Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Discours de Nicolas Sarkozy sur “l’Europe”

Hier soir à Strasbourg. Voici ce qu’en retient le Fil News de TF1 :

19h18 >Sarkozy : "l’Europe ne doit pas être le cheval de Troyes de la mondialisation"
Classique, mais d’autant plus piquant que Nicolas Sarkozy a redit hier que la Turquie "n’est pas un pays européen".
M. Sarkozy fait toutefois une confusion plus grave que de confondre Troie et Troyes : par inadvertance sans doute, il utilise tout au long de son discours le terme d’ "Europe" alors qu’il parle en réalité de "l’U.E."
Je veux l’Europe […] parce que j’aime la France et parce que la France ne peut pas s’en sortir sans l’Europe, parce que la France ne peut pas peser sur les affaires du monde sans l’Europe, parce que la France ne pourra rien sans l’Europe.

Mais je veux que l’Europe change, parce que si elle ne change pas il n’y aura plus d’Europe.
J’ai toujours dit oui à l’Europe, j’ai dit oui à l’Acte Unique, à la monnaie unique, à la Constitution européenne. Et parce que j’ai toujours dit oui à l’Europe j’ai le devoir de dire aujourd’hui à tous les Européens sincères que nous ne pouvons pas continuer comme cela.
Nous avons fait l’Europe pour agir, pas pour subir. […]

Nous avons fait l’Europe pour la démocratie et non pour la bureaucratie.
Nous avons fait l’Europe pour que les pays travaillent ensemble et non pour tenir le peuple à l’écart.
Je veux l’Europe, mais je ne veux pas d’une Europe au rabais, d’une Europe médiocre, d’une Europe sans ambition qui se contenterait d’empêcher les Etats d’agir sans s’en donner à elle-même les moyens.

Pour "s’en donner les moyens", M. Sarkozy propose la relance de l’ "Europe politique" par un "traité simplifié" reprenant des dispositions du projet de constitution.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. Troyes…
    Il n’y a pas que les racines chrétiennes qu’on veut arracher, voilà qu’on flingue les racines grecques.
    Mais l’europe n’est plus une question de culture, c’est une question de finance

  2. je pense que c’est tf1 et non pas Nicolas Sarkozy qui confond troie et troyes. J’espère que Nicolas Sarkozy ne va pas jusqu’à écrire lui même les news de tf1 🙂

  3. Tiens, lui aussi il se met à dire “je veux” partout!

  4. D’accord avec lui, s’il refait s’exprimer les français sur un nouveau tce ! Niet pour un vote parlementaire ! Un référendum sinon rien ! Certes tous les français ne sont pas énarques, mais tous ne sont pas issus ou victimes de “la fabrique de crétins” qu’est l’EN, modèle que le monde entier nous envie !

  5. Et s’il disait plutot que l’immigration ne doit pas être le cheval de Troie de l’islam en Europe ?
    Et s’il était cohérent un peu ? La turquie est un pays d’ASIE !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services