Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Médias : Désinformation

Désinformation sur la pédophilie : flagrant délit

A lire sur le blog de Daniel Hamiche. Ou comment il existe un poids 2 mesures :

"Les mauvaises nouvelles sur l’Église catholique font la une, mais les bonnes nouvelles sont généralement ignorées. À ceux qui disent qu’ils n’y a aucune différence de traitement avec d’autres groupes, qu’ils considèrent ce qui suit. L’Associated Press signale aujourd’hui qu’un rabbin accusé d’avoir violé une fillette de 7 ans à New York voici dix ans, a été arrêté hier alors qu’il sortait de sa synagogue en Arizona. À part un très bref article dans le Daily News de New York, aucun quotidien de New York ou d’Arizona – ou de n’importe où ailleurs – n’a pris la peine de le publier. »"

Partager cet article

4 commentaires

  1. le citoyen Ormesson dirait qu’il s’agit d’un “Rabbin intégriste”.

  2. Je suis évidemment d’accord sur deux choses : la condamnation des actes sexuels à l’encontre d’enfants et des membres du clergé, notamment de ceux qui ont la charge d’enfants.Mais il s’agit d’attaques d’une violence inouïe (sans possibilité de répondre objectivement et d’informer en masse) contre l’Eglise, ainsi qu’il-y-en a régulièrement en période de fêtes chrétiennes importantes.Et, d’autre part, il est exact que les religieux en charge d’élèves mineurs, soient statistiquement plus enclins à “succomber à la tentation” que dans d’autres cas, bien que celà s’applique aussi à l’enseignement public voire aux écoles talmudiques, coraniques etc.Il s’agit souvent d’homosexualité refoulée profitant des circonstances où les adolescents eux-mêmes ressentent des pulsions physiologiques intenses (“amitiés particulières”), ce qui a été désigné sous le nom d’ “éphébophilie”, faits contre lesquels lois, pouvoirs publics, médias et associations intéressées se montrent de plus en plus impitoyables, allant jusqu’à pousser d’anciens élèves devenus adultes à témoigner sur des faits qui, en toute autre époque, seraient sortis de leurs mémoires et n’auraient pas eu d’influence sur leur développement normal dans le mariage.Le mariage ? Chose pourtant devenue si difficile dans une société hédoniste, égoïste, matérialiste qui promeut l’avortement et toutes sortes de licences et se “dédouane” en poursuivant la pédophilie avec des moyens policiers démesurés dont nous ne bénéficions pas, par contrecoup, pour notre sécurité quotidienne.
    Prions pour le Saint Père et tout le clergé qui traversent cette épreuve et particulièrement pour les prêtres fautifs.

  3. C’est sans doute un cas isolé… personne n’osera se pencher sur le fait : c’est un rabbin. Et comme la plupart des journasliste et des politique ssont de mauvaises fois ils ne s’attaquent pas au problème de la pédophilie mais ils s’attaquent à l’Eglise : donc un pédophile rabbin ou pas tant qu’il n’est pas prêtre catholique on s’en moque !

  4. Que les pédophiles soient prêtre, rabbin, simple “laîc” … ils doivent être traités selon et par la justice et les journailstes ne devraient pas faire de différences entre les coupables pourvu qu’ils aient été reconnus comme tels. Mais qu’ils arretent leur acharnement sur les cathos.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]