Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Difficile d’échapper à la cathophobie ordinaire

Même en vacances ! Un lecteur nous écrit :

Pendant nos vacances nous sommes alles voir un petit parc "Le monde merveilleux des lutins" (www.mondedeslutins.com).
Dans la "salle des sorcières", il était ecrit :
A l’origine, les sorcières étaient adorées.
Mais avec le christianisme, elles furent diabolisées, car seule l’Eglise se réservait le privilège des miracles et des prophéties.
Les sabbats, ou messes noires, au départ avaient pour but de déifier la femme, méprisée dans la religion catholique.
Au Moyen-Age, l’Eglise accuse donc de tous les maux (épidémies, famines, etc.) des millions de personnes, surtout des femmes, qui périrent sur des bûchers, après les pires tortures.

Je suis alle parler a la responsable, qui m’a soutenu que c’etait vrai et que ce n’etait pas une attaque contre l’Eglise.
Y a-t-il quelque chose à faire ?
Oui, kidnapper un lutin.

Partager cet article

12 commentaires

  1. on comprends de mieux en mieux le collectif contre les nains de Jardin !

  2. c’est vrai qu’il s’agit là d’un vrai problème . D’une manière générale on assiste -souvent par haine de l’Eglise – à une réhabilitation du paganisme antique . Donnons nous un droit d’ inventaire . Au delà des stupidités qu’engendre la sous connaissance culturelle (elle sont dangereuses car elles deviennent la culture populaire ) decouvrons tout ce dont nous a délivré le christianisme . Pour complaire aux laudateurs du paganisme allons nous remettre en vigueur les sacrifices humains pratiqués par les gaulois, les aztèques…Ou même rétablir l’esclavage qui fut l’Institution centrale du monde antique (notamment en Gréce et à Rome) sans parler naturellement de la deification de l’Etat avec toutes les dérives qui en decoulent…

  3. Le paganisme antique n’a rien à voir là-dedans! Quand on veut s’élever contre les stupidités il ne faut pas en ajouter une pour neutraliser l’autre. Puis-je rappeller que TOUS les empereurs (Et la république romaine) luttèrent à force de lois (Y compris Néron!) contre la magie, l’exposition des enfants et même la circoncision.
    Et cela met justement les propos de ce parc en défaut, car les sorcières n’ont JAMAIS été ADORE en occident !!!
    Il faut apprendre l’histoire, la vraie, pas les hagiographies.

  4. Je suis bien d’accord mais relisez un certain nombre de publications ( sérieuses et moins sérieuses ) et vous verrez à quel point les choses sont liées . Les sorcières du Moyen-age (qui étaient elles ?) deviennent des adoratrices des forces naturelles (ou du moins qui en ont la connaisannce) possédant un savoir antique et pour cela persécuté par l’Eglise…En cela il y a bien une réhabilitation du paganisme (même si elle est de pacotille)

  5. Sinon, quand ils font ***** avec l’inquisition, le plus simple ne serait pas de leur rappeler que cette époque est révolue depuis longtemps?
    Rappeler cela en permanence, c’est l’équivalent de demander systématiquement à quelqu’un qui est athé s’il est nazi ou communiste (ce qui est franchement débile).

  6. Ou montrer avec humour que l’Eglise n’a rien contre la medecine par les plantes : http://www.chartreuse.fr/pa_produits_fr.htm

  7. Ou simplement faire remarquer que parler de « millions de personnes, surtout des femmes, qui périrent sur des bûchers, après les pires tortures » est parfaitement ridicule.

  8. Rien à voir avec le sujet, mais je voulais savoir si sur le blog du Salon Beige vous aviez fait un article sur l’église du XIX ° Siècle d’Arc -sur-Tille, bourgade de l’agglomération Dijonnaise, menacée de destruction par la mairie avec l’aval de la préfecture de Côte d’Or. Quand j’ai appris cette nouvelle, j’en étais choqué. Comment détruire une église, qui, bien plus qu’un simple symbole religieux, est aussi une partie de la mémoire collective et du patrimoine historique.

  9. Que j’aimerai voir un synchrétisme européen se dégager des querelles « catho tradi » versus « paien tradi »…..
    Je m’explique : si l’on prend du recul sur les provocations de gens sous-culturés ( je pense que cela doït être le cas avec cette manifestation….) , plus ethno-masochistes qu’autre chose , on se rend vite compte que la vision traditionnelle de la spiritualité n’a de sens en Europe qu’une fois que l’on a assimilé les 2 visions …..
    je dévellope : autant je peux trouver ridicule le païen qui parle de dégénérence de l’Europe avec l’arrivée de cette religion du désert , autant je trouve ridicule le catholique qui va nier que foultitude de rites et dates ont été récupérés des anciennes religions…( ainsi les feux de la Saint Jean qui ne sont que le prolongement des solstices ; fête de la toussaint , choix du 25 décembre comme date de naissance du Christ ….)
    Le tout est de savoir d’où l’on vient et où on va……

  10. Une solution pratique : écrire aux responsables de ce parc pour protester (diffamation contre une religion, atteinte à la liberté religieuse, manque de sérieux dans les informations historiques données…) avec copie à l’Evêque du lieu, au conseil régional et au rectorat (il y a des visites scolaires prévues…).

  11. Effectivement, on a pu établir un lien entre le culte de la Terre-mére, commun à tous les peuples d’Europe et sa survivance ultérieure dans la personne de la sorciére.
    Il n’en reste pas moins que les sociétés mythologiques, y compris les sociétés magiques sont toutes fondées sur les sacrifices humains, le meurtre rituel et la violence sacrée.
    En tant que Chrétien, nous devons rappeler que la Victime suprême, qui introduit la Paix et la Justice véritables dans ce Monde, C’est le CHRIST.

  12. Selon l’inscription dans le parc, l’Eglise « mépriserait la femme » ? C’est sans nul doute ne rien connaître de la religion Catholique qui parmi tous les êtres humains ayant existés, nous donne en modèle de perfection et nous invité à la prier chaque jour, à chaque instant même, une femme, la Vierge Marie.
    Pas une église où il n’y ait pas une statue de la Sainte Vierge.
    L’enseignement de l’Eglise sur la Vierge va jusqu’à nous indiquer que dès sa conception, elle était parfaite, sans la tâche originelle. Et nous lui devons notre salut par son « fiat » !
    Je ne vois vraiement pas où est la haine de l’Eglise Catholique envers la femme.

Publier une réponse