Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Des vaccins fabriqués à partir d’embryons humains

Lu sur e-deo :

"Un officier catholique de la Garde côtière étatsunienne, Joseph Healy, avait refusé la vaccination obligatoire contre l’hépatite A parce que le vaccin proposé était fabriqué à partir d’un enfant avorté à 14 semaines. La Garde côtière permet des exemptions religieuses pour ceux dont les croyances s’opposent à l’immunisation, mais ses supérieurs ont refusé l’exemption au lieutenant-commandant Healy sous prétexte que la foi catholique ne s’oppose pas à la vaccination (ce qui est certes vrai). L’officier ayant été en justice la Garde côtière vient – ce 9 mai – de dire qu’elle accordait l’exemption demandée. Ceci attire l’attention sur une horrible réalité : aujourd’hui de nombreux vaccins […] sont fabriqués à partir d’enfants avortés !!! L’association Children of God lutte contre cette pratique et demande au moins l’obligation de renseignement sur les sources des vaccins. […]

L’Académie pontificale pour la vie a rédigé un excellent document sur la question, très précis, en anglais ici, intitulé : Moral Reflections on vaccines prepared from Stem Cells derived from aborted Human Foetuses. Le document fait une liste provisoire de vaccins provenant de cadavres d’embryons (e.g. Poliovax contre la polio, Imovax contre la rage…), puis étudie la gravité morale des différentes coopérations avec cette horreur : la préparation, la distribution et la publicité, pour de tels vaccins, sont illicites car constituent une coopération formelle passive à l’avortement; les producteurs de tels vaccins se rendent coupables d’une coopération matérielle passive s’ils ne recherchent pas d’autre source de vaccin pour la même maladie; les utilisateurs, simples citoyens, commettent une coopération matérielle passive et éloignée au mal, d’autant que cela renforce le consensus social d’acceptation de la pratique."

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. La commercialisation de cadavres ? Ca me rappelle un excellent film, “Soleil Vert” (http://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil_vert_%28film%29), qui par ailleurs n’est pas sans rapport avec les thèmes écologistes qui animent notre cher Salon…

  2. Je reste sans voix. Que peut-on faire, concrètement ? Un mouvement, une association, ont-ils levés ce lièvre ? Quand je pense que j’ai subi plusieurs vaccinations avec les deux qui sont cités…

  3. Du cannibalisme moral au cannibalisme littéral, il n’y a qu’un pas, que le socialisme franchit sans même s’en rendre compte.

  4. Ce qu’ils veulent ces que nous aborbions de l’homme, nous ne sommes pas anthropophages !
    Leur vaccins, non merci, même si moralement admissible !

  5. Sa Sainteté Pie XII, au 8ème Congrès de l’Association Médicale Mondiale à Rome, le 30.9.1954 :
    ” L’homme dans son être personnel n’est pas d’abord ordonné à l’utilité de la société, mais au contraire la communauté est là pour l’homme… L’autorité publique détient sans doute une autorité directe et le droit de poser des exigences à l’activité des parties. MAIS, en aucun cas elle ne peut disposer directement de son être physique. Aussi, toute atteinte directe à son essence constitue un abus de compétence de l’autorité.
    Quant à l’intérêt du patient, le médecin n’a pas plus le droit d’intervenir que le patient ne lui en concède…”
    Il semble bien que l’Eglise se soit prononcée sur les vaccinations.

  6. Cela parait énorme mais semble malheureusement vrai :
    http://www.lifecanada.org/html/science/Vaccins_antiviraux/latrousse_dinformation.pdf
    L’ACIM que je viens de contacter ma répondu ds ce sens.
    J’attends l’avis de “Genéthique” mais votre lien vers l’Académie pontificale de la vie est tt de même explicite…

  7. Où l’on voit que notre société a réellement régressé au niveau du religieux archaïque tel que le définit René Girard. Car il s’agit ici d’une véritable médecine sacrificielle, où la bonne santé est garantie par la mise à mort d’un être humain. C’est la définition même du système sacrificiel appelé royaume de Satan dans le Nouveau Testament.

  8. C’est sidérant ! Comment éviter de se faire piéger ? Les médecins qui prescrivent ces vaccinations sont-ils informés afin de pouvoir le dire à leurs patients ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services