Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Difficile de vendre en misant sur un groupuscule

Abercrombie & Fitch’s peut aller se rhabiller. La marque de prêt-à-porter américaine, qui a débarqué en France en 2011, essuie d'importantes perte (chute de 12% du chiffre d’affaires au troisième trimestre). Et c'est l'Europe, notamment la France, qui plombe ces résultats. A Paris, le chiffre d'affaires de l'unique boutique de la marque, située dans un luxueux hôtel particulier sur les Champs Élysées, est passé de 54 millions d'euros l'année de l’ouverture, à 44 millions l’an dernier.

Il y a deux ans, cette marque avait créé la polémique en surfant "une nouvelle fois sur l'esthétique gay".

Partager cet article

3 commentaires

  1. Les familles dignes de ce nom boycottent cette enseigne vérolée.
    Qu’elle aille se faire pendre au pays du grand Satan, on ne veut pas de ça chez nous.

  2. désolé mais Albercrombie perdait déjà de l’argent à New-York avant d’en perdre à Paris où au contraire les gens font la queue

  3. Heureusement qu’il y a le SB, sinon je n’aurais jamais connu l’existence d’Abercombrie.
    Il y a encore des provinciaux dans notre pays !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services