Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Dijon : l’adjoint de F. Rebsamen interpellé, ivre, pour propos LGBT

Yves Berteloot, adjoint au maire
de Dijon, délégué à la culture, a été interpellé par les forces de l’ordre
samedi dernier, alors que se tenait le rassemblement de la Manif pour Tous, contre laquelle il tenait des propos injurieux. Le sénateur-maire PS de Dijon,
François Rebsamen, a demandé lundi 4 février à son adjoint à la culture de
s'excuser auprès des forces de police, ce dernier ayant tenu, ivre, des "propos déplacés" à leur
encontre
.

L'adjoint au maire délégué à la
culture a demandé au policier qui tentait de
le calmer de lui "foutre la
paix
" et l'a bousculé. Il a
ensuite été conduit en cellule de dégrisement.

François
Rebsamen a précisé qu'il avait demandé à son adjoint de ne pas assister au conseil
municipal lundi 4 février au soir et a prévenu qu'il lui "retirerait sa délégation" en
cas de récidive.

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Pan pan culcul, bien fait !

  2. Et des excuses aussi aux manifestants injuriés…!

  3. Et vous remarquerez que les insultes viennent encore et toujours du même bord ! Quelle exemplarité ! Quel respect du débat démocratique ! Ca laisse rêveur …

  4. Berteloot a “Dijoncté”.
    Plus sérieusement. Vous imaginez Anne Hidalgo, ivre sur le champ de mars, en train d’aboyer injurieusement sur les manifestants ?
    Vive la province.

  5. Il parait qu’il est encore pire à jeun …

  6. La municipalité de Dijon a perdu les pédales !
    😉

  7. Devant l’Assemblée, il y a déjà Yann Galut PS qui colle son badge de parlementaire sous le nez d’un policier et cherche à le bousculer…
    Pour ce député comme pour cet adjoint au Maire de Dijon, pas de plainte déposé par les policiers, si c’était nous… nous serions déjà passé devant le juge en comparution immédiate.
    Deux poids deux mesures: écoeurant.

  8. En Bourgogne, ici le vin, on ne boit pas mais on déguste!!!

  9. Comportement exemplaire du maire apparemment à noter…

  10. Le chanoine Kir doit s’en retourner dans sa tombe:il faisait un usage plus modéré de la boisson…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services