Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Destruction de la cellule familiale, suite

Destruction de la cellule familiale, suite

Le Monde a défendu

Désormais, Le Monde défend le “polyamour” et la fin de la monogamie, suite logique du divorce/remariages, où l’amour n’est vu que sous un prisme libéral-libertaire, sans attaque, sans engagement, sans don de soi, bref une manifestation de l’égoïsme et de l’esprit de jouissance :

C’est une nouvelle forme de relation individuelle, où l’on oublie le couple pour se baser sur les relations humaines. Le polyamour apprend à être autonome, à aimer avec détachement. On aime avec des sentiments, mais sans dépendance. Cela implique d’avoir déjà confiance en soi, pour ne pas se sentir brisé si l’autre ne répond pas à ce qu’on souhaite. Le polyamour n’exclut pas que l’amour puisse être une des plus belles choses du monde, c’est pour cette raison que personnellement, je suis ravie de le conjuguer au pluriel. L’amour, c’est génial quand on rencontre une personne de façon affective, intellectuelle, sexuelle, qu’on se sent bien avec elle, mais sans forcément se dire chaque fois « il faut que je me mette en couple ». Le polyamour, c’est inventer ses propres valeurs d’amour. […] La société est fondée sur le couple monogame. En économie, le couple est un ménage qui consomme et stabilise ainsi la société. Or, le polyamour est une remise en cause de ce modèle de relation et de ses valeurs normatives. Il sape les bases même de la société, déstabilise, fait peur. […] Les polyamoureux, nomades de l’amour, posent un problème politique à la doxa ambiante à laquelle ils échappent. Leur liberté dérangela société. […] Non, je ne le condamne pas, mais il ne convient pas à tout le monde. Et je déplore qu’un seul modèle de relations soit proposé. Lorsque l’on est heureux au sein d’un couple monogame, il n’y a aucune raison de changer. Mais des couples divorcent, c’est un fait. L’adultère existe depuis toujours. Relativement admis, « honteux », « pas bien », on n’en parle pas.

Et puis ainsi les musulmans pourront avoir un harem en toute légalité…

Partager cet article

1 commentaire

  1. les chrétiens assistent à cette destruction mais passifs et résignés ils laissent faire,
    le vote existe pourtant!

Publier une réponse