Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Médias : Désinformation

Désinformation télévisée : flagrant délit

Voici en parallèle le communiqué de France 2 concernant son reportage Les Infiltrés, A l'Extrême droite du Père puis le communiqué de TF1 concernant son reportage Harry Roselmack en immersion avec les fondamentalistes musulmans, diffusé hier 13 avril.

"Le magazine révèle une fois de plus les agissements clandestins de certains réseaux, et les méthodes illicites de quelques institutions. Profitant de la peur de l’immigration et de la résurgence des tensions communautaires, aujourd’hui les jeunesses d’extrême droite se réorganisent… Pendant 5 mois, Les infiltrés ont enquêté au sein de l’un de ces groupes nationalistes en pleine formation, et partagé le quotidien de ces militants. Cette investigation des Infiltrés met à jour les liens entre certaines paroisses intégristes et une organisation politique basée en France. Plus surprenant encore, les infiltrés ont enquêté également sur l’une de ces écoles catholiques intégristes privées…proche de cette structure. Chants antisémites, cours d’histoire «revisités»… L’endoctrinement semble commencer dès le plus jeune âge."

Et TF1 :

"Après s'être immergé au cœur d'une cité sensible, Harry Roselmack a passé plusieurs semaines dans un univers mal connu, souvent objet d'a priori, de fantasmes, voire de peurs… celui des fondamentalistes musulmans. Comment ces fondamentalistes pratiquent-ils leur religion au quotidien ? Comment justifient-ils le port de la burqa et leur refus de la mixité hommes-femmes ? Placent-ils la religion au dessus des lois de la République ? Ce document propose une immersion inédite auprès de salafistes français. Leurs convictions, leur pratique de la religion, leur intimité : Harry Roselmack révèle une réalité qui va bien au-delà des clichés et des préjugés."

Vous l'avez compris : les fondamentalistes musulmans sont bien moins dangereux que les intégristes catholiques. CQFD.

Partager cet article

14 commentaires

  1. Effectivement, la différence de traitement est sidérante, surtout quand on sait que 95% des musulmans approuveront ce que disent leurs coreligionnaires dans le reportage alors que 5% des catholiques approuveront les propos présentés dans le reportage sur les catholiques.
    Le reportage de Roselmack est ceci dit pas béni oui oui même s’il creuse peu les points délicats profonds. Il y a en particulier une interview chez un imam et sa femme en burqa qui fait froid dans le dos.
    Autre chose édifiante: l’autre jour chez Ruquier. Ruquier passe au début de l’émission quelques minutes à se moquer des prêtres pédophiles. Puis débat sur la burqa sans aucune haine mais sur le fond. Et là on entent un argument: c’est toujours les mêmes que l’on stigmatise.
    Personne n’a relevé l’ahurissante contradiction, même pas Zemmour !

  2. Ce n’est pas faux dans un sens : la république franc-maçonnique a tout à perdre avec les catholiques et pas grand-chose à craindre avec les musulmans…

  3. “Ce n’est pas faux dans un sens : la république franc-maçonnique a tout à perdre avec les catholiques et pas grand-chose à craindre avec les musulmans…”
    Comment se porte la Franc=maçonnerie en Algérie, en Iran, en Arabie séoudite ?

  4. C’est déplorable et je rejoins le commentaire de Ludovic.
    Il faut cependant noter que, quand on voit (par exemple) le commentaire de “smaugb” sur l’article intitulé “ce que cache le débat sur la burqa”, on peut se demander quel genre de régime nous réserveraient certaines personnes, parmi les catholiques.
    A ce titre, dans le denzinger, on trouve que parmi les “erreurs de Martin Luther”, se trouve condamnée la proposition suivante:
    “Que des hérétiques aient été brûlés est contraire à la volonté de l’Esprit.”
    (Denz 1483)
    Votre Eglise partage-t-elle encore ce genre d’idée ou “smaugb” est-il un cas isolé?

  5. Aujourd’hui en France chacun peut rencontrer des catholiques et peut aussi rencontrer des fondamentalistes musulmans. Chacun peut se faire un idée en voyant les gens, en voyant leur aspect et en les voyant vivre. Il n’y a aucun besoin de télé pour savoir.
    Et pourtant, ces émissions existent qui vont inverser la réalité et convaincre un grand nombre de personnes que ce qu’elles voient, ce qu’elles touchent, n’est pas la réalité et que la réalité, c’est le discours d’inversion des “journalistes”.
    Cet inversion entre ce qui est vécu et ce qui est cru est un grand mystère.

  6. Question naïve : N’y aurait-il pas un rapport entre le fait que de telles émissions soient diffusées et les résultats des régionales ?
    N’y aurait-il pas là une influence venant d’une vieille demeure sise au 55 rue du Faubourg Saint-Honoré ?

  7. La condamnation de la proposition sur la “volonté de l’Esprit” est une proposition théologique elle signifie que l’on ne peut se prendre pour l’Esprit condamnant des pratiques de peine de mort de l’Etat (autorité publique disposant de la peine de mort) alors légales dans le cadre de la société chrétienne d’alors (qui ne concernait que les hérétiques nés dans le catholicisme).
    Elle ne signifie pas que cette pratique était obligatoire, ou qu’elle ne doit pas être réformée, mais que cette pratique, envisagée dans l’histoire, ne peut être condamnée au nom de Dieu.
    Elle peut être condamnée pour d’autres motifs légitimes et de fait elle l’est depuis plusieurs siècles, même dans les sociétés étant restées historiquement catholiques.

  8. @ Luc,
    La franc-maçonnerie se fiche complètement des pays sous-développés : quand elle aura mis au pas les pays développés (généralement chrétien), les autres suivront par la force…
    Que croyez-vous qu’il arrive aujourd’hui à l’Irak ou l’Afghanistan ? Et bientôt à l’Iran ?
    La franc-maçonnerie craint l’Église car c’est tout simplement la seule organisation à vocation mondiale qui fonctionne… Et le Nouvel Ordre Mondial n’aime pas la concurrence.
    L’Islam, même répandue sur la terre entière, n’a aucune unité.

  9. Cela dit, je ne suis pas d’accord avec le post de smaugh. D’ailleurs en général un catholique n’engage pas l’Eglise catholique mais exprime son opinion (sauf le pape et les évêques dans certaines circonstances).
    Les valeurs catholiques sont (selon ce que j’ai compris du compendium) : vérité, liberté, justice.
    Selon moi des posteurs comme smaugh sont influencés par l’islam dont ils se réclament d’ailleurs naïvement (littérature intégriste de troisième zone qui existe, hélas qui ne témoigne que de l’inculture des auteurs).
    Le mieux pour faire le point me semble de lire le compendium de doctrine sociale à cette adresse :
    http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/justpeace/documents/rc_pc_justpeace_doc_20060526_compendio-dott-soc_fr.html

  10. j’aime bien la dénonciation de “l’histoire revisitée… l’endoctrinement dès le plus jeune âge” !
    De grands comiques, dont on voit bien toute l’honnêteté…

  11. très bon parallèle entre les 2 communiqués présenté par le Salon Beige. Au moins pour ceux qui auraient des doutes sur l’honnêteté de nos journalistes et leur liberté par rapport au “prêt à penser”, les choses sont plus claires.

  12. Nous voilà rassurés. Car avec des opinions comme celles de smaugh, on ne peut que donner du pain béni à des Caroline Fourest, tout heureux de dire une phrase commençant par:
    “dans toutes les religions…”

  13. Je pense que le reportage sur les musulman a été honnête car en effet il n’y a rien de si effrayant chez ces personnes, ce ne sont pas des barbares il savent se tenir quand il faut!
    Il est par contre évident que pour les catholiques, on ne montre pas du tout la vérité… il faut à tout prix dénoncer, calomnier etc…

  14. vous devriez aller voir ici:
    http://www.dies-irae.fr/actualites-n140-communique-du-bureau-de-dies-irae-au-sujet-des-infiltres-de-france-2.html
    la réponse du mouvement Dies Irae à propos de ce reportage.

Publier une réponse