Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Dessins : réactions politiques

A la lumière du message précédent, on peut juger de la justesse ou non des réactions de ces quelques politiciens :

Jacques Chirac "condamne" en Conseil des ministres "les provocations manifestes susceptibles d’attiser dangereusement les passions". Mais il ne condamne pas les réactions délirantes des musulmans !

Un député en Turquie, Vahit Kiler, membre du parti de la Justice et du Développement (AKP, issu de la mouvance islamiste, parti au pouvoir) appelle "tous les musulmans" à boycotter les produits danois et norvégiens. Ou comment tester la résistance de l’Europe face à l’islam…

Roberto Calderoli, ministre italien, membre de la Ligue du Nord, demande l’usage de la force contre les musulmans et l’intervention du pape Benoît XVI. Ce ministre nous montre qu’il ne faut pas céder face aux musulmans. Mais a-t-il vraiment besoin de faire bénir son action par le Pape ?

Vladimir Poutine condamne les caricatures de Mahomet qui "creusent le schisme entre confessions" et estime que le Danemark doit "demander pardon". Visiblement, le président russe cède devant les sirènes vertes de l’islam.

Car, les manifestations musulmanes continuent de tuer.

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. Pour le ministre italien qui demande le soutien du Pape , je ne vois pas en quoi consiste le problème !
    On pleurniche tellement en France de la séparation des pouvoirs spirituels et temporels que l’on devrait se réjouir de voir un homme politique , de quel que pays que ce soit , demander au Vatican son appui…..( à moins que je n’ai raté une étape…)

  2. Je vous engage à lire ce que dit Bernard Antony sur le sujet :
    http://www.agrif.fr/reconquete/

  3. Le lien direct pour l’analyse d’Antony :
    http://www.agrif.fr/reconquete/sommaire.htm
    Il ne faut pas oublier que :
    1. ces dessins n’ont pas été dessinés par des catholiques.
    2. les catholiques en pays musulmans sont les boucs émissaires et risquent pour leur vie…

  4. Honnetement merci de m’expliquer puisqu’à la fois on lit sur le salon beige
    1) des titres comme :
    “pretre tué en Turquie : c’etaient bien les dessins” ou
    “C’est bien la Croix qu’ils piétinent”…..
    2) et qu “Il ne faut pas oublier que :
    1. ces dessins n’ont pas été dessinés par des catholiques.
    2. les catholiques en pays musulmans sont les boucs émissaires et risquent pour leur vie…”
    3) mais qu’enfin on ne souhaite pas une intervention du Pape ( pas avec ses gardes suisses…) quant aux “petits débordements de passion des musulmans”……
    Se sert-on des caricaturistes danois “pas cathos” comme d’un cache-misère vis-à vis d’un problème de positionnement global ?

  5. C’est un équilibre difficile à trouver. Relisez-moi :
    “ce n’est pas en offensant les musulmans que l’on va les convertir. Ce n’est pas non plus en cédant devant leurs revendications que l’on pratique la charité. Si la surenchère de dessins plus ou moins provocateurs est la manifestation d’une intention contraire à la charité, ne pas exercer la vertu de force vis-à-vis de ces peuples, qui testent notre résistance, est également contraire à la vraie charité.”
    Et ce n’est pas au Pape de prêcher des solutions politiques. Les Croisades ont d’abord été des pélerinages, le ministre italien l’a déjà oublié…
    Les pays d’Occident et nos politiques doivent être forts, tout en sachant que la violence appelle la violence…

  6. “Jacques Chirac “condamne” en Conseil des ministres “les provocations manifestes susceptibles d’attiser dangereusement les passions”. ”
    Il va donc en toute conséquence faire interdire le “Da Vinci code”, qui non seulement est offensant mais diffamateur, et pas que pour une personne décédée, mais pour des tas de personnes vivantes, membres de l’opus dei….
    Ah non, c’est vrai : je suis encore jeune et plein d’illusions…

Publier une réponse