Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

Désinformation sur la condition de la femme au Moyen-Age

Reprenant un certain nombre de poncifs mensongers, le blog Enquête et Débat tente de montrer que la condition de la femme au Moyen-Age était en gros la même que sous le régime musulman… Pourtant, la spécialiste de cette période, une femme d'ailleurs, Régine Pernoud, a déjà tordu le cou à ces ragots (Pour en finir avec le Moyen-âge, et surtout dans La femme au temps des Cathédrales et La femme au temps des Croisades).

En cette année johannique, est-il crédible de penser sérieusement qu'une jeune fille de 19 ans a pu commander aux plus illustres capitaines de l'armée du roi dans un régime qui faisait de la femme une moins que rien ? De fait, la condition de la femme au Moyen-Age n'a pas grand chose à envier à notre époque, qui se plaît à la réduire à un objet de jouissance et de consommation, placardée sur les murs.

Sur la condition de la femme au Moyen-Age, voici quelques éléments d'information. En fait, ce n'est qu'à la fin du XVIe siècle, avec le retour du droit romain, par un arrêt du Parlement daté de 1593, que la femme sera écartée. Auparavant, et grâce à l'Eglise, elle jouissait des même droits que l'homme (même de voter !). Cette étude et celle-ci montrent bien que la situation de la femme au Moyen Age bien meilleure que ce que certains croient encore.

Partager cet article

19 commentaires

  1. Parmi les chefs d’accusation lors du procès de Jeanne d’Arc, il y avait le port des vêtements masculins. C’est d’ailleurs pour avoir été relaps de ce fait qu’elle avait été brûlée.

  2. Le problème, chez Jacques Heers, c’est qu’il analyse la situation du temps passé en termes de “droits” et de “pouvoir” … Or, ces considérations sont modernes !
    Il faudrait d’abord révoquer ces notions.
    Mais quoi qu’il en soit, rien ne peut aller contre la parole de l’Apôtre et l’enseignement constant de la sainte Eglise : “Femmes, soyez soumises à vos maris”. On aura beau tortiller les phrases et détourner les mots, le fait théologique est là et bien là : la femme doit être soumise à son mari (et non l’inverse).
    Comprenne qui pourra.
    [Il ne faut pas tronquer ce que dit l’apôtre :
    “Soyez soumis les uns aux autres dans le crainte du Christ.
    Que les femmes soient soumises à leurs maris, comme au Seigneur; car le mari est le chef de la femme, comme le Christ est le chef de l’Eglise, son corps, dont il est le Sauveur.
    Or, de même que l’Eglise est soumise au Christ, les femmes doivent être soumises à leurs maris en toutes choses.
    Maris, aimez vos femmes, comme le Christ a aimé l’Eglise et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier, après l’avoir purifiée dans l’eau baptismale, avec la parole, pour la faire paraître, devant lui, cette Eglise, glorieuse, sans tache, sans ride, ni rien de semblable, mais sainte et immaculée.
    C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes, comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. ”
    MJ]

  3. “Femmes, soyez soumises à vos maris !” Les fabliaux se sont inscrits en faux contre ce vœu pieux.

  4. Le site Enquête et Débat est foncièrement anti-catholique. Je le regarde depuis quelques temps et je me rends compte de la malhonnêteté intellectuelle de Jean Robin. Le plus marrant a été son “interview” avec l’Abbé de Tanoüarn qu’il pensait piéger avec son minable livre concernant la “bible en version non-censurée”. Malheureusement pour lui, l’Abbé de Tanoüarn a retourné cela contre lui, avec humour. Jean Robin reprenait les bonnes vieilles légendes du soi-disant “machisme” de Saint Paul (comme une Caroline Fourest) pour montrer toute sa haine envers le catholicisme.
    Ce n’est pas demain que les éditions Tatamis publieront une version du Coran non-censurée. Jean Robin, comme tous les bobos bien-pensants, préfère se faire le christianisme. C’est moins risquer pour sa carrière. Intellectuellement, Jean Robin est à un niveau proche de zéro. Il n’a jamais fait d’études théologiques et philosophiques et à chaque fois qu’il ouvre la bouche sur le catholicisme, il raconte n’importe quoi.
    Il y a peu de temps, il accusait l’Eglise de l’islamisation de la France alors que la cause première de l’islamisation de la France, c’est lui (c’est-à-dire un bobo anti-religieux qui a fait carrière politique avec le pédophile Cohn-Bendit).

  5. Si,la désinformation sur le moyen-age se
    limitait à la condition de la femme …
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YciyjZTFUAA

  6. J’ai lu que c’est à la Renaissance qu’on aurait commencé à prétendre que les femmes étaient déconsidérées au Moyen-Âge… ce alors que leur situation était meilleure que celle de celles de la Renaissance.
    Et que dire d’une Ségolène Royal qui reprend les mensonges d’Olympe de Gouges…

  7. Robin est un sayan qui fait un travail d’intoxication en vue de créer les conditions d’un choc des civilisations. Regardez qui tirent les ficelles ! Ce qui est plus surprenant ce sont les accointances avec le Centre Saint Paul, là est le vrai problème.

  8. @BEN
    Merci pour ce que vous dites de Jean ROBIN Ce derviche tourneur de la pensée ”troisième voie” brune rouge qui fait se pâmer d’aise la Nlle Droite et beaucoup d’Identitaire se révèle un sophiste opportuniste en permanence : son art de la citation fait penser à celui d’Alain de Benoit dont la plupart des ouvrages comportent des citations expurgées, mais sans les points de suspension d’usage, ou ”ignorent”les points de vue ou études contradictoires : on peut ainsi affirmer ou faire dire sur tout sujet n’importe quoi à n’importe qui.
    Ne demeure que la posture, l’ ”air de” : être dans l’anticonformisme conforme. L’anti catholicisme est merveilleux pour cela : on peut être un pagano raciste ”anti-sioniste”, mais si on crache sur le Christ et l’Eglise, et qu’en plus on est pour l’avortement, la fin des nations, les manipulations génétiques et toutes les fécondations artificielles, par avance, le pardon est là. Et les collaborations dans la presse ”bourgeoise” aussi.

  9. @ Nicole
    Il est vrai que je ne comprends pas aussi l’Abbé de Tanouärn face à ce trublion. Tout comme je ne comprends Oskar Freysinger aussi. Freysinger et Tanouärn sont des intellectuels alors que Jean Robin est très loin d’en être un. Je me suis fait censuré plusieurs fois sur son site parce que je dénonçais son incohérence intellectuelle.
    Si le Centre Saint Paul se fait progressivement intoxiquer par le réseau “Jean Robin” mais aussi par le réseau “Riposte Laïque”, c’est très décevant. “Ni laïques, ni islamiques”. Voilà la ligne à tenir. Si ces réseaux comptent nous manipuler pour faire face à l’Islam, je crois qu’ils feraient mieux d’aller voir ailleurs.
    Ne nous trompons pas de combat. La CAUSE de l’islamisation, c’est le réseau “Riposte Laïque” et le réseau “Jean Robin”. On ne peut pas s’allier avec ces gens-là.

  10. […]

  11. @Ben
    “Si le Centre Saint Paul se fait progressivement intoxiquer par le réseau “Jean Robin” mais aussi par le réseau “Riposte Laïque”, c’est très décevant.” Votre déception ne cacherait-elle pas plutôt votre vexation d’avoir été censuré?
    Quoi qu’il en soit, ce qui me semble surtout décevant, c’est ce réflexe de tout aborder en noir ou en blanc. C’est cette sursimplification de voir d’abord ce qui divise plutôt que ce qui réuni.
    Il dit autre chose que moi dans un domaine précis? Il n’est pas de mon “réseau” et il est donc toxique. Par conséquent je lui tourne le dos et ne lui parle plus.
    Je ne comprend pas ceux de mon “réseau” qui lui parle encore. Ah, vous ne comprennez pas? Peut-être parce-que certains de votre “réseau” pensent, à raison, qu’il est fondamentalement indispensable, à défaut d’alliances réelles, de maintenir au moins les voies de communication ouvertes. C’est le point de départ du bien commun.

  12. Et bien avec une telle haine des uns contre les autres, la bataille n’aura même pas lieu!
    “On ne peut pas s’allier avec ces gens là”
    Mais, mon pauvre monsieur, vous vous allierez à qui vous pourrez lorsque le couteau vous menacera!
    Et je ne suis pas toujours d’accord avec Enquête et débats, ni avec Riposte laïque, mais je salue ceux qui combattent sur la même ligne que moi et qui subissent les avanies de mes ennemis.
    Je préfère des combattants ayant des idées différentes à des non-combattants bavards

  13. @ Clément
    La non agression entre gens de droite, voire même entre spécialistes ou intellectuels, suppose au minimum de ne pas diffamer gravement les valeurs de l’autre, et en cas de divergences, d’exprimer seulement des doutes ou de poser des questions : mais lancer une telle comparaison entre Chrétienté médiévale et Islam traduit un réel mépris pour le catholicisme.
    Mépris qui est le ciment de tout un ensemble de courants, de groupes, blogs ou cercles et de personnalités qui se voudraient de droite, mais ailleurs, non conformes et dessus de tout, et prétendant ”dépasser” l’héritage de la droite française : la Nlle Droite par son hégélianisme est très typique de cette mécanique. Les Identitaires en politique également. Mais d’autres encore qui finalement introduisent une confusion d’idées constante qui influence beaucoup de nos amis, et qui crée une forme de culture de l’exception : n’est intelligent et profond que ce qui remet en cause l’héritage et exprime des paradoxes stériles.
    C’est là où on mesure le manque évident de think tank catholiques et de droite : sauf en cas d’intelligences très exceptionnelles et rares, les évolutions intellectuelles sont toujours le fruit d’une réflexion et d’un débat collectifs.

  14. @Jean, j’ai lu cela aussi chez Heers, qui montrait que la Renaissance avait en effet noirci à plaisir le Moyen Age pour mieux se glorifier elle-même.
    Par ailleurs, il suffit de lire un peu de littérature du Moyen Age pour se rendre compte qu’en effet, la condition de la femme n’était pas du tout ce que l’on imagine aujourd’hui. Rien que Marguerite de Navarre vaut le détour!
    Cela dit, certaines personnes m’ont déjà acculée avec cette question de la place de la femme dans l’Evangile. Elles étaient d’accord pour dire qu’aucune autre religion n’avait autant mis en avant des figures féminines, mais soulignaient par ailleurs qu’à aucun moment le Christ n’a eu une parole “dans le sens” des femmes, qui aurait été vraiment décisive et claire. Certes, il a parlé à la Samaritaine, ou est apparu Ressuscité à Marie-Madeleine… mais cela ne suffit pas, semble-t-il. Ni même la parole adressée à Marthe. J’avoue n’avoir pas tenu la “disputatio” jusqu’au bout…

  15. @ ODE,
    Peut-être parce que ce débat est un non-sens ?
    Le Christ n’est pas venu replacé la femme dans la société : il est venu pour tous. L’Évangile contient en germe tout ce qu’il faut pour placer tout le monde au bon endroit…
    D’ailleurs, le Moyen Âge, tant décrié et pour cause, représente sans doute l’âge d’or du christianisme et ne s’y est pas trompée : il a fallu attendre bien des siècles pour que la femme retrouve une partie de la place qu’elle tenait lorsque les gens étaient vraiment chrétiens…

  16. à aucun moment le Christ n’a eu une parole “dans le sens” des femmes, qui aurait été vraiment décisive et claire. Certes, il a parlé à la Samaritaine, ou est apparu Ressuscité à Marie-Madeleine… mais cela ne suffit pas, semble-t-il. Ni même la parole adressée à Marthe. J’avoue n’avoir pas tenu la “disputatio” jusqu’au bout…
    Rédigé par : ODE | 9 jan 2012 21:47:05
    =====
    bonjour ,
    ( hé oui… la politesse ! )
    Vous semblez tous omettre la Sainte Vierge qui a une place très importante !!!
    de petites révisions semblent nécessaires pour certains, et avant d’aborder la bible, pour avoir ne bonne vue d’ensemble de la situation de cette région du monde essayez de lire ” la guerre des juifs ” de Flavius Josephe …. excellente mise au point pour comprendre le contexte, et à posteriori les évangiles et les testaments …
    enfin, c’est juste un conseil d’historien … sans aucune prétention, mais juste avec un zeste de bon sens pratique ….
    au revoir ………………

  17. re
    pour information il existe de petits livrets sur divers thèmes de la vie au bas et haut moyen âge soit à la BNF, aux PUPS (Sorbonne)et dans d’autres collections, tapez livre “vie des femmes au moyen âge” sur un moteur de recherche et vous aurez plusieurs choix…
    je repars …. au revoir ce coup ci !

  18. combien de temps a duré le Moyen Age?
    il y a largement de quoi faire évoluer et régresser la condition féminine
    celà dit, incontestablement, il y a eu des femmes influentes, sans passer pour inféodée à un homme, mais le commun des mortels a-t-il les honneurs de l’histoire écrite?

  19. Bonjour,
    Je suis une habituée du blog Enquête et Débat, où j’ai trouvé le lien pour le salon beige, (qu’il lui arrive de citer par ailleurs) preuve que Jean Robin n’est pas sectaire.
    Si je désapprouve totalement l’article sur les femmes -auquel j’ai répondu- je trouve les propos tenus ici sur Jean Robin, notamment par Ben, mensongers et totalement déplacés, ridicules et indignes.
    Le rendre responsable de l’islamisation, avec tout ce qu’il fait pour au contraire informer de sa progression, en prenant des risques personnels pour son emploi, voire sa personne… voilà qui est totalement faux et malhonnête.
    Il a publié “la Mosquée Notre Dame de Paris” d’Elena Tchoudinova, que de très nombreux éditeurs avaient refusée, et sur son site, il publie d’innombrables articles de réinformation, en donnant la parole à des gens d’horizons très divers. Certains ici se plaignent d’avoir été censurés, je ne l’ai jamais été, et pourtant je ne ménage pas certaines critiques.
    […]
    Jean Robin devait être reçu avec AM Delcambre pour présenter La mosquée Notre Dame de Paris justement à Radio Notre-Dame : ils ont été déprogrammés le jour même et se sont trouvés devant porte close.
    Le jour où je suis allée à la manifestation de soutien pour les Coptes sur le parvis de Notre Dame, j’ai parlé avec des personnes qui occupaient le stand de Radio Notre Dame pour me plaindre de ce fait. C’étaient des techniciens, qui m’ont dit qu’ils étaient musulmans, et que c’était très bien que la France soit islamisée.
    […]
    Par ailleurs, Jean Robin n’est pas pour l’avortement, j’ai fait 2 marches pour la vie (2010 et 2011) avec lui…
    Alors, incriminer Jean Robin pour un seul article, c’est un peu abusif. (litote)
    Ensuite, vitupérer pour rompre toute relation est passablement totalitaire, et surtout irresponsable.
    Il est vrai qu’avec des prémisses fausses, on ne peut arriver à une conclusion juste. L’Abbé de Tanouarn est bien plus habile.
    Donc, les accusations sur l’actif de Jean Robin jusqu’à aujourd’hui sont totalement mensongères.
    Mais cet article sur les femmes et celui sur Rama Yade -vide sidéral- marquent peut-être un tournant.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services