Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression / Médias : Désinformation

Discrimination télévisée : les patrons d’émission cherchent à s’expliquer

Michel Drucker a choqué de nombreuses personnes en décidant de jamais inviter un membre du FN dans son émission. Thierry Ardisson confie :

T "J'ai déjà reçu Marine Le Pen dans Tout le monde en parle. Je n'ai pas, à son égard, de refus de principe. Mais je comprends Michel Drucker compte tenu des souffrances de sa famille durant la Seconde Guerre mondiale. Je comprends qu'il ne veuille pas recevoir la fille d'un homme politique qui a réduit les chambres à gaz au rang de détail. En revanche, je ne m'explique pas le refus de Laurent Ruquier de recevoir Marine Le Pen dans son émission, le samedi soir."

Laurent Ruquier explique :

"Tant que rien ne m'y oblige, je choisis les invités politiques que je reçois comme bon me semble. Je veux avoir plaisir à les recevoir et ne souhaite pas livrer mon audience aux idées du Front national, qu'il soit représenté par Marine, Jean-Marie Le Pen ou Bruno Gollnisch. Je n'invite pas les gens qui font de mauvais films. Je ne prends pas non plus ceux qui encouragent les mauvais sentiments et sont un danger pour la cohésion nationale. C'est ma vision du service public."

Stéphane Simon, producteur de Guillaume Durand dans Face aux Français, sur France 2, et de Thierry Ardison dans Salut les Terriens !, sur Canal+, ext choqué :

"Le Front national n'est pas, que je sache, un parti interdit en France. C'est un parti démocratique. On ne peut pas rendre Marine Le Pen responsable des déclarations délictueuses de son père. En outre, elle a obtenu 27% d'opinions favorables selon le dernier sondage Ipsos. À elle seule, elle égale Dominique de Villepin, François Bayrou, Olivier Besancenot et Jean-Luc Mélenchon."

Stéphane Simon fait remarquer que les Italiens n'ont pas les scrupules des Français concernant la progéniture de Benito Mussolini.

"Sa petite-fille, Alessandra Mussolini, est non seulement une responsable politique mais elle est régulièrement invitée dans les shows TV. Et pourtant, son grand-père, c'était autre chose que Jean-Marie Le Pen…"

Selon Laurent Ruquier, Olivier Besancenot et Marine Le Pen ne peuvent pas être mis sur le même plan dans le registre des extrêmes.

"Le premier défend des idées liées à l'économie alors que le FN défend des idées liées à la ségrégation raciale."

Sauf que… on ne trouvera pas dans le programme du FN des idées raciales. Rodolphe Belmer, patron de Canal+, désapprouve l'attitude de Drucker et Ruquier :

"En termes de principes, les émissions qui invitent des politiques participent au débat démocratique, mesuré par le CSA. Cela impose des responsabilités. Certes, ce n'est pas tous les jours agréable, mais c'est un peu compliqué de faire participer les hommes politiques et de ne pas tenir compte du pluralisme. Si on ne veut pas se compromettre, alors il ne faut pas entrer dans le jeu du débat démocratique."

Partager cet article

9 commentaires

  1. monsieur Janva
    Je vois que vous rapportez les propos inimaginables de Thierry Ardison : : cpte tenu des souffrance de sa famille durand la 2e guerre mondiale…”
    Non seulement il insulte le front national qui n’ jamais rien eu de commun avec les nazis, mais il se moque de nous puisque la famille drucker n’a pas complètement souffert de la guerre, puisqu’à la libération abraham drucker, le père, qui avait été médecin à drancy a vu ses comptes bancaires bloqués. C’est sans doute cette révélation qu’il craint, sachant que la fille comme le père font parfois preuve d’un courage assez téméraire. F mitterand et coen bendit en savent quelque chose. C’est pour empécher l’expression des défenseurs des plus petits et de la famille qu’on utilise avec un succes jamais démenti, les souffrances de certains.
    bien cordialement lebourg

  2. “thierry ardisson : je comprends michel drucker compte tenu des souffrances de la 2e guerre mondiale…”
    la famille drucker n’a pas souffert autant que certains qui ont été bombardé, emprisonnés etc… d’autant que monsieur abraham drucker, le père, a bien sorti son épingle du jeu puisqu’il a été médecin à drancy et qu’à la libération ses comptes bancaires ont été bloqués. Ceux sont peut-etre ses revelations que craind michel drucker sachant que tant chez la fille que le pere le courage téméraire n’est pas absent. F. Mittérand et coen bendit en savent quelque chose.
    quoiqu’il en soit les journalistes peuvent faire de scandaleux rapprochements sans que personne ne dise rien.

  3. Il est connu depuis longtemps que le père de Michel Drucker a été un collaborateur des socialistes allemands, on peut trouver ces explications simplement sur Wiki.
    Les collabos n’étaient certainement pas ceux que l’on pense et de nombreux juifs ont financé et approuvé l’épopée nazie.
    Beaucoup ont également fait un fructueux commerce des perturbations de cette époque en France, dans tous les pays d’Europe mais aussi aux USA car l’on sait que les “élites” pouvaient s’y réfugier mais pas les autres, jugés souvent comme “faux” juifs.
    Pendant ce temps les catholiques les protégeaient au mieux dans des couvents et des familles.
    On se posera utilement la question de la véritable responsabilité des juifs dans ces évennements tristes que personne ne peut approuver mais qu’il est intolérable d’imputer aux français et souvent de surcroît aux catholiques.
    Michel Drucker doit être viré de la télévision pour l’attitude de “confino” fascisant qu’il prétend infliger aux autres….un peu comme son père.

  4. aussi imprévisible que son père ,elle est capable de mettre les pieds dans le plat en demandant à michel le faux gentil ce que faisait le père à DRANCY

  5. Je ne vois pas comment on pourrait prouver que de « nombreux » juifs ont approuvé et financé « l’épopée » nazie. Le fait que des catholiques aient collaboré ne remet pas en cause l’attitude fondamentalement opposée au nazisme du catholicisme et la présence de nombreux membres du clergé dans les camps d’extermination.
    La famille Le Pen n’est pas rejetée de la télévision à cause de sa catholicité, mais pour son nationalisme et son supposé racisme.
    Maintenant, Jean-Marie Le Pen devrait rappeler qu’avant la fin de la guerre il a essayé de s’engager dans la résistance aux côtés des FTP communistes, et qu’il a été refusé du fait de son trop jeune âge.
    Besancenot “défend des idées liées à l’économie”: c’est vrai que 100 millions d’innocents massacrés, cela fait autant de chômeurs en moins, et que c’est une charge beaucoup moins importante sur les caisses de retraite. Si ce n’est pas de l’économie

  6. Ce qui est amusant, c’est que personne n’est choqué que l’on reçoive des gens « sérieux » dans des émissions dirigés par des guignols (pervers pour la plupart)
    Les politiciens sont devenus à ce point si superficiels qu’il faille les exhiber comme des marionnettes sur un champ de foire ?
    Enfin, qu’un gars de la télévision s’étonne que ce milieu est clos, dirigé au mieux par des gens aux ordres ou des gens totalement pervertis (comme Ruquier, grand promoteur de l’homosexualité) arrive encore… à m’étonner…
    Ruquier est copain comme cochon avec le pervers maoïste psychiatre de son métier et dont j’ai oublié le nom mais qui est présent à toutes ses émissions : pensez donc si un Besancenot doit lui paraître gentillet à côté…
    La France est le dernier bastion du communiste dur : un soviétisme stalinien pur et dur… qui n’est qu’un rejeton naturel de la Révolution.
    On peut difficilement jouer les étonnés avec ces gens-là : ils sont dans leur registre naturel.

  7. Tout ceci nous montre à quel point la désinformation sur l’origine des hommes qui ont porté la collaboration pendant la seconde guerre mondiale, a été orchestrée de main de maître par des professeurs de gauche.
    Quant à la mauvaise foi de Laurent ruquier qui parle de la vision “économique” d’Olivier Besançenot. Celui-là même qui soutient la personne ayant écrit “nique la France” et se trouve pour cà devant les tribunaux.
    Je pense que, malheureusement, comme nous tous, ces personnes qui se veulent le fleuron du bien informé, devraient aller écouter la leçon d’histoire d’Eric Zemmour sur la gauche et l’occupation.
    Je gage qu’ils n’aimeraient pas du tout!

  8. plusieurs remarques :
    1/ les hommes ou femmes politiques n’ont rien à faire dans des émissions de “variétés”!
    2/ayant résidé(et non voyagé ) pour des raisons professionnelles dans une dizaine de pays aussi divers que les USA ,l’Espagne,l’Italie, UK ..etc..notre pays ne peut se targuer d’être davantage aujourd’ui le pays des droits de l’homme que ceux mentionnés plus haut !
    3/la main-mise sur les médias français par des tenants d’une philosophie marxisante en tous points ou partisans de la pollution des moeurs est une évidence incontestable !
    4/pour préserver leurs privilèges et prébendes ils ont établi un cordon sanitaire (ou salutaire) évitant de faire participer toute personne pouvant contrarier leur action et ce ,avec souvent l’argent des contribuables…très fort ces …cocos (mot qui convient )!

  9. Réponse à @SD-vintage :
    Des ouvrages, rédigés par des juifs, pointent le fait de la collaboration d’autres juifs influents avec le régime nazi socialiste allemand.
    L’un d’entre eux, récent, par exemple “L’antisémite à gauche” de Michel Dreyfus expose ce fait et fait le parallèle du juif Léon Blumm, Président du Conseil à la veille du conflit (ainsi que de nombreux autres) face au pacifisme affiché sous son influence par l’état et à la non-information des populations juives d’une réalité socialiste criminelle.
    Ceci explique peut-être cela.
    On se souviendra de la polémique de Hannah Arendt qui a pointé l’importante responsabilité des juifs avant que son propos soit récupéré et rééduqué par un sionisme activiste et puissant.
    Le financement des guerres par différentes banques dirigées par des juifs ou la finance dite juive pour cette raison est pratiquement sans exception.
    J’ai cité la banque Oppenheimer, dans un post précédant, comme un opérateur connu mais toutes les firmes de Wall street comme Lehman Brothers, qui avait auparavant financé par recel l’esclavage noir des USA principalement avec les sudistes aussi bien que les états esclavagistes moins nombreux nordistes( si, si..), ont à cette époque financé l’effort de guerre nazi socialiste allemand pour le réarmement rapide par le biais de firmes comme Ford. Tout ceci est désormais connu.
    Des livres confirmés historiquement ont montré que les nazis socialistes allemands voulaient vendre les juifs prisonniers par un système de rançon mais que ces opérations ont été empêchées par désintérêt puis par le blocage d’un territoire d’accueil que pouvaient être les USA… fortement dirigés par des juifs ou dans leur orbite comme Roosevelt.
    Roosevelt était socialiste, franc-maçon et fut gouverneur de New-York jusqu’en 1932…
    …ensuite Président des USA…
    Il serait bien de ne pas s’évertuer à nier des évidences mais au contraires à les répercuter si l’on pense qu’elles ne sont pas suffisemment diffusées.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services