Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Dilemme : « non assistance à personne en danger » ou « légitime défense » ?

De Guillaume de Thieulloy dans Les 4 vérités :

"Mardi 22 avril, une jeune femme a été agressée (elle été frappée et a subi des attouchements sexuels) dans le métro lillois par un individu ivre. […] Ce qui est révélateur dans ce « fait divers », c’est que la scène s’est produite devant plusieurs usagers du métro et qu’aucun n’a bougé, alors que l’agression a duré une bonne demi-heure. Une enquête est même ouverte pour « non assistance à personne en danger ». Mais c’est tout de même se moquer du monde que de faire porter sur les spectateurs la responsabilité de l’agression. La vraie responsabilité, elle porte clairement, en premier lieu, sur ce beau spécimen de la « diversité », violent et méprisant nos femmes et nos lois. Et elle porte, en second lieu (et c’est plus grave), sur l’État français. Depuis des années, on nous répète à longueur de colonnes et de reportages que l’insécurité, c’est principalement un « sentiment » ne correspondant à aucune réalité précise. On nous explique en long et en large que l’insécurité, c’est principalement l’insécurité routière – les ministres de l’Intérieur successifs se gargarisant de leurs mirifiques succès dans ce domaine, pour mieux faire oublier et le racket anti-automobilistes et le fiasco complet dans la lutte contre la délinquance. Il est sûr qu’il est plus facile de lutter contre les honnêtes gens que contre les voyous. […]

Et, surtout, on ne peut pas à la fois condamner des personnes qui ne bougent pas… et condamner (souvent plus sévèrement) des personnes qui se défendent et prennent les choses en main, comme le bijoutier de Nice ou le buraliste de Marignane. L’apathie des spectateurs, c’est d’abord la conséquence de l’espèce de criminalisation de la légitime défense. Dans l’état actuel de la loi et de la jurisprudence, il était plus « rationnel » de ne pas bouger. Je ne dis pas que c’est une attitude honorable; mais j’affirme que c’est une attitude, hélas, parfaitement compréhensible. Il est urgent de réarmer moralement les Français. Non, il n’est pas criminel de refuser d’accueillir sur notre sol des personnes qui viennent y perpétrer toutes sortes de méfaits. Non, la « justice sociale » n’exige absolument pas de traiter « également » les voyous et les honnêtes gens. Non, la légitime défense n’est pas criminogène et mortifère. Elle est simplement l’attitude saine et normale d’une personne qui aime la vie, et qui préfère ses proches à ses lointains. Si « non assistance à personne en danger » il y a, dans cette sordide agression lilloise, elle est, bien sûr, le fait des usagers. Mais elle est, bien plus encore, le fait des pouvoirs publics qui n’ont cessé d’encourager les prédateurs en les victimisant et de décourager la légitime défense en en faisant le crime par excellence. C’est l’État-providence lui-même qui est responsable de cet avachissement moral des Français. À force de tout attendre de l’État, nos concitoyens ne se prennent plus en main. C’est vrai de l’assistanat en matière économique. C’était vrai aussi de la canicule de 2003, où tant de familles avaient « oublié » leurs anciens. Simplement parce que l’État-providence était supposé être là pour les dispenser de ce devoir pesant ! À force de tout attendre de l’État, non seulement nous sommes en faillite, mais nous avons aussi cessé d’être une société. C’est-à-dire que l’État-providence nous a conduits à la loi de la jungle. Et en nous faisant payer la facture !"

Partager cet article

26 commentaires

  1. 100% d’accord !
    Autre exemple récent : Un trafiquant de drogue est tué par des douaniers lors d’un go-fast ?
    1er complément médiatique qui tourne en boucle est : « Les douaniers soumis à un contrôle judiciaire ! »
    La peur doit changer de camp

  2. Pour cette jeune femme, il aurait fallu faire quoi? On s’interpose devant l’agresseur et forcément on en vient aux mains et cette action aura inévitablement des conséquences. Si on arrive à mettre cette personne hors d’état de nuire, il va falloir être costaud et ne pas faire de détails vu qu’elle est ivre. Une personne ivre, si elle tient debout, a ses forces décuplées et elle ne ressent pas la douleur des coups qu’on lui assène. Une telle personne est très difficile à maîtriser et ça ne se fera pas sans douleur, ou pour elle ou pour vous. De plus, il y a un autre problème à gérer du fait de son état d’ébriété. Si c’est cette personne qui a le dessus sur vous, ses coups seront extrêmement violents et aucun des gardes fous qu’une personne peut avoir en condition normale ne viendra lui dire d’arrêter et ça peut aller très loin. Dans tous les cas le bilan est mauvais . Ou c’est vous qui partez au mieux à l’hôpital, ou bien c’est elle. Si c’est vous qui partez à l’hôpital personne ne viendra pleurer sur votre sort. Par contre si c’est vous qui l’envoyez à l’hôpital vous êtes sûr que vous serez convoqué par la police vu que cet individu aura porté plainte contre vous pour agression. Reste la solution de tirer sur le signal d’alarme. Mais là aussi on risque d’être poursuivi en justice par le gestionnaire du réseau et je ne parle même pas des représailles du malveillant que vous devrez gérer au moment des faits. Conclusion, que l’Etat fasse son boulot en éliminant du moins pour un temps ces personnes de la société et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

  3. Taux d’incarcération par tranche de
    100 000 habitants:
    USA : 743
    France ………………….120
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_population_carc%C3%A9rale
    L’agresseur : Abdelnour Bénaicha ,était connu des services de police pour vols avec violence (source métro news )

  4. Un grand merci à tout ceux qui gouvernant nous ont mené là ! en particulier un certain Nicolas Sarkozy qui a supprimé la prétendue « double » peine et facilité de ce fait l’installation durable de la délinquance d’origine étrangère sur notre sol (merci aussi « Schengen » !).

  5. Les propos de « clemsius | 30 avr 2014 01:17:31 » sont pertinents, mais on peut s’tonner, puisque la situation a duré une demi-heure, qu’aucun des passagers descendus lors des premiers arrêts (je connais peu le métro de Lille, mais la durée du trajet entre deux stations doit quand-même être très inférieure à une demi-heure) n’a eu l’idée d’avertir le responsable de la station, une fois sorti de ce « convoi de l’enfer ».
    Ou faut-il en conclure que dans les stations du métro lillois il n’y aucun employé de la société qui exploite ce transport? Seulement des automates distributeurs de titres de transports et des panneaux lumineux, éventuellement interactifs?
    Parmi les responsables, il doit bien aussi y avoir la société qui exploite le métro lillois.
    Curieusement, quelques jours (semaines?) plus tôt « on » avait su intervenir rapidement contre des « identitaires » qui avaient pris l’initiative d’organiser des « rondes de sécurisation » de ce même métro lillois.
    Décidément, je plains ceux qui n’ont d’autre choix que d’employer ce moyen de déplacement.

  6. Il y a un certain nombre d’années, un fait similaire avait été relaté par un journaliste de Télérama ayant enquêté sur les personnes présentes dans une rame de métro sans qu’aucune n’ait réagi.
    Toutes, sauf une qui avait osé s’interposer. Il avait noté qu’elle n’avait pas la télévision.

  7. l’agresseur est le responsable mais il se sent plus fort si personne ne s’interpose!
    j’ai moi même été agressé mais 1 homme s’est interposé et j’ai fui avec regret car je n’ai pas pu le remercier!
    si nous avions tous plus de courage ce genre d’acte ne devrait pas arrivé

  8. Il y a quelques années, un de mes amis avait assisté à une agression dans une station de métro du 19ème arrondissement. 3 ou 4 racailles issus de l’immigration s’en prenaient à un jeune blanc. Personnes de bougeaient, mais beaucoup regardaient. Mon ami, lui avec son courage, est intervenu pour défendre le jeune homme en danger. Mais là, pas un applaudissement, au contraire, il eut le droit à des insultes, raciste, antisémite, etc. Mon ami qui est pourtant de confession juive, le connaissant, en aurait fait autant si c’était un jeune immigrés qui était attaqué par 3 ou 4 français.

  9. Hier après-midi, je suis allée faire des courses à proximité de mon quartier. J’ai été demander un renseignement auprès d’une étude d’huissiers de justice, car j’ai un problème avec une personne qui ne paie pas ses loyers. J’ai vu les prix et comme n’ayant pas les moyens, je vais m’adresser à une société de recouvrement. Cela revient moins cher.
    Au retour, je remonte le boulevard à proximité du commissariat de police et je vois un incident en train de prendre une gravité dangereuse. Deux automobilistes (des femmes) sortent de leurs voitures respectives et s’échangent des coups. Je sonne à la porte du commissariat et je crie :
    « Vite, il y a une bagarre sur le boulevard entre deux automobilistes ! »
    Les policiers sortent rapidement et je m’écarte en leur disant : « Agissez vite, faites votre travail ! »
    Ils se précipitent vers les deux personnes qui s’affrontent, les séparent, sécurisent le secteur et stoppent la circulation automobile pendant quelques minutes. L’une des femmes qui se battait avec une autre femme est blessée au visage et est raccompagnée au commissariat. J’observe la situation sans rien, tout en gardant mon calme.
    Les policiers me remercient d’avoir agi en citoyenne. Mon action a évité un grand drame. Sans mon intervention, l’une des personnes se serait retrouvée avec des côtes cassées dans un état grave. La police a appelée les pompiers qui sont arrivés pour soigner la blessée et peut-être l’emmener à l’hôpital Charles-Nicolle.
    Les policiers qui me connaissent bien ont vu que j’ai agi avec une bonne conscience. Je n’ai pas adressé de paroles ni à la personne blessée, ni à son adversaire mais restée neutre. J’ai regardé un instant celle qui avait agressé l’autre personne sans rien dire puis j’ai détourné la tête pour regarder ailleurs.
    La personne blessée était en larmes. Policiers et pompiers l’ont rassuré. Je ne suis pas aller la voir et j’ai préféré partir pour ne pas déranger les policiers et les pompiers.
    J’ai agi normalement comme devrait le faire les gens de ce pays quand un problème de la sorte se présente.

  10. Tout ce que dit l’article est vrai mais autant que la société providence, à mon sens, le/la responsable de cet état de fait c’est le matérialisme capitaliste qui tente de nous faire croire depuis le siècle des Lumières que nous sommes des individus isolés mus uniquement par nos intérêts personnels et notre égoïsme et que notre seul rôle et devoir et but dans la vie doit être d’acheter des choses dont nous n’avons pas besoin pour enrichir encore plus les esclavagistes pour qui nous sommes obligés de travailler.

  11. Non pas d’accord ! Pas d’accord avec G. de Thieulloy ni avec clemsius. Clemsius justifie l’inaction par tout un développement sur les risques encourus, disant qu’au final si celui qui s’interpose se retrouve à l’hopital, personne ne viendra pleurer sur son sort. Quand on prend la défense de quelqu’un ce n’est pas pour qu’on vienne pleurer sur notre sort ou bien qu’on nous donne une médaille de héros. On prend la défense de quelqu’un parce que c’est un frère, qu’on pourrait être à sa place, malgré les risques encourus, car c’est ce devoir d’assistance qui prime. L’inaction est peut-être compréhensible humainement mais elle est injustifiable. Souvenez-vous en Chine en 2011 de ce bébé de deux ans ensanglanté qui avait été renversé dans la rue, laissant 18 personnes indifférentes passer devant sans réagir… Si la personne agressée à Lille avait eu 8 ans, personne n’aurait réagi par peur de prendre des coups ? allons !! et si la personne était votre propre fille, n’aurait-on pas réagi par peur des coups ? allons !! nommons les choses par leur nom : manque d’amour, manque de charité. C’est la raison essentielle de l’inaction. Aurais-je réagi moi-même ? je ne sais pas, on ne réfléchit pas dans ces situations ou on réfléchit trop… Je ne suis pas d’accord non plus avec M. de Thieulloy : qu’à à faire « la diversité » dans cette histoire ? C’est parce qu’il vient d’ailleurs que cet agresseur est insupportable ? et s’il s’était agi d’un Britannique ou d’un Luxembourgeois ? s’il s’était agi d’un gars de Toulon ou de Niort ? Doit-on être jugé selon ce que l’on est par rapport à des statistiques sur la catégorie à laquelle on appartient ou par rapport à ses actes ? Jésus n’a pas jugé la Samaritaine comme cela je crois. Mais on a bien compris qu’il ne s’agit pas de cela, l’article est là pour taper sur la politique de « justice » et la politique d’immigration qui prévaut en France depuis des décennies. Cette politique est irresponsable et scandaleuse à bien des égards et elle doit être remise en cause, car les conséquences sont nombreuses et insupportables. Mais de grâce, en tant que chrétiens proclamés, utilisons des arguments dignes de chrétiens pour crier contre le scandale !

  12. @ C.B. Non, il n’y a pas d’agents dans le métro de Lille, il est entièrement automatisé. De plus, pour ceux qui diraient qu’il aurait fallu appeler la police, il n’y a pas de réseau non plus dans les parties souterraines…
    Pour le reste, effectivement, si c’est pour se retrouver en prison pour avoir défendu la jeune femme, perso ça ne me tente pas… Et en plus de nos jours les jeunes femmes en question sont capable de vous engueuler parce que vous avez joué les machos… 😉

  13. Certes l’Etat est responsable de ce qui arrive avec ce laxisme criminel avec les voyous et cette sévérité injustifiée pour des innocents.
    Néanmoins, les passagers qui n’ont rien fait n’en sont pas moins des gros lâches.
    Le minimum aurait été de tirer sur la sonnette ou de téléphoner à la police.
    L’inertie de groupe est terrible, j’ai été témoin il y quelques années d’une agression dans le métro, et si je n’avais pas tiré l’alarme, je ne suis hélas pas sûre que quelqu’un l’aurait fait.
    Chacun attend que l’autre agisse n’osant s’en mêle : finalement personne ne prend ses responsabilités.

  14. Je confirme
    N’attendez rien d’autre de la « justice », ou plutôt de l’ersatz qui nous sert de justice, qu’elle se retourne contre la victime ou toute personne qui interviendrait.

  15. Ce qui est incompréhensible c’est que personne n’a essayé de tirer le signal d’alarme !
    Est-ce que cela aurait suffi pour arrêter ce barbare ? pas sûr !
    Quand on ne sait pas nager il est inutile de sa jeter à l’eau pour tenter de sauver une personne, là c’est un peu cela. Si cet homme est armé d’un couteau et qu’il est costaud, que pouvons-nous faire ?
    Cela dit si tous les passagers avaient crié pendant la demi-heure et étaient descendus à une station pour donner l’alarme, cette jeune fille aurait peut-être pu avoir de l’aide plus rapidement.

  16. Manuel Valls a dit que la sécurité n’était pas le rôle des citoyens mais de l’Etat, et a condamné les rondes de sécurité des Identitaires… dans le métro de Lille.

  17. @sylvie
    Vous avez eu de la chance de ne pas être placée en garde à vue et accusée de je ne sais quoi !

  18. Alors que je pensais que je ne me serais pas interposé mais que j’aurais appelé la police avec mon portable, j’apprends plus haut qu’il n’y avait pas de réseau…
    Donc même ce petit geste était impossible.
    Cela n’empêche pas la TV de nous expliquer que, vu que le conducteur peut voir tous les wagons, il est inutile d’avoir des contrôleurs dans les trains.

  19. Entièrement d’accord avec P. De thieulloy et Clemsius. Laurent Gay a fait des années de prison pour avoir tué l’agresseur de sa copine qui était enceinte, le voyou a fait une mauvaise chute et il en est mort. L. Gay s’est retrouvé en prison, ce qui a été salutaire pour lui puisqu’il s’y est converti!!!d’ailleurs son témoignage est sur youtube. Je ne condamne pas les passagers de ce train car moi-même je ne sais pas me battre et je crois que ce serais un suicide. Le plus grand coupable dans tous ça, c’est l’état qui ne punit plus les voyous.

  20. On peut dire ce qu’on veut, si cinq hommes avaient sauté sur l’agresseur, il ne pouvait plus rien faire !

  21. En matière de responsabilité, il me semble que l’on exonère un peu vite la structure publique qui exploite ce métro lillois.
    L’obligation contractuelle de transporter le voyageur s’accompagnage naturellement de l’obligation de garantir sa sécurité (certes, il s’agit d’une obligation de moyens).
    Il y avait des caméras et l’agression, me semble t’il, a bien été filmée.
    Celle-ci a durée près de 30 minutes.
    Il y a une faute énorme du fait que le service en charge de la surveillance n’ait rien vu et donc rien fait…

  22. Le problème n’est-il pas l’autodéfense ?
    Porter secours à autrui devrait être compris comme de l’autodéfense et celle-ci reconnues comme obligatoires ! Cela devrait être le cas pour nous et non répréhensible si vous n’utilisez pas les mêmes moyens que votre agresseur.
    Clemsius a tout à fait raison dans ses propos, mais comment ressort-on de cette affaire si l’on a rien fait par crainte ?
    Ayant été confronté à une situation similaire une nuit, je suis toujours content de me regarder dans la glace le matin ! !
    N’y a-t-il pas dans les textes la loi du talion ?
    @ Alix : eh bien non ! Cent fois NON !
    Il n’y a pas de manque d’amour, manque de charité ; c’est de la couardise ! Le « je risque de recevoir des coups, je suis une femme, je suis vieux, je suis bancale, etc., faites votre choix » qui prend le dessus. Qui n’a pas entendu de telles remarques ?
    Alpin nous informe sur cet individu en nous donnant son nom ; est-ce surprenant que je ne sois pas surpris d’apprendre de quelle origine il est ? (bien sûr, je prends consciemment le risque d’être traité de xénophobe)
    @ Julie : que faire ? Le prendre en photo ou mieux, filmer ! Comme ça il y a du son et ses propos pourront servir à la justice. (Oui, je sais, la justice …)

    @ SD-Vintage : Manolo-le-caudillo dit que la sécurité n’est pas le rôle du citoyen ?
    Il se trompe ! Le citoyen a tout à fait le droit d’intervenir, c’est une commissaire de police qui l’a dit lors d’une réunion.
    @ qi : nom de l’individu : Mamadou S (surpris ?)
    Il faut le mettre en cellule avec des personnes qui ont femmes et enfants, ses compagnons de cellule lui feront comprendre qu’il ne faut pas avoir de tels comportements, car dans les prisons, la justice règne, LEUR justice bien sure !

  23. l’Etat n’assure plus la sécurité uniformément sur le territoire et a mis en place une politique suivie par la drouaaate comme par la gôche qui, en somme, assure la condamnation de la victime qui se défend légitimement et garantit à l’agresseur une relative impunité.
    Je vais plus loin, les victimes sont neutralisées d’avance par la chape de plomb qui pèse sur les consciences à l’égard de la légitime défense. Ce blocage est renforcé quand il s’agit d’un agresseur allogène. Le blanc est toujours présumé raciste. Cette condamnation « raciste » est très vite dans les bouches avant que le juge d’instruction la notifie à celui qui s’est défendu.
    L’agresseur est fort de la faiblesse de sa victime et renforcé dans son intension/geste par sa religion et son univers mental (récidive, gens de peu…) Il choisit toujours sa victime avec attention comme la bête le fait avec sa proie. Si l’Etat lui garantit une relative impunité, son univers mental l’absout bien souvent par avance et le coran justifie toujours l’agresseur muz, notamment à l’égard des femmes et des kafirs en général.
    Ce n’est pas vrai?
    Allez voir dans les prétoires, dans les quartiers où vous n’imaginez même plus que c’est la France.
    Il arrive encore qu’un passant décomplexé « décourage » un malfaisant en action en inversant le schéma de la crainte et garantissant à l’agresseur un peine immédiate et sévère qu’il entrevoit vite…

  24. @Maurice
    Si vous prenez des photos ou filmez cela se retournera contre vous au nom du « droit à l’image » on vous expliquera que c’est un délit et on ne s’occupera même plus de l’agresseur mais on ne s’occupera plus que de vous !

  25. ???Je rêve où la majorité des gens ici sont en train de dire que c’est normal qu’on ait laissé la jeune femme se faire toucher et taper pendant 30 minutes!!! L’alcool décuple les forces? Non l’alcool décuple la connerie et apparemment vous n’en avez pas besoin pour en avoir une bonne dose. Les agressions faut arrêter ça date pas d’hier alors au lieu d’attendre que le gouvernement fasse son travail il faudrait peut être s’unir pour donner une bonne leçon à ce genre de mecs. A 10 contre un c’est trop dur de botter les fesses de ce genre d’individus? On comprend mieux pourquoi il y a autant d’agressions dans les transports car les agresseurs savent parfaitement que parmi les passagers pas un ne froissera son costard cravate pour venir sauver une personne en détresse. Déjà avec cet état d ‘esprit on est mal barré….Vous êtes mariés messieurs?ou vous avez peut être une fille, ou une sœur….j’espère qu’elles ne se feront jamais agressées devant vous vous pourriez finir en prison pour les avoir défendues….Chacun pour sa gueule, plus d’homme et plus d’honneur! J’espère de tout mon cœur que vous n’êtes pas représentatifs des français….

Publier une réponse