus nullissime que la terre a porté.
    Quant à MST, elle va subir un scandale de sang contaminé. Responsable et coupable.
    Après Fabius, la MST.
    Le PS est vraiment pourri.

  29. @ Didier
    Combien même la pratique de la sodomie déformerait l’anus, s’il vous arrive de donner votre sang vous avez dû remarquer qu’on se contente de vous interroger sur votre sexualité, et qu’on ausculte pas votre postérieur. Je doute que les donneurs accepteraient de se prêter à ce genre d’examen. (Par ailleurs certains homosexuels ne se font jamais sodomiser, mais sont uniquement “actifs”.)
    On doit donc se contenter des déclarations des donneurs.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]