Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression / Médias : Désinformation

Dire la vérité, c’est « polémique »

Non, je ne parle pas de votre blog préféré mais du Progrès, qui a dressé un palmarès des actes de délinquance dans le Rhône en fonction de la nationalité des délinquants :

n   Pour certains, c'est de la diffamation raciale. Pour Les Jeunes Socialistes : «Cette initiative désastreuse insulte des millions de citoyens et est digne d’un journal d’extrême droite. Il est temps que le Progrès retrouve le chemin du journalisme et cesse de copier Minute.» Sic. Et pour les victimes de ces délits, qu'est-ce donc ?

Partager cet article

9 commentaires

  1. le premier qui dit la vérité doit etre exécuté….

  2. Depuis déjà belle lurette il est interdit
    de dire vrai!
    Tout est anonyme, pas des responsables, pas des couleurs, pas des hommes libres……..
    pas de mal, pas de bien…….
    Droit de L’Homme en plein délire et
    STAT CRUX VOLVITUR ORBIS.

  3. On peut tout de même se demander les sources de ce document.
    Sachant que les études raciales sont interdites depuis un petit moment, comment est-il possible d’obtenir ce genre d’information ?
    En passant, La Toxicomanie, l’Afrique, la Romanie et les cités ne sont pas encore des état que je sache…

  4. Sérieusement cette infographie n’a rien de choquant.

  5. Les victimes c’est de leur faute. Lu dans le métro: “POUR NE PAS TENTER LES PICKPOCKETS, surveillez vos affaires…”
    Les personnes dépouillées par des pickpockets, sont donc coupables de les avoir tentés exactement comme autrefois les femmes violées!

  6. @ Lavandin et Sobieski : l’article du Progrès (ou plus exactement son tableau de délinquance par “nationalités”) manque clairement de rigueur journalistique. La rédaction du Progrès le reconnaît d’ailleurs et comprend que les raccourcis utilisés sont de nature à stigmatiser (ou à diffamer) des personnes physiques ou morales.
    Maitre Eolas a, de ce fait, raison de pointer et l’absence de données chiffrées pour crédibiliser les faits rapportés et la confusion des données censées éclairer sur un phénomène (la délinquance) alors qu’in fine, la seule information pertinente qui ressort de l’étude c’est que les personnes dépendantes (les “toxicomanes”) ont plus de chance d’être recrutées que celles qui ne le sont pas et que le “grand banditisme” a fait place à des organisations qui s’appuient sur un terreau “local” qui a gardé (ou pas) quelques affinités avec tel ou tel territoire.
    http://www.leprogres.fr/rhone/2014/04/22/filieres-criminelles-des-precisions-sur-notre-enquete
    Le grand tort du Progrès, ici, est d’avoir voulu faire des raccourcis à même de suggérer dans l’esprit de ses lecteurs, des conclusions qui ne s’imposent pas.
    On le voit très clairement lorsqu’on se donne la peine de lire le document “source” du Progrès.
    http://www.leprogres.fr/rhone/2014/04/21/delinquance-criminalite-organisee-qui-fait-quoi-dans-le-rhone

  7. Dire la vérité sur les délinquants est très génant pour l’umps qui ne veut pas qu’on sache que l’umps a besoin de tous ces gens là pour se maintenir en place ……sinon sans ces millions de migrés ,les francais de souche auraient déjà repris controle de leur terriroire national ,non ?

  8. Le Progres ne livre pas un secret il suffit de lire les faits divers ou les chroniques judiciaires pour se rendre compte de cet état de fait,les bien pensants de l’UMPS devraient faire preuve d’honnetetté intellectuelle!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services