Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France

Discours sur le séparatisme islamiste : Macron évite lâchement le sujet de l’abattage rituel

Discours sur le séparatisme islamiste : Macron évite lâchement le sujet de l’abattage rituel

Il s’agit d’une preuve supplémentaire de l’imposture du discours d’Emmanuel Macron sur la soi-disant volonté du gouvernement de lutter contre l’islamisme. Le président de la république a déclaré avec beaucoup d’hypocrisie :

On ne doit jamais accepter que les lois de la religion puissent être supérieures à celles de la République (…) Je ne céderai rien dans cette bataille”.

Il se trouve que l’association L214 vient une fois de plus de diffuser une vidéo démontrant la maltraitance d’animaux dans un abattoir. En occurrence, il s’agit de veaux abattus sans étourdissement en Dordogne…comme cela se fait dans de nombreux abattoirs en France pour se soumettre aux règles de l’abatage rituel musulman et juif.

Alors que le ministre de l’agriculture avait annoncé il y a peu 15 mesures pour le bien-être animal, le gouvernement continue à refuser de remettre la scandaleuse exemption accordée aux musulmans concernant l’abattage sans étourdissement pourtant interdit par la loi :

Fin janvier, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, présentait 15 mesures pour le bien-être animal, dont aucune, au grand dam des associations animalistes, ne revient sur la dérogation sur l’étourdissement préalable lors de l’abattage dont bénéficient musulmans et juifs. En France, les abattoirs ne seront ainsi nullement contraints de faire pratiquer l’étourdissement préalable lors d’un abattage halal ou casher.

En cela, Didier Guillaume s’inscrit dans une double continuité : la plus récente, celle du Conseil d’Etat qui en octobre dernier rejeta une requête voulant imposer l’étourdissement lors de l’abattage rituel, celle de ses prédécesseurs de droite comme de gauche, qui tous renoncèrent à mettre fin à cette dérogation (…)

Voici un verbatim de l’interview chez Bourdin de Didier Guillaume, qui déclare notamment “Il y a des pratiques religieuses qui s’appuient sur des textes, il faut les respecter” et qui prouve la grande hypocrisie de ce gouvernement :

Jean-Jacques Bourdin : “L’abattage rituel des animaux en France, il y a une dérogation aujourd’hui pour des raisons religieuses.

Didier Guillaume : Oui, oui.

Jean-Jacques Bourdin : Est-ce que vous voulez revenir sur cette dérogation ?

Didier Guillaume : Je pense qu’aujourd’hui c’est très compliqué de revenir sur cette dérogation.

Jean-Jacques Bourdin : Mais pourquoi ?

Didier Guillaume : Je vais vous expliquer : parce qu’il y a un équilibre aussi avec les cultes. Je discute moi, je discute avec le culte musulman et avec les juifs. Je les reçois régulièrement. Aujourd’hui il y a un équilibre qui est trouvé. Il y a des gens qui sont choqués par cet abattage rituel. Je pense qu’il faut que cela se fasse de façon apaisée. On ne peut pas mettre… Je ne suis pas favorable en tout cas que l’on mette ce sujet dans le débat national aujourd’hui parce qu’il y a tellement de conséquences derrière.

Jean-Jacques Bourdin : Est-ce qu’il faut ouvrir le débat autour de ce sujet, oui ou non ?

Didier Guillaume : Mais Jean-Jacques Bourdin…

Jean-Jacques Bourdin : Dans le cadre du bien-être animal ou dans un autre cadre.

Didier Guillaume :Mais bien sûr qu’il est ouvert et bien sûr qu’il y a des réflexions qui sont menées par les cultes pour voir comment on peut faire de l’abattage…

Jean-Jacques Bourdin : Est-ce qu’il est normal d’égorger un animal encore conscient, oui ou non ?

Didier Guillaume : Mais non, mais non. C’est pour ça que les choses évoluent mais ça doit se faire à un rythme suffisant pour que ce soit acceptable par toutes et par tous. On ne va pas rouvrir je ne sais quelle pas guerre mais attaque vis-à-vis de telle ou telle religion. Il y a des pratiques religieuses qui s’appuient sur des textes, il faut les respecter mais il faut aussi comprendre que là encore, la sensibilité des Françaises et des Français – peut-être même d’ailleurs la sensibilité des gens qui croient en ces cultes – a changé.”

Le 20 janvier dernier, Brigitte Bardot avait donc raison d’engueuler Emmanuel Macron dans une lettre ouverte où elle lui écrivait :

Cette rencontre au cours de laquelle nous vous avons exposé les quatre priorités qu’il était urgent de traiter étaient :

1/ L’abolition de la dérogation des égorgements des sacrifices rituels dans les abattoirs (…)

Nous avons pu constater, en vous décrivant l’horreur de (…) cas, à quel point vous étiez ignorant du sort tragique que subissent ces animaux. Vous étiez bouleversé d’apprendre que de telles tortures existaient encore et se pratiquaient quotidiennement. Vous deviez nous donner réponse en décembre 2018, j’attends toujours…malgré mes nombreuses lettres de rappel restées sans réponse, même pas de votre secrétaire.

Alors oui aujourd’hui Monsieur le Président je vous engueule. Je vous engueule de n’avoir aucune envergure, de mépriser toutes les faiblesses, toutes les souffrances humaines ou animales, de n’avoir aucune empathie, aucune compassion, aucune sensibilité, aucune humanité.

Depuis votre élection tout n’est que sang et violence ! (…) J’ai 85 ans et depuis 47 ans je ne cesse de hurler, de gueuler, de supplier pour qu’enfin en France il y ait une amélioration de la condition animale dans tous les domaines. Vous ne croyez pas que je mérite une réponse, la moindre considération de votre part ?

Vous qui ne jurez que par l’Europe, je vous signale que tous les pays d’Europe ont pris des mesures drastiques pour soulager la souffrance animale dans des domaines différents mais importants. La France est devenue terre de toutes les cruautés, elle stagne et régresse.

Alors Monsieur le Président on en a marre des bla bla bla, des débats stériles, passez aux actes.
La honte prend naissance dans les abus du pouvoir.

 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. Il ment ! Tous nos dirigeants, y compris Macron, ont acceptés le processus d’islamisation de l’Europe et donc l’application prochaine de la charia qui s’affirme supérieure aux lois de la République.

    https://www.youtube.com/watch?v=SMd10f5s9jw&feature=emb_logo

  2. N’oublions pas que ce n’est pas un problème franco-français, et que la France (en particulier la Bretagne) exporte beaucoup de viande au Maghreb et au Proche-orient. Interdire l’abattage rituel se serait se tirer une balle dans le pied, mettre en difficulté nos éleveurs qui n’ont pas besoin de ça, et mettre au chômage les ouvriers des abattoirs quand ceux-ci auront délocalisés en Algérie.

  3. Le bal des hyocrites

    1. Lecture de l’arrêt du CE : la loi n’interdit pas donc circulez…on en déduit qu’il faudrait une loi qui interdise l’abattage rituel en France donc importations de viande depuis l’étranger…
    2. C’est le gendre idéal qui salariat sa femme comme assistante parlementaire, M. Bruno Le Maire qui a légalisé l’abattage rituel sous prétexte de l’encadrer par un arrêté passé le 28 décembre 2011, entre Noël et le jour de l’an, à 4 mois des présidentielles…
    3. Le CE validant l’arrêt des soins pour Vincent Lambert n’allait pas interdire l’abattage rituel des moutons…
    Il a bien validé les lois antisémites en 1940…

  4. L’abattage sans étourdissement de M. Soros clorait certainement cette problématique comme bien d’autres …
    TOUT passe par ses mains.
    Lire entre autres
    https://www.valeursactuelles.com/politique/le-scandale-soros-philippe-de-villiers-george-soros-est-beaucoup-plus-puissant-quemmanuel-macron-116290
    https://www.kla.tv/8865

    • Macron n est qu une courroie de transmission, le donneur d ordre c est Soros, entre autre. Macron est aux ordres et pour l instant , il a reussi sa mission , qui est de nous detruire . Macron est juste un executant , c est pour cela qu il se fiche des consequences vu que ce n est pas le principal responsable . Les vrais responsables sont hors sol.

  5. “On ne doit jamais accepter que les lois de la religion puissent être supérieures à celles de la République”, sous-entendu que ce soit la religion catholique, qui refuse la GPA et l’avortement… Les valeurs les plus sacrées de la République.

    Quant à l’Islam, c’est normal qu’il s’impose car la République n’a de cesse que d’islamiser la France.

  6. Au moins en mangeant du cochon, on est sur de ne pas avoir d’abattage rituel.

  7. Quand on a des matamores et des pleutres au pouvoir voilà le résultat. Quant à Bruno Lemaire un autre guignol qui change de crèmerie comme il change de chemise, comment peut-on faire confiance à de telles planches pourries. Le jupiter ferait bien de se méfier car il pourrait être trahi lui aussi mais dans ce domaine c’est à celui qui est le plus pourri.

  8. de toute façon on connait bien le double langage de macron, et qui n’est jamais suivi d’actes
    la meilleure preuve, il se fait photographier avec une femme voilée intégrale alors que c’est interdit sur la voie publique depuis 2010

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services