Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Discrimination religieuse en France

Dans son humeur, Pasquin rapporte un témoignage véridique :

"Il est 5 heures du matin dans cette campagne du bout de la France. Comme tous les matins, l’usine d’abattage reçoit ses camions. La valse lugubre des dindes qui passent de l’état de volailles à l’état de sauté de volaille commence. Les bêtes sont d’abord sorties des caisses et accrochées par les pattes sur la chaîne qui les mène à l’abattage. Le directeur d’usine commente :

D «Donc c’est ici que les dindes sont égorgées ; nous sommes certifiés hallal et, nous travaillons hallal par défaut ; donc ce sont deux opérateurs musulmans qui saignent les bêtes

«Mais comment savez-vous qu’ils sont musulmans ?», questionne l’interlocuteur.

«Ben, parce qu’on les recrute pour ça et qu’on leur demande de nous dire s’ils sont musulmans pendant l’entretien d’embauche ; de toute façon, on est obligé parce qu’ils sont “vérifiés” par les contrôleurs hallal qui sont dans l’usine. Quand un nouveau arrive à ce poste, les contrôleurs lui demandent de réciter les prières pour vérifier que c’est un vrai musulman et si le gars n’est pas au point, il le refuse à ce poste et on doit trouver un vrai musulman !».

«Si je comprends bien, renchérit l’interlocuteur interloqué, c’est comme si vous demandiez à un gars s’il était chrétien pour avoir le boulot et que vous demandiez au curé de venir dire si le gars est un bon chrétien après lui avoir demandé de réciter le Notre Père, c’est ça ?»

«Un peu, oui

«Mais c’est illégal !»

«Peut-être, mais on ne peut pas faire autrement, sinon on n’est plus hallal et on ne peut pas se permettre de perdre le marché !»

Et pendant ce temps, […] la Halde et les associations subventionnées par l’État, dénoncent toutes formes de discrimination et interdisent formellement d’avoir des critères de recrutement religieux ou raciaux. Des fois que des chrétiens blancs voudraient bénir les usines de couscous !"

Partager cet article

21 commentaires

  1. Je le craignais depuis plusieurs mois, mais il va falloir que je supprime des menus familiaux les escalopes de poulet et de dinde, les sautés de dindonneau, … et alterner (porc/œufs/poisson)x2 + poisson le dimanche?
    Et préparer un courrier pour signaler un refus d’achat (“boycottage”) pour toute viande pour laquelle il y aurait soupçon d’abattage sans étourdissement préalable de l’animal, conformément à la règle sanitaire française.

  2. C’est tellement bancal, leur montage, que ça va finir par un retentissent scandale. Bien fait.
    Pour info, le marché des labels rouges, du bio (en particulier) est loin d’être clean aussi.
    Le deux problèmes en plus ici, ce sont :
    – la dîme
    – le bien-être animal foulé aux pieds alors qu’il est inculqué à toute la filière animale et que c’est indigne de l’homme de faire souffrir inutilement un animal

  3. Pour plus d’ARGENT certains Français se prosternent devant les islamistes et sont certainement pret à ce convertir à l’islam et à renier leur père et leur mère.
    Quel bande de lâche !!!!
    Un jour viendra où il faudra payer !!!!!!!!!

  4. C’est aussi discriminant que d’exiger d’un séminariste qu’il soit catholique…
    Cela dit, il est vrai que la justice est à deux vitesses. Je me souviens que lors de mes études, j’avais étudié un arrêt des prud’hommes ayant condamné la paroisse Saint Nicolas du Chardonnet pour le licenciement d’un sacristain homosexuel.

  5. L’autre soir, je voyais l’affiche d’un film avec Eric et Ramzy sur le hallal, j’imagine présenté très sympathiquement… Les gens s’en fichent largement, ils sont contents d’avoir leur hamburger hallal qui fleure bon le “vivre ensemble” et l’exotisme, même Bové l’anti-McDo ne proteste pas contre cette barbarie. Et il ne me semble pas que Hessel se soit indigné…
    A nous d’insister en mettant autant en avant l’aspect de l’islamisation rampante (de plus en plus de hallal), l’aspect culinaire(demain, que mangerons-nous ? aurons-nous encore le choix… alors que ces animaux sont stressés en mourant ?) et l’aspect sentimental (comment ne pas rester indifférent devant ces souffrances infligées aux bêtes ? Nous mangeons de la viande, mais il n’est pas humain de brutaliser les animaux).
    Dire qu’on fait un drame pour un saucisson sorti dans la rue…

  6. J’ai un ami qui travaille dans une de ces usines d’abattage du bout de la France et je lui ai posé la question du hallal. La réponse à été claire:”c’est ça ou nous fermons”. La croisade contre l’islam est vraiment un voile qui cache la réalité. la réalité, c’est que la France de souche à 50 ans de moyenne d’âge et périclite peu à peu par manque. La France se momifie en se regardant le nombril et elle en est heureuse. Les consommateurs qui font tourner l’économie sont de plus en plus les populations immigrées, que vous le vouliez ou non. Le hallal se répand? Quick fait du hallal? Carefour fait du halla? Ce n’est que la conséquences de la loi du marché que certains défendent bec et ongles. Tout cela n’est que la conséquences du matérialisme-mercantile, du libéralisme si vous préférez. C’est quand même marrant de vois ceux qui rejettent toute intervention de l’Etat et qui l’appelle à l’aide quand il s’agit de l’islam. Bonjour la cohérence.

  7. et on nous dit qu’il n’y a que 10 % de musulmans en France…

  8. Ca me donne envie de gerber…

  9. Le plus simple est d’acheter sa volaille chez un bon artisan, et pas dans une grande surface dont on ne sait pas toujours d’où la marchandise provient (et comment elle est traitée).

  10. Très bonne remarque : cette méthode d’embauche est, en effet, totalement illégale.
    J’aimerais poser une question à VF : votre ami qui travaille dans un abattoir dit : “C’est le hallal, ou nous fermons”.
    Je ne comprends pas. Expliquez-moi le mécanisme économique. Les musulmans représentent une petite minorité des habitants en France (mettons 10 %, en ordre de grandeur).
    La viande explicitement vendue comme hallal représente très certainement une proportion beaucoup plus faible du marché total. Alors ? Qu’est-ce qui amène le “ou alors nous fermons” ?
    Que de grandes entreprises (ou de moins grandes) veuillent tirer profit de ce nouveau marché, cela se comprend.
    Mais il me semble que 95 % du marché (ce que doit représenter, facilement, la demande non hallal), c’est largement suffisant pour faire vivre beaucoup d’entreprises. Non ?

  11. “Les consommateurs qui font tourner l’économie sont de plus en plus les populations immigrées, que vous le vouliez ou non.” (VF)
    Non. C’est faux. Cela, c’est la propagande musulmane. C’est ce que les musulmans voudraient nous faire croire.
    Mais il suffit d’observer a) la proportion des musulmans dans la population française, b) leurs revenus moyens, pour en conclure que cela ne peut pas être vrai.
    On nous chante sur tous les tons qu’ils souffrent beaucoup plus que les autres de la pauvreté et du chômage, nous savons qu’ils représentent à peine 10 % de la population totale, et on voudrait nous faire croire qu’ils seraient le moteur de la consommation ?
    Le moteur de la consommation d’aides sociales, sûrement. Le moteur de la consommation de drogue, sans aucun doute. Mais en dehors de cela, c’est une opération d’intoxication psychologique.
    Dans toute guerre, vous avez des gens chargés de miner le moral de l’adversaire. Ce n’est autre qu’un volet du djihad : démoraliser la population autochtone, en lui faisant croire que sa défaite est acquise d’avance.
    Ce qui est évidemment faux.
    Ne succombons pas à la propagande adverse.

  12. Nous percevons bien à la lecture de cette article les limites à l’exercice du “vivre ensemble” que la bien pensance nous rebache régulièrement. Car au fond, le “mieux vivre ensemble” ne consisterait-il pas pour ces bonnes âmes, de vivre en terre d’islam. Ainsi et de ce fait, toutes ces lois archaïques issues du code civil, de celui du travail, toutes ces lois liberticides et anti démocratique, car trop égalitaire si ce n’est libertaire s’effaceraient au profit d’une seule loi! Celle de Dieu et de son prophète que chacun sait tout pleins d’amour pour l’humanité.
    Ainsi donc, plus besoin de poser la question insultante pour savoir si vous êtes musulman. Vous le sauriez de fait.
    Ainsi donc, plus d’outrage au travail, rien qui ne vous interdirait d’égorger en paix la volaille après avoir plumé la République garante de la liberté, de la fraternité, de l’égalité des femmes et des hommes nés prétendument libres et égaux entre eux.
    Ainsi donc, sera étouffé la laïcité dans des flots de belles phrases boboïsantes au caramel mou.
    Gérard Brazon
    http://puteaux-libre.over-blog.com

  13. La dime islamique est alors utilisée pour plus de mosquées, plus de charia et plus de jihad!

  14. Lu dans une presse locale, en pleine terre bas-normande où l’on voit vaches, moutons, cochons et volailles s’ébattre dans la nature:
    l’abattoir de … (nom d’une ville moyenne hors agglomération caennaise) risquait de fermer (je suppose que c’était moins cher d’envoyer les animaux à quelques 100 km dans un abattoir plus grand et mieux desservi vers la région parisienne), mais la situation semble se stabiliser et d’ici 2014, l’ouverture du chaîne halal permettra d’équilibrer les comptes…

  15. Vous oubliez le plus important : la France n’est plus maîtresse chez elle. Les français sont à 90 % des bourguignons, des félons, des traitres. Sinon, les choses ne se passeraient pas comme on le voit. C’est une terrible réalité, mais une réalité quand même. Il y a des convertis à l’Islam de coeur et de fait, c’est tout. Nous mangeons tous du hallal, sans le savoir depuis peut-être 20 ans parce que nos politiques ont décrété que nous étions des morts en sursis (si nous sommes morts, eux aussi !) et qu’il fallait se tourner vers l’avenir, l’avenir étant pour eux, n’importe qui, sauf les francs, sauf les gaulois ! Et là, ils se trompent ! Christus amat francos.

  16. La chancelliére de sa grande Germanie, le disait: MultiCulti ; Absolut Gesicht !
    Mais ce n’est que reculer pour mieux sauter.
    La pression est là : Nestlé ferme une usine (agro alimentaire) fabrication de saucisses de poulets dans lequelles des traces dADN de porc aurait été CHERCHÉES et trouvées…
    Adage : Quand on cherche, on trouve.
    http://la-ligue-chretienne.blogspot.com/2011/02/attention-chomage-genetique.html
    Attention au chômage génétique.
    Porte ouverte au nettoyage ethnique des de salle de production de saucisses…. ?
    Quand un fort potentiel de 1 à 2 % remettent en cause une stratégie Industrielle (ce que dit l’Usine Nouvelle).
    Enfin comme tout ceci n’est RIEN, si nous avons un avenir ce sera avec le retour au PLEIN EMPLOI par l’actionnariat populaire, histoire de remettre une main d’acier dans le gant de velours de la politique. N’attendons plus que l’executif créé des emplois. C’est pas son rôle.
    C’est notre rôle de créer des emplois, et de mettre au pas l’executif dans une sage et ponderèe évolution vers le BIEN COMMUN sous la LOI DIVINE.
    http://la-ligue-chretienne.blogspot.com/2010/12/au-debut-de-tous-projets-il-y-un-reve.html
    KNOTYS SEUTON!

  17. Au lieu de s’enerver, devenez vegetarien! Vie plus longue garantie, animaux qui ne souffrent plus quand on les tue.

  18. Que dire de plus que les commentaires prédédents nons dénués de fondement dans beaucoup de points ?
    Une islamisation “rampante”….mais ce n’est pas une nouveauté !!!! Et nous, comme des moutons…..nous leur emboîtons le pas.
    Chrétiens réveillez-vous !!!

  19. ” Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles ,nous savons qu’il n’y a point d’idole dans le monde et il n’y a qu’un seul Dieu ” Saint Paul Corinthien 8.4
    —> Donc les Chrétiens n’ont pas le droit de manger la viande tuée , la tête tournée vers la meque, pendant qu’une ‘prière’ est récitée .

  20. Si il y avait obligation d’apposer une étiquette sur toute viande hallal, combien s’en vendrait-il? Les français accepteraient-ils cela? Là; il y aurait sans doute des usines qui fermeraient!

  21. Les “barbus” n’ont nullement à nous imposer leurs coutumes barbares (d’autant que 72% des Français sont contre l’abattage halal). Il faut écrire à son député et au ministre de l’alimentation et de l’agriculture… Et puis… à quand une manif contre la barbarie ?!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]